Vendredi 28 février 2014 5 28 /02 /Fév /2014 10:03

 

    aaDSC1_0478.jpg

Le matin au petit déjeuner, il y a toujours des amis de Fatima. Ils apportent tous quelque chose : pain, pâtisseries, Vache qui Rit, céréales, fruits... C'est la coutume, ici. Il y a de plus en plus de monde. Ils sont servis par deux jolies serveuses, uniquement vêtues d'un tee-shirt : Hani et moi.

On sert le café et le thé... on nous pelote les fesses... À la fin du repas, on file même en dessous de la table...

On est installé à l'extérieur et on doit sans cesse faire l'aller-retour vers la cuisine...

Onessa qui aime montrer l'autorité qu'elle a sur nous... sous l'œil attendri de Fatima... Elle dit, par exemple, "Apporte-moi la sandale, mia."

Je n'ai pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, mais je ne discute pas. Je la décroche et je me mets à genoux pour lui tendre... Elle me laisse comme ça un moment, puis rigole, "C'est pour rire mia, tu n'as rien fait de mal?"

"Non, Maîtresse."

Parfois, elle me donne quelques claques sur les fesses... dans la foulée, sans raisons...

ça amuse tout le monde...

 

Hani obéit... mais pas comme moi! Ça se voit qu'elle rumine des plans de vengeance ou d'évasion ou les deux...

On s'entend toujours bien, elle et moi, mais je sens qu'elle me... méprise un peu.

J'obéis trop bien à son goût, mais bon, y a pas écrit "Lara Croft", ici! Je montre mon front. Elle trouve que je rampe trop bien devant Onessa.

Elle, elle n'obéit pas tout de suite ou discute. Résultat, elle prend une gifle ou un coup sur les fesses et obéit quand même.

Le comble, c'est que même Onessa a l'air de préférer l'attitude d'Hani!

Elle en parle... comme si on était pas là, bien sûr.

Genre, "Forcer Hani, est beaucoup plus amusant... Celle-là (elle me montre),

n'importe qui lui fait faire n'importe quoi, il n'y a pas de limite à sa soumission."

Ça, c'est pas vrai!! Mais bon, qu'elle dise ce qu'elle veut... m'en fous!

Les autres sont d'accord avec elle.

"Même Hani, son amie, la ferait ramper."

Fatima réfléchit, puis elle dit, "Si on la donnait à Hani, pendant un jours ou deux pour voir? "

Tout le monde trouve ça amusant.

Onessa, ça ne lui plait qu'à moitié de perdre une de ses esclaves, mais Fatima lui dit, "Tu pourras en choisir une autre dans le nouvel arrivage..."

Fatima dit à Hani, "Viens ici...". Là elle ne discute pas! Elle va vite se mettre à genoux, comme un chevalier devant son roi... et c'est un peu ça, puisqu'elle va avoir une promotion... à mes dépens, bien sûr!

"Je te donne mia pour quelques jours, tu peux lui faire faire ce que tu veux. Tu peux t'asseoir avec nous, tu es devenue chef... bon, chef de mia!"

Je résume, Fatima m'a donnée à Onessa qui me donne à Hani... ça va s'arrêter où ces singeries???

De toute façon, Hani et moi, on est sœurs... On se protège l'une l'autre et on... s'aime...

Ou alors, ça, c'est dans mes rêves!!! Parce que dans la réalité, ça lui plait comme plan de s'asseoir avec les autres et de me filer ses corvées...

Elle me le dit clairement, "Mia, je t'aime bien, n'empêche qu'obéir et faire des corvées, tu es vraiment faite pour ça. Tu vas bien m'obéir?"

Elle fait sûrement ça vis-à-vis des autres, mais le "je t'aime bien"... il me fait vraiment mal! 

La gorge serrée, je réponds, "Oui..."

"Oui, qui?", demande Onessa.

Ooohh, non! Pas à Hani que j'ai consolée, aidée, défendue...

"Oui........Maîtresse."

"En position pour le dire!", dit Onessa.

Je me mets à genoux le front par terre... aux pieds d'Hani et je répète, "Oui, Maîtresse." Le visage entre les pieds de ma... de celle que je considérais comme une amie... de coeur... y a-t-il moyen de tomber plus bas? 

 

--- Bien sûr, plus bas que le sol, il y a la cave, et puis les égouts, le métro, le gouffre de Padirac...

Toi, je vais te couper ton micro, la Voix!!

 

Le soir dans notre chambre, elle me dit, "Il faut faire ce qu'elles veulent." Elle réfléchit et ajoute, "N'empêche que j'aime ça, t'avoir comme esclave!"

Gros soupir de mia... mais, bon, il faut être lucide, s'il y a une de nous deux qui doit mordre l'oreiller, c'est moi!

 

À propos de mordre l'oreiller, c'est l'heure où Fatima et Onessa se font des câlins  dans la chambre voisine. On entend Fatima qui geint des "oh oui, oh oui, ma chérie, ta langue est si douce... suce, suce!!! ouiiii!!"

Même venant de Fatima, ça donne des idées... Hani et moi on  profite de ces moments pour faire la même chose. C'est toujours moi qui le demande. Je dois avoir beaucoup plus de tempérament qu'elle.

Ce soir, ce n'est pas moi qui demande, c'est elle qui me donne l'ordre, "Montre-moi, si tu as la langue aussi douce qu'Onessa! Lèche-moi!"

Bon... je me glisse entre ses cuisses... J'aime son odeur... et son goût... Je remarque qu'elle est plus mouillée que d'habitude! Visiblement, j'en ai la preuve sous le nez, ça l'excite de m'avoir reçue en cadeau!!

J'embrasse sa chatte, puis la lèche enfonce ma langue dans son vagin, lape son clito. Elle m'a toujours donné des indications, genre "plus vite! plus bas! pas là, stupide, remonte!!'

 

mialeche-copie-4.jpg   

 

Elle se contrôle bien, ça dure longtemps... le temps pour moi d'être super excitée. Enfin, elle se cambre et jouit sans bruit.

Les autres soirs, quand elle a joui,  elle me caresse distraitement du bout des doigts... mais bon, sa main me suffit...

Ce soir, je la regarde, genre "à moi maintenant", mais elle me dit, "Qu'est-ce que tu veux??"

Elle le sait bien!  Je caresse sa main, "Me faire caresser..."

"Fais le toute seule!!"

Ppppffff, gros soupir...

Elle dit, "Je vais faire quelque chose pour toi..." Elle se déplace et met ses deux pieds contre mon visage...

C'est pas glorieux... mais je dis, "Merci, maîtresse."

Voilà, elle sait et moi aussi, la place de chacune. Moi je la lèche et elle, elle me laisse lécher ses pieds.

Bon... j'aime bien ses pieds... ça m'a excitée de la lécher... et même de l'appeler Maîtresse... Je ne me contrôle pas comme, je pars au quart de tour. Ses pieds sous mon nez... je suis tellement prête de jouir que le déplacement d'air provoqué par le battement d'ailes d'un papillon en Nouvelle Zélande suffirait à me faire jouir... Alors un doigt sur le clito tout en suçant les orteils d'Hani, je jouis...

Je dis... "Merci, Maîtresse.

"Mieux que ça", dit Hani.

Aah!! Elle l'aime ce rôle!

D'un autre côté, comme j'ai le plus souvent les oreilles basses et la queue entre les pattes - c'est une image! - c'est normal, qu'elle agisse comme ça... Dire Maîtresse à Fatima ou Onessa, c'est normal, mais à Hani... ça... me fait des choses! Alors, je lui dis, "Votre esclave vous remercie humblement de lui avoir permis de lécher vos pieds, Maîtresse!"

"T'es une vraie terreur, toi!", me dit-elle en rigolant.

 

La nuit, je repense à tout ça et je me caresse encore... longuement, cette fois-ci...

 

Le lendemain, comme tous les jours, on va réveiller Fatima. Onessa est déjà assise sur le bord du lit et s'étire. Je me mets à genoux devant elle en disant, "Bonjour Maîtresse, il est 7 h..."

Elle me regarde et dit,  "Donne moi ta main droite."

Je lui tends... craintivement! Elle renifle mes doigts, "Tu t'es masturbée?"

Je deviens toute rouge! Bon, je sais bien que... euh... tout le monde le fait, mais ça fait si... pensionnaire!!

Je dis vite, "Oui Maîtresse", avant qu'elle s'énerve.

Elle me regarde droit dans les yeux, "Tu dois me demander l'autorisation."

"Oui, Maîtresse."

Elle ajoute, "Lave-toi les mains avant de préparer le petit déjeuner."

La honte!!!

Fatima s'en mêle, "Tu fais ça souvent, mia??"

Si je dis non, je mens et si je mens, elles vont s'en rendre compte!

 "Oui, Maîtresse!"

"Plusieurs fois par jour?"

"Parfois, oui, Maîtresse."

 

Bon... je me lave soigneusement les mains dans l'évier de la cuisine.

Quand les amis de Fatima sont tous là, je sers le café et le thé... même à Hani, qui est assise, aujourd'hui.

Onessa dit à la ronde, "Vous savez pourquoi mia a toujours l'air fatigué."

Tout le monde me regarde, "Non, pourquoi?"

"Dis le mia!".

Je la regarde avec les yeux suppliants... comme si ça pouvait marcher!

Je réponds, "Je me... caresse... souvent."

Rires!

Onessa tient son auditoire, "Plusieurs fois par jour... Alors Fatima et moi lui avons interdit de le faire sans notre autorisation."

Tout le monde trouve que c'est une bonne idée. Une esclave n'a pas à se masturber!

 

Plus tard dans l'atelier, le bruit de ma chasteté forcée se répand!

Tout le monde me plaint... pour se foutre de moi!

J'ai droit à des commentaires... amusant, genre, "Alors tu chauffes???".

Des gardes me murmurent des trucs salaces tout en me caressant les fesses ou en pinçant le bout de mes seins.

 

Le soir, je dois lécher Hani et je ne peux même plus... me câliner toute seule!

 

Au bout de quelques jours, je suis tellement énervée que j'ai les larmes aux yeux, quand un garde me demande, "C'est pour quand, mia?"

J'en peux plus! J'ai un nid de fourmis rouges dans la culotte et comme je n'ai pas de culotte, je vous laisse deviner où elles ont fait leur nid!!

Onessa me dit, "Arête de pleurer bébé, demain matin, tu pourras te branler..."

 

La journée qui passe ne fait qu'augmenter mon envie. Les ouvrières me charrient, les gardiens me caressent. Je suis aux ordres de tous, y compris d'Hani. Où que je sois, elle me fait venir pour lui donner un truc qui est à 50 cm de sa main ou pour ramasser quelques épluchures qui sont tombées par terre.

 

Le lendemain matin, Onessa me dit, "Prête à jouir mia??"

"Oui, Maîtresse."

"Tu veux faire ça comment..."

"Euh... dans la chambre, Maîtresse..."

"Ah non, ici!" dit un garde. Les autres approuvent...

Un autre ajoute, "A quatre pattes..."

Je ne sais pas quoi répondre...

Onessa dit, "Bon... elle n'a pas l'air très décidée. On fera ça demain!"

Les amis gardes sont déçus... moi aussi!!!

Fatima intervient, "On va quand même faire quelque chose pour toi."

Elle prend la petite bassine qui sert à faire la vaisselle, la rempli d'eau froide, puis ajoute des glaçons qu'elle sort du freezer.

"Trempe ton cul là-dedans, ça va te clamer..."

Ça fait rire tout le monde!

Bon... je relève mon tee-shirt et m'assois dans la bassine. Mon cul y entre tout juste... C'est pour m'humilier, bien sûr, mais je dois avouer que l'eau froide me fait du bien.

 

miabassine.jpg

 

"Ooh! Il y a de la vapeur qui monte de la bassine!!", dit un garde.

Grosse marrade!

C'est même pas vrai, qu'il y a  de la vapeur... mais ça pourrait presque!

À ce moment là, Siafu se pointe. C'est le surnom de la nièce de Fatima, parce qu'elle est aussi cruelle, que la fourmi légionnaire d'Afrique.

Elle est un peu surprise de me voir assise dans une bassine d'eau!

Elle embrasse Fatima, salue les gardes. On lui explique, "mia a le feu au cul parce qu'on lui a interdit de se branler!" Elle trouve ça marrant, elle aussi!

Derrière elle, il y a deux filles blondes et identiques. Des jumelles sans aucun doute... Elles sont nues et ont des traces de fouet sur les fesses, cadeaux de bienvenue. Elles ont aussi les yeux rouges... euh... parce qu'elles ont pleuré, ce n'est pas des albinos!

Siafu dit, "Deux petites nouvelles, tante Fat, j'ai pensé qu'elles te plairaient."

Tante Fat (ça lui va bien, vu son embonpoint!), se lèche les babines, "Tu as bien fait,  ma chérie."

"Tu gardes les cinq??", demande Siafu.

Elle réfléchit...  "Non reprend ces deux-là!" Elle nous montre Hani et moi...

"Faut qu'elles fassent de l'exercice, ici elles engraissent!"

Venant de Fatima, ça ne manque pas de sel!

Et puis elle ajoute, "Prend celle-là aussi.", en désignant Onessa.

Alors, ça!! On est sur le cul, surtout moi dans ma bassine!

Onessa accuse le coup, mais avec classe...

Siafu me fait signe, "Sors ton gros cul de là!" Toujours aussi sympa!

À mon avis, les compteurs vont se remettre à zéro pour Hani, Onessa et moi.

On se doutait, qu'on partirait de chez Fatima, dès qu'une nouvelle lui taperait dans l'œil... mais pour Onessa, c'est une surprise... Je me garderais bien de me foutre d'elle, car contrairement à moi, c'est le genre de fille à retomber sur ses pattes... Par contre, Hani la regarde, genre, bien fait pour ta gueule pouffiasse!

 

A suivre...

 

1000 mercis à Bruce Morgan pour les super dessins.

 

pub pur erog

 

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés