Samedi 13 octobre 2012 6 13 /10 /Oct /2012 13:42

 

redimjennn10.jpg 

On quitte la maison rapidement. La voiture de Madame est déjà partie... ça ressemble à un naufrage… les rats quittent le navire.  

On marche rapidement et on prend un bus qui nous amène dans le centre. Puis un autre jusqu'au nord de la ville.

Iris a l'air tendue, elle ne parle pas. On va se poster près d'une bretelle vers l'autoroute A 6, pour faire du stop.

Mia-11-A.jpg    

Le stop, je connais et quand j'ai un short et rien en dessous de mon tee shirt, à part mes nichons, je suis super bonne!     

Un camion, puis un autre s'arrêtent assez rapidement, mais la tête des chauffeurs ne doit pas revenir à Iris. Elle leur demande, "Vous allez à Marseille?". Ils font tous les deux une tête, genre, "Aah! Les femmes!!", "C'est la direction de Paris, ici, Marseille, c'est dans l'autre sens."

Enfin, un troisième chauffeur lui convient. Il faut dire qu'il n'est pas mal.

C'est un Maghrébin d'environ 25 ans. Il nous fait un grand sourire et dit, "2 fleurs sur le bord de la route…".

Iris lui répond, "Comment avez-vous deviné? Je m'appelle Iris, un nom de fleur!" Elle y va fond, Iris!

"Je ne me demande pas mieux." dit-il. On grimpe dans le camion et on entre rapidement dans le tunnel de Fourvière.

Iris discute avec lui, moi je somnole… La chaleur et les vibrations d'un camion ça me fait cet effet là.

Je regarde Iris, en douce. J'ai des raisons de ne pas trop l'aimer, mais je crois qu'elle jouait le rôle que Madame lui avait assigné.

Elle me plait assez, c'est une brune avec des yeux aussi sombre que ceux de notre chauffeur. Elle est assez grande, enfin par rapport à moi. Elle a de petits seins et un joli cul. Physiquement, on se ressemble, sauf la couleur des cheveux et des yeux,  mais Iris elle a 2 grandes qualités : elle est très extravertie et elle n'a pas peur de grand chose. Je m'apercevrai encore davantage de tout ça par la suite. Dans ces deux domaines, je ne lui arrive pas à la cheville…

Je ne fais pas attention à ce qu'ils disent, sauf quand j'entends, "Si tu nous invites à manger ce midi, la petite te suce!".  

Là, je suis réveillée. "Sérieux?", me demande le chauffeur en se tournant vers moi. Iris me donne un bon coup de coude.

"Oui Monsieur...". Il est surpris…agréablement. "Je m'appelle Jalil.", dit-il, "et c'est d'accord, je vous invite et tu me suces. Je vais m'arrêter dans un parking un peu plus loin".

 Il va se garer assez loin des autres camions. Iris reste sur le siège avant et Jalil et moi passons sur la couchette juste derrière. Ce n'est pas très grand mais suffisant pour une partie de jambe en l'air ou…une pipe.

"Déshabille-toi", me dit-il. C'est vite fait : short, tee shirt et baskets font un tout petit tas. On s'embrasse... sa bouche est agréable… Il me caresse les seins, me met un doigt dans la chatte et constate que je suis... prête à acueillir un visiter, genre une bite! Il descend la tirette de son pantalon et sors un sexe qui se dresse vers moi. Belle bête! Et, il est circoncis, ce que je préfère avec un inconnu. Je descends un peu son pantalon et son slip et embrasse son ventre plat, ses cuisses… ses couille, puis je le prends en bouche. Iris nous regarde et demande, "Elle suce bien?".

"Comme une vraie pute!", dit-il. Je continue un moment, son sexe me plait…Il me caresse la joue.

La main d'Iris vient interrompre nos…jeux. Elle dit à Jalil, "Tu viens d'Afrique du Nord?"

J'arrête de le sucer... Il est surpris, moi aussi. Il répond, "Oui, je viens d'Algérie."   

"Alors, imagine que tu es le sultan d'Alger et elle, une esclave que tu viens d'acheter dans un lot! Tu te dis, j'enculerais bien cette petite…"

Le sexe du gars que je tiens en main s'était ramolli, mais soudain, il se redresse.

Iris lui dit encore, "Elle vient de te cracher à la figure, cette chienne d'infidèle! Encule-là!"   

Il fait une drôle de tête, Jalil

Iris me dit, "Allez, en position, esclave!!".

Pffff... Je me mets à genoux, le front sur mes mains croisées et je tends mes fesses.  

"Oh, elles sont toutes rouges!", dit-il.

"Elle a pas été sage!", répond Iris.

"Ah bon d'accord".

Je le sens contre moi et son sexe vient contre contre mon anus. Heureusement que je l'ai bien mouillé de salive. Surtout ne pas me contracte, quand il va me pénétrer!

"Allez sultan," dit Iris, "Encule ton esclave!!"

Oooooouuuccchhhhhh!!! Son sexe m'empale…

Je gémis, "Doucement, Maître...".

Il me baise à grands coups de reins, ses couilles viennent claquer sur mes fesses rouges et moites…

Je reste prudente dans la façon de m'offrir, car son sexe est un gros modèle.

Iris s'en aperçoit et me dis "Creuse les reins petite conne et participe!".

Mia-11-B.jpg

Ok, ok… Je réponds à ces coups de reins… Iris glisse sa main sous moi et me frotte la région du clito du dos de la main.

Jalil me prend bien par les hanches!! On monte ensemble, son sexe gonfle dans mon cul, tandis qu'un orgasme se forme en moi...

Au moment où je sens son sexe envoyer du sperme dans mes profondeurs, ou je l'imagine, je jouis sur la main d'Iris!  

On reste un peu en connexion… puis il se retire.

Iris me regarde et me dit d'une voix dure, "Nettoie les saletés que tu as laissées sur la bite de ton maître, esclave!".

Sale garce!! J'aime pas "ça" du tout, mais bon, c'est le sultan après tout et moi une chienne d'infidèle. Je me penche sur son sexe et le lèche, il est enduit de sperme et il a à peine un goût un peu amer. Je le lèche jusqu'à ce qu'il soit tout propre.

Jalil dit, "Vous avez des drôles d'amusements, les filles!"

"Ça t'a plu?", demande Iris.

Le gars répond avec conviction, "Terriblement!!"

On se rhabille et on reprend nos places sur le siège avant. Tout ce sperme en moi ça fait un peu comme un lavement.  

Je dis à Iris, "Je voudrais aller à la toilette à la pompe ".

"Pour pisser?" ,demande t-elle.

Mais qu'est ce que ça peut lui foutre?.

"Non c'est le sperme qui me donne vraiment envie de…de…".

"Chier?", propose Iris.

"Euh…oui."

"Ben non!" dit Iris, "Ton Maître te fait l'honneur de jouir dans ton cul et toi tu voudrais l'expulser le plus vite possible? Tu veux te faire fouetter?"

Jalil s'y met lui aussi et il dit en riant; "T'as qu'à serrer les fesses!"

Heureusement, une fois assise, ça va mieux. Bon je me trémousse un peu… ce qui me vaut un, "Tu vas arrêter de gigoter, oui?!!"

On roule. "On est bientôt à la station où je vous invite." dit Jalil.

Chouette, j'ai faim… et puis il y aura des toilettes.      

Mais bon, j'ai pas envie de prendre une claque….

A suivre.

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés