Vendredi 16 mai 2014 5 16 /05 /Mai /2014 10:59

2-copie-2.jpg

 

Après le repas mangé par terre dans une écuelle, Alix me donne une vieille robe, "Vous mettrez ça pour faire le ménage. L'uniforme, c'est pour servir à table."

L'après-midi, je dois faire la lessive, dans une bassine avec du savon de Marseille et une brosse!

Remy, le frère, vient me voir travailler. Il pose la main sur mes fesses. Je fais un bond, "Aie".

Il rigole, "Le martinet?"

"Oui, Monsieur, j'ai les fesses toutes rouges."

Alix arrive et lui dit,  "Je ne veux pas que tu sois trop familier avec elle, c'est une domestique... Tu es toujours trop gentil, toi!"

"D'accord, pas de familiarités."

Elle s'assied... Peut-être pour me surveiller. Ça me met tout de suite mal à l'aise, la lessive, c'est pas mon truc!

Son frère s'approche d'elle, plonge la main dans son décolleté et lui caresse les seins! Je pense qu'elle va le rabrouer,  mais non, elle lui caresse le bras.

Il se penche et l'embrasse sur la bouche. Ils sont très proches le frère et la sœur!!

Le baiser fini, il s'en va.

Je lui demande, "Quand c'est lavé, je dois mettre à sécher, Mademoiselle?"

"À quoi servent les cordes qui sont dehors, à votre avis?"

Je baisse la tête, "À sécher le linge, Mademoiselle."

"Vous êtes vraiment bête ou vous vous foutez de moi?"

"Je suis bête, Maîtresse."

 

Plus tard, son frère revient m'observer et me demande, "Tu fais bien les fellations?"

Je le regarde... Il n'est pas mal et puis, je ne suis pas farouche comme fille... mais il y a Alix et le martinet!

"Oui, Monsieur, mais je dois demander l'autorisation à Mademoiselle Alix."

Il l'appelle.

"Dis, je peux la prendre pour une fellation?"

"T'as envie de cette souillon??"

Charmant!!

"Mais non, pas pour moi, pour mes copains?"

Alix fait la moue, "Elle a plein de travail..."

Il la prend dans ses bras, "Allez, ma chérie, prête-la-moi, je te jure que c'est pas pour moi...".

Il la serre contre lui et l'embrasse dans le cou, elle glousse un peu... Il lui parle à l'oreille...

Elle soupire, "D'accord..."

"C'est gentil, ils seront là vers 4 h."

Alix lui dit, "Je te l'enverrai en soubrette, mais toi tu n'y touches pas."

Faire la lessive et des fellations à des inconnus??? C'est spécial la vie de servante en 44.

Pour le moment, c'est le ménage.

Au milieu de l'après-midi, j'entends des voix dans le jardin, enfin c'est un jardinet avec un potager!

Alix arrive, "Changez-vous et allez vous mettre aux ordres de mon frère. Et prenez l'habitude de faire une révérence quand vous entrez ou quittez une pièce"

"Oui, Mademoiselle."

"Ne mettez pas de culotte..."

Bon... Je me change et je vais les rejoindre dans le jardin.

Il y a le frère et trois copains de son âge. Deux en culotte courtes, enfin jusqu'aux genoux (c'était normal à l'époque.) Ce sont des jeunes gens, mais ils ont l'air tellement gamins.

Je fais une révérence (!) en disant, "Bonjour, Messieurs."

Rémy leur dit, "Aah... voici, la bonne...  vous voyez, elle est mignonne."

Puis s'adressant à moi, "Va chercher la citronnade qui est dans le frigo et des verres. Et aussi les biscuits qui sont sur la table."

"Oui, Monsieur."

Je mets tout ça sur un plateau et retourne dans le jardin.

Je remplis les verres et vais leur présenter.

Un jeune homme blond et grassouillet glisse la main sous ma jupe et la pose sur mes fesses. Ouch!! C'est direct comme approche.

Je m'immobilise, le plateau à la main.

"T'as pas de culotte, toi?"

"... euh... non, Monsieur."

"Pourquoi?"

"Ma... Mademoiselle Alix m'a dit de ne pas en mettre."

Sourires ravis des jeunes gens!

"On devait d'abord discuter", dit Remy, "J'ai des trucs à te demander en math."

"Montre! Je peux regarder tout en caressant le cul de la bonne!"

Ça fait rire les autres.

Rémy leur dit, "Si vous avez envie d'elle, allez-y. Je vais faire un truc et je reviens."

Puis s'adressant à moi, "Sage, hein? Tu fais bien ce qu'on te demande"

Je me tortille un peu, car j'ai deux doigts du jeune homme dans la chatte!

Sage, je ne sais pas si c'est le mot qui convient! Je réponds, "... euh... oui, bien sûr, Monsieur."

Le plus grand des quatre, qui a un vrai pantalon, sors son sexe de sa braguette à boutons et dit, "Prem' les gars." et à moi, "Viens me faire une pipe!"

"Oui, Monsieur."

Je vais m'agenouiller entre ses jambes... Faire une fellation sans connaître le nom de celui à qui je la fais, je ne trouve pas ça convenable! Ce n'est pas mon genre... et si ça ne tenait qu'à moi, je lui dirais, "Monsieur, je ne suis pas celle que vous croyez." Le hic, c'est que je suis celle qu'il croit et que mes fesses se souviennent du rendez-vous qu'elles ont eu avec le martinet.

Alors, je fais coulisser la peau du prépuce et je prends le gland en bouche. Il me caresse la joue et me dit, "Je m'appelle Lucas et toi?"

Je réponds la bouche pleine, "mmchia... chmonsieur..."

Ouf! je connais son prénom! C'est plus convenable!

 

*** Faites pas attention, mia fait de l'humour et ce n'est pas dans ce domaine qu'elle est la meilleure!

Et toi, la Voix, t'es jamais gentil avec moi!

*** chouine pas mia et continue : tu suces la bite d'un inconnu en juin 1944, c'est ça??

euh... dit comme ça, ça fait bizarre, mais heureusement, je connais son nom!

 

Lucas est d'un goût agréable. Je le lèche avec plaisir. J'aime mieux ça que faire la lessive. Je mouille même un peu...

Il ne faut pas longtemps pour qu'il décharge dans ma bouche. J'avale tout, d'autant plus qu'il me tient fermement par la nuque.

"À moi", dit son copain.

Pff c'est du travail à la chaîne!

 

1-copie-2.jpg

 

Pas le temps de... digérer le premier, qu'il faut sucer le suivant!

Bon! le copain, a un goût moins agréable et ne me dis pas son prénom. Je fais comme si, lèche, suce, avale... pppfff.

    Remy ne va pas sûrement pas vouloir que le lui rende ce service, vu les relations passionnées qu'il a avec sa sœur.

Je lèche et avale. Le menu n'est pas varié...

Il en reste un, le gros jeune homme blond qui m'a caressé les fesses, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde!.

Remy est revenu et discute math avec ses deux amis que j'ai déjà... épongé!

Le blond m'appelle, "Pppssst!!" Je vais m'agenouiller devant lui, mais il me dit. "Debout et déshabille-toi!"

Aaaah... bon! J'enlève la robe noire et le tablier. Je suis nue, sauf les chaussures et le ridicule machin en dentelle dans les cheveux.

Les autres se sont arrêtés de parler pour me regarder, regrettant sans doute de ne pas me l'avoir demandé, mais bon, leur pote Remy leur a dit, "Venez la bonne vous fera une pipe." Alors, ils ont demandé une pipe.

Mia toute nue...ils sont très intéressés...

Il y en a un qui regarde mes fesses zébrées, "T'as reçu une fessée!??"

"Oui, Monsieur... avec le martinet."

"Pourquoi?"

"Je n'avais pas bien rangé la chambre de mademoiselle Alix."

Ils viennent toucher les marques sur mes fesses. "Elles sont encore chaudes!"

Ils évaluent aussi la fermeté de mes seins en les prenant à pleine main...

Au bout d'un moment, le blond leur dit, "Laissez là maintenant, c'est mon tour."

C'est vrai quoi! Si ça se trouve, c'est un bon coup le gars, malgré sa fadeur et son gros ventre...

Il me dit, "Enlève ma chaussure droite..."

Aaaah?? bon!

J'enlève sa chaussure, sa chaussette et me penche pour embrasser son pied, sûre que c'est ce qu'il allait me demander. Ben, non!

"Mets-toi à genoux, puis assieds-toi, la chatte sur mon pied."

Bon... je fais ce qu'il me demande. Je sens que je suis mouillée. Il faut dire qu'on ne s'est pas beaucoup occupé de moi, ces temps-ci! Je veux dire sexuellement.

"Redresse-toi et croise les mains sur la nuque".

Dans cette position mes seins pointent comme des obus. Bon, d'accord, pas des obus de 125!

Je crois qu'il va bouger son pied et me caresser de cette façon, mais non!

zpjj2DSC_0384.jpg

Par contre, ses mains attaquent mes obus, je veux dire mes nichons. Il les caresse s'approchant du bout puis revenant à la base... Oui, mais! Je suis sensible... même, très sensible des seins. Mes bouts se dressent tous durs quémandant une caresse comme une chienne affectueuse... Il caresse mes flancs, puis revient sur les seins. C'est très... agaçant!

"Aïe!" Il pince le bout de mes seins juste assez fort pour que ça fasse mal et du bien en même temps.

Il tire sur les bouts et me dit, "Je suis en retard ce matin, petite chèvre, tes mamelles sont très gonflées!"

zpjj2DSC_0220.jpg

J'ouvre de grands yeux! En retard?? Petite chèvre??

Il continue, "Tu sais que ça m'excite de savoir que tes mamelles sont pleines de lait et que tu attends impatience que je vienne te traire."

... euh...

"Ça m'excite tellement que je baise la Clémence en imaginant que je t'amène au bouc. Je t'attache à un poteau et il te monte. Son long sexe rouge s'enfonce dans ta vulve. Tes mamelles gonflées et douloureuses se balancent en rythme pendant qu'il te monte..."

Putain, ça m'excite son histoire!! Sans m'en rendre compte, je bouge sur son pied d'avant en arrière.

 

3-copie-2.jpg

 

"Reste, immobile.", me dit-il.

"... mais..."

Il pince fort le bout de mes seins, "Aïïïeee, ça fait mal Maître!"

"Une chèvre, ça bêle, ça ne parle pas!!"

D'accord! Je fais, "bbbèèèèè, bbbbèèèèè!"

Je bouge... impossible de rester immobile.

"J'ai dit "sans bouger" sale bête, tu vas encore renverser le seau de lait avec ta patte! Je vais appeler Alix pour te corriger!"

Je fais plaintivement, "bbbbbèèèèèèèèèèèè". (Oh nooon... Maître, pitié!)

Il tire sur le bout de mes... mamelles pour me traire. Je ferme les yeux...

Il me dit, "On dirait que ça t'excite, quand je tire sur tes pis..."

"Bbbèèè...". (Oh oui, Maître, terriblement!)

Je bouge sur son pied, impossible de résister.

"Immobile!!!"

"Bbbèèèh! " (Impossible, Maître, pardon!)

"Tu crois que c'est une stupide chèvre qui va décider???"

"Bbèèèhhhh Bbèèèhhhh!!" (Non... c'est vous, Maître, laissez-moi jouir...)

Il tire encore sur les bouts, "Tu es vraiment une vicieuse petite bête... Allez, tu peux jouir!!"

"Bèèèhhhhh!" (Merci, merci Maître...)

Et alors, c'est comme si je me transformais, non pas en chèvre, mais en une canette de coca tiède bien secouée, ça... viieeennnt!!! Je fais, "BBBBEEEEEEHHHHHHH!!!" (Je... je jou...is... oooooooohhhhh... c'est bon...)

J'embrasse son genou... En voilà un, qui a la manière avec... les chèvres!!

 

À suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les dessins, qu'est ce que je suis mignonne sous sa plume :o)

 

pub pur erog

 

 

Par miasansdessous - Publié dans : soumission - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés