Vendredi 23 mai 2014 5 23 /05 /Mai /2014 10:19

"Nettoie mon pied."  

Normal... Je suis la bonne, je nettoie!  

Je me mets à quatre pattes et je lèche l'endroit sur lequel je me suis assise...  

Je reconnais mon goût...

 

le-persil-1.jpg

 

Un des jeunes gens se met à genoux derrière moi et enfonce son sexe dans ma chatte, comme ça, d'un coup! Sans-gêne, le mec!! D'accord, je ne ressemble pas du tout au château qu'il faut assiéger pendant des mois avant qu'il baisse le pont-levis. Moi, ce serait plutôt : "La ville se rend, voici les clés Monseigneur!!!" Mais, bon, il faut quand même un minimum de forme, j'aurais aimé qu'il me dise, "N'y voyez pas offense, belle damoiselle, mais je rêve de vous fourrer!" J'aurais répondu, "Faites, Monsieur, enfoncez votre vit au plus profond de mon con. Je vous montrerai comment ma maman m'a appris à tortiller du cul!"

 

--- mia, arrête tes singeries!!!

Oui bon, d'accord, la Voix (peux jamais jouer, moi, pppfff...)

 

Le jeune homme baise vite et rapidement. Je me cambre pour qu'il puisse pénétrer au plus profond... de la ville qui s'est rendue sans résistance! Il fait ça avec la fougue de la jeunesse...

Il se paye même le luxe de me faire jouir la première... Il jouit aussi, en gueulant, "Putain, elle est bonne!!" Oui, c'est exactement ça!  

Pfff... j'ai la chatte pleine et les jambes coupées... Je me reposerais bien un peu...

Un des jeunes s'est branlé en nous regardant. Tant mieux!!

Par contre, un autre dit, "Je remettrais bien ça, Rémy."

"Vas-y, elle est là pour ça... Alix nous l'a prêtée pour l'après-midi."

Lui est fidèle à sa sœur chérie!! C'est mignon!

Celui qui veut remettre le couvert, me fait mettre à genoux sur une chaise pour me prendre par-derrière...

Il demande à son copain, "Tu l'as baisée dans la chatte?"

"Ben, ouais..."

"C'est pas que je ne veux pas boire dans ton verre mais, je vais la prendre par-derrière, sinon je vais nager dans ton jus."

Classe!! Ça les fait marrer!

Je demande, "Faites doucement, Maître, s'il vous plait."

Être appelé Maître, ça leur plaît beaucoup.

Du coup, en parfait gentleman, il crache sur ses doigts et les enfonce dans mon cul pour me lubrifier. Puis il pose le bout de son gland contre mon anus et d'une poussée, me pénètre jusqu'aux couilles. Ce n'est pas celui qui a la plus grosse, mais je gémis sous la brutalité de la pénétration!

Il a déjà joui une fois, aussi je sens que je vais l'avoir dans le cul pendant un moment. Il va et vient langoureusement, en commentant, "Aaah c'est bon... aah t'as un vrai cul de pouliche..."

J'accompagne bien ses mouvements, pour que ça ne dure pas trop. Un de ses copains vient se mettre à genoux devant moi. Pppfff... ils sont insatiables!!

Soudain, on entend une voix d'homme, "Salut les enfants."

 

le-persil-2.jpg

 

On s'arrête et on tourne la tête. Un gros prêtre se trouve entre des arbustes, derrière la haie.

Mon partenaire me dit, "C'est le père Sylvain... Il est sympa."

"Entrez, mon père." lui dit Rémy.

Les jeunes le connaissent bien.

Il ouvre une petite barrière et nous rejoint. C'est un homme d'une cinquantaine d'années, bien en chair. Il est en soutane et sur la tête, il a un chapeau noir. Il nous regarde très intéressé et dit, "Allez-y mes enfants, c'est mauvais de s'arrêter en chemin."

"Merci mon père."

On reprend, lui à me baiser, moi à... offrir mon cul!

Le prêtre ajoute, "Vous n'oublierez pas de venir confesser ce petit péché contre le 7ème commandement."

"Han...han... non, mon père... sans faute..."

Rémy lui demande, "Qu'est-ce qui vous amène, mon père?"

"Eh bien... euh... "

Moi, je sais bien ce qui l'amène. Il nous a vus depuis le chemin et il est plus excité que les gamins qui m'entourent.

"Je voudrais dire un mot à ta sœur."

Remy se lève et gueule, "ALIX!!!"

Elle ouvre la fenêtre du premier étage, "Quoi??"

"Y a le Persil qui veut te parler."

Elle lui répond, "Sois un peu respectueux avec un homme d'Église."

Le prêtre intervient, "Ne vous tracassez pas ma petite Alix. Je sais qu'on m'appelle Persil."

Persil!! Je rigolerais bien, si l'autre excité n'était pas occupé à... m'enculer.

Alix descend et vient l'embrasser, "Bonjour, mon père."

"Bonjour, ma petite Alix."

Derrière moi, mon partenaire accélère et se met à pousser des grognements...

"Les gamins chahutent un peu avec la nouvelle bonne.", dit Alix, "Vous savez ce que c'est, mon père."

"Bien sûr, je comprends... D'ailleurs ces jeunes gens m'ont promis de venir se confesser". Il nous regarde toujours...  "... et... euh...ma petite Alix... je..."

Elle le coupe, "Je crois deviner. Vous aimeriez que la bonne vous fasse une petite gâterie".

Oh putain, pas un prêtre! En plus, il n'a as l'air soigné du tout!

Le prêtre lève les yeux au ciel, "Oui ma petite Alix, vous avez deviné, la chair est faible, mais moi aussi je me confesserai..."

Le gars, qui est en moi, lui dit, "Je sens que ça vient, deux... houuuu... petites minutes....hhhuuuuuu...  et je vous la refile. Aaaahhhhhh tiens! Tiens! J'envoie tout dans ton cul, petite pute!!!"

Gracieux!!!

Ça, c'est fait! Il se retire de moi et me claque les fesses en disant, "Elle est bonne cette petite, mon père."

Alix me montre le sol devant le prêtre qui s'est assis lourdement sur une chaise.

Je vais me mettre à genoux devant lui. Il soulève sa soutane. Il a de grosses jambes poilues, des chaussettes et des fixe-chaussettes. Il rabat la soutane sur moi.

Il fait tout noir tout à coup et ça sent fort! Au secours! Je veux sortir!! En plus, j'ai peur du noir!!

Le prêtre dit, "Comme ça, c'est plus convenable..."

Pour qui??

 

le-persil-3.jpg

 

La voix d'Alix m'arrive un peu étouffée, "Tu sais ce qui pend au clou dans la cuisine?"

"Oui, Maîtresse."

"Alors fais ça bien."

"Oui, Maîtresse."

Le prêtre approuve, "Vous avez raison, ma petite Alix. Il ne faut pas hésiter à traiter les domestiques un peu durement... pour leur bien... D'ailleurs, le Seigneur a dit qui aime bien châtie bien."

Putain! C'est un prêtre, ça??

En plus,  je vais étouffer sous sa soutane! Une seule solution, le sucer vite et bien, pour retourner à l'air libre!

Le prêtre n'a pas de caleçon sous sa robe - un peu comme mia sans dessous, mais la comparaison s'arrête là. Moi, je ne suis pas grosse, pas rougeaude et je sens bon!

J'entends Rémy dire, "Ça vous changera des enfants de chœur, mon père."

Ça les fait rire!!

Même dans le noir, je trouve tout de suite son sexe... à l'odeur! Ah il n'est pas parfumé à l'encens! Bèrke! Je fais coulisser la peau... et le prend en bouche.

Le goût est atroce! A mon avis, il a dû laisser les enfants de chœur tranquilles ces temps-ci. C'est peut-être un curé qui aime les femmes.

 

--- mia! Terrain glissant!

Oui, la Voix, tu as raison.

 

Je le suce du mieux que je peux et après un moment, je sens qu'il va jouir. Je vais voir le bout du tunnel.

Non! Il relève sa soutane. "Fiat lux", que la lumière soit!

Je suis éblouie un instant.

J'entends le prêtre dire, "... euh... je vais terminer... normalement..."

Aaaah?? Bon!!

Il me dit, "Couchez-vous sur cette table, mon petit et relevez vos jambes."

Je ne comprends pas bien ce qu'il veut. Me coucher sur le dos ou sur le ventre? La voix d'Alix claque, "Vous êtes sourde, ma fille??"

"Non, Maîtresse."

Elle vient me prendre par une oreille. "aie! aie! aie!! vous me faites mal, Maîtresse!"

Elle m'amène devant la table.

"Ici! couchez-vous sur le dos! Relevez vos jambes et écartez les en les tenant à la pliure du genou!!"

Elle ajoute pour le prêtre, "Excusez là, mon père!"

"Je vous en prie, ma petite Alix. C'est vrai qu'elle n'a l'air très fûtée."

"Oui, ce n'est qu'une servante et je dois sans arrêt être derrière elle."    

Je suis couchée sur le dos, les jambes repilées. Les jeunes s'approchent pour voir ma chatte, qui ne pourrait pas être plus exposée. Le prêtre prend une chaise et s'assied devant elle.

Oh... il me lèche!! Monsieur le curé est un gourmet! Il lèche et suce ma chatte dans lequel un des jeunes a joui. Alors, je ne sais pas dans quel séminaire il a été, mais ça devait être un endroit spécial!!

 

le-persil-4.jpg

 

Quand il a bien léché, il me dit, "Mettez-vous debout, mon enfant!"

Il est assis sur la chaise, la soutane relevée, le membre dressé menaçant. "Venez vous asseoir, en marche arrière."

Alix me dit, "Vous comprenez, ma fille?"

"Oui, Maîtresse."

Bon, je vais me mettre dans la position, la chatte au-dessus de son membre, tout propre maintenant.

"Ce sera par ici, mon enfant." dit le prêtre en mettant le bout de son index sur mon anus.

Encore!!!

"Comme avec les enfants de chœur." dit Rémy.

Le prêtre a un petit rire, "Vous êtes taquin, mon petit Rémy!!"

Taquin?? C'est pas le mot, car lorsqu'il sent que son gland est contre mon anus, il me prend par les hanches et me force à m'asseoir, brutalement. Je pousse un cri  "Aaaiiiiiiieee". C'est la deuxième fois en peu de temps. Mon cul, c'est un aimant ou quoi??

Il me donne une bonne claque sur les fesses, "Allez au travail, mon enfant!"

Aah bon, c'est moi qui doit tout faire...

Je connais bien cette position, elle est pénible pour les cuisses et les reins!

Heureusement, je suis musclée comme fille. Oui de partout! Je contracte bien mon anus...  Il aime! Il fait, "Aaah... oooh ... oui... elle contracte son cul!!  aaah c'est bon..."

Quand il sent qu'il va jouir, il me maintient assise, sa bite au plus profond et gueule, " C'est booooon,  salope, Nom de Dieu!!""

Dès qu'il a tout lâché, il se dépêche de dire, "Pardon Seigneur, de vous avoir offensé, un moment d'égarement!! C'est à cause cette pécheresse qui a un cul d'enfer!!"

Les jeunes applaudissent en riant. Rémy crie, "Vive Persil!!

Ambiance...

"Bougez-vous mon petit.", me dit le prêtre.

Je me lève péniblement. Enfin, je n'ai plus ce machin dans mon... arrière-train.

Alix me dit, "Quel est le travail d'une bonne, ma fille?".

"...euh... elle nettoie, Maîtresse."

Elle me montre le sexe souillé, "Eh bien vous attendez quoi, le retour des hirondelles?"

Quelle bête expression!! Pfff...  je ne l'ai pas raté le prêtre. Sa bite que j'avais bien lavée en la suçant est maintenant, toute... sale. Je n'aime pas ça du tout.

Alix me donne une bonne claque sur la nuque "aiee!". "Et avec le sourire sinon c'est le martinet."

Lécher "ça" en souriant!!! Bon, je fais un très gros effort pour ne pas faire d'affreuses grimaces.

Le prêtre ma caresse la tête, "Vous voyez ma petite Alix, cette fille est bête, mais elle nettoie bien!"

"Elle a intérêt, mon père, sinon elle sait qu'elle aura sur les fesses..."

Le curé me donne une petite tape sur la tête, "Ça suffit!"

Puis s'adressant à Alix, "Pourrais-je repasser, demain, ma petite Alix."

"Vous êtes toujours le bienvenu, mon père."

"Merci, ma petite Alix. L'évêque doit me rendre visite et il est resté très vert. Je passerai sans doute avec lui"

Eh oh, jusqu'où ça va ça?? Ce sera qui la prochaine fois? Pie XII?

Elle s'adresse aux amis de son frère, "Vous en avez assez, les gars?"

"Oui, merci, Alix, on s'est bien vidé les couilles!"

Rémy ajoute, "Et le spectacle avec Persil, c'était super."

Le prêtre a un sourire modeste, "C'est gentil, mon petit Rémy..." Il regarde sa montre, "Je vais vous laisser. Je dois passer au couvent, où deux novices ont étés insolentes. Je dois les fouetter... ça me fera un peu d'exercice!"

Il nous bénit, genre le pape, place St-Pierre et s'en va.

Alix est sur les genoux de son frère, un bras autour de son cou... Elle me montre la maison, "Vous avez encore du travail ma fille."

"Oui, Maîtresse."

Elle embrasse son frère sur la bouche et lui dit, "Je dis à cette souillon, ce qu'elle doit faire et je reviens." 

A suivre. 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les super dessins.       

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : soumission - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés