Vendredi 13 juin 2014 5 13 /06 /Juin /2014 10:13

on-rase-gratis-2.jpg

A 18 h les premiers clients arrivent. Ils s'installent au salon. On doit se mettre en rang pour qu'ils choisissent une fille.

Ooh!! Je reconnais le Père Sylvain, oui le Persil! Il n'est plus en soutane, mais il porte un costume noir élimé, une chemise qui a été blanche et une petite cravate noire et cracra. Le tout constellé de taches diverses. Il me fait un clin d'œil. Je lui souris. Il est toujours aussi gros, rougeaud et suant. Il est avec un jeune soldat Allemand, blond aux yeux gris... comme moi... beau... euh... comme moi, quand j'ai bien dormi!

Il s'adresse à Alix, "Je suis venu avec Hans, qui a mérité une petite récompense. Vous voyez ce que je veux dire, ma petite Alix?"

"Très bien, mon père. Vous êtes le bienvenu et lui aussi. Choisissez deux filles. Offert par la maison."

"Merci, ma petite Alix, vous êtes une Sainte!"

Une sainte!!! Je dirais plutôt, Satan dans un joli corps.

Je me demande ce qu'ils trafiquent, ces deux là. Je pense qu'ils risquent d'avoir quelques problèmes à la fin de la guerre, qu'on annonce pour très bientôt!

Les filles et moi, surement pas, puisqu'on est "obligées" de coucher avec des Allemands.

Je me demande si le jeune soldat, Hans, est le petit ami du Père, qui m'a l'air à voile et à vapeur!

Il a l'air gentil, mais il a une curieuse façon de me regarder en souriant.

Il nous examine et nous manipule comme si on était des pouliches, qu'il envisage d'acheter. Son air angélique doit cacher bien des choses. D'ailleurs, il me donne une bonne claque sur les fesses en disant, "Elle a le gul comme eine moule, zette bedide!".

En fait, je crois que je fais mieux de ne pas faire l'accent allemand, d'ailleurs, il parait que c'est "lourd"!

Donc ,il me claque les fesses, en disant, "Elle a cul comme une mule, cette petite."

Le père Sylvain, lui, s'intéresse à Angélique... "Je suis comme toi, mon petit Hans, il me faut une fille qui a un beau cul."

C'est vrai qu'Angélique et moi, on a les plus beaux culs... On a la taille mince et des fesses rondes. D'ailleurs, mon cul, c'est..."

 

--- MIA! On sait que ton cul tient une place... énorme dans ta vie, mais  continue.

mia : (avec la voix de Brigitte Bardot dans "Le Mépris.") Tu le trouves beau mon cul,  la Voix??

--- Oui. Et tant mieux, puisque, je suis dedans!

Aaahh??? Moi, je pensais que tu étais dans mon cerveau...

--- Sûrement pas! N'importe où mais pas dans ton cerveau. C'est comme un château hanté ton cerveau. Il y a plein de toiles d'araignées, il fait humide et il y a des idées qui font peur! Brrrr!!! Au moins dans ton cul y a de l'animation, on rigole et voit tout le temps des nouveaux visiteurs...

euh... oui, bon... à t'entendre on croirait que je suis une fille facile...

--- Facile ce serait un euphémisme! Bon allez, bouge toi le cul, continue!

 

Le père s'adresse à Alix, "On prend la négresse et celle-ci (moi), ma petite Alix."

"Elles sont à vous, mon père..."

Alix lui tend un fouet, "Si elles n'obéissent pas bien, faites les danser, mon père."

Quelle garce!!!

On va au premier où sont les chambres, Angélique et moi devant, les hommes derrière.

Angélique me plait physiquement, mais j'ai du mal à oublier les coups de martinet, qu'elle m'a donnés. 

N'empêche, elle est belle! Elle a desgrands yeux noirs, un petit nez et une belle bouche... Ses seins sont fermes et pointus et ses fesses rebondies, comme les miennes.  

"On se déshabille.", dit, Hans.

Angélique et moi, c'est fait tout de suite, alors on les regarde nous faire un strip tease...

Ils se déshabillent, sauf les chaussettes et d'un côté, tant mieux. Le contraste entre le vieux et le jeune est saisissant.  Le père est tout rond, tout joufflu, tout rougeau. Son sexe que je connais est de bonne dimension et pend tout mou en dessous de son gros ventre.

Hans, lui est un jeune adulte. Il est beau, musclé et son sexe se dresse déjà vers nous sûr de lui et... dominateur... mmmhhh, je ne dirai pas non, enfin je ne vois pas comment je pourrais dire non!! 

Ils s'installent sur le lit.

D'accord c'est la guerre et tout peut arriver : qu'une gamine dirige un bordel ou qu'un gros curé et un soldat Allemand baisent des putes ensemble. 

Hans, on lui donnerait le bon Dieu sans confession, ben, on aurait tort! 

Il dit , "Si on les faisait danser un peu, comme Alix nous l'a conseillé?"

"Bonne idée, mon petit Hans."

Il se lève, prend le fouet et gueule, "Dansez!!"

Moi je me mets une musique orientale dans la tête et je commence une danse du ventre... Angélique me regarde et m'imite... On fais ça bien, ça ne l'empêche pas de nous donner quelques coups de fouet, "Aiiiie, mes mollets!!".

Je fais une danse de plus en plus... révélatrice... Je me retourne et écarte mes fesses pour me montrer... à fond! Pour voir plus, il faudrait un spéculum!

Angélique prend encore quelques les coups de fouet sur les fesses et vite se penche, s'écarte...

Hans veut plus, il nous dit, "Baisez-vous."

Oh oui... ça, avec plair...

Angélique, c'est mon genre. On est à peu près de la même taille et on se ressemble physiquement, petits seins, fesses bombées... Presque deux sœurs, à part que l'une est le négatif de l'autre : elle est noire comme une nuit sans lune en Afrique et moi blanche comme la banquise, mais nettement plus chaude!

Elle met son bras autour de mon cou et instantanément, je me colle à elle. Son corps nu contre le mien, peau contre peau, seins qui se pressent, c'est trop bon.

J'en oublie, les douleurs des coups de fouet.

Sa bouche se pose sur la mienne qui s'offre comme une fleur d'hibiscus s'offre à la langue frétillante d'un colibri affamé!

Nos dents se cognent, nos langues se caressent, on mélange nos salives et nos ADN.

Hans, lui dit, "Couche-toi ici", en montrant la place sur le lit à côté de lui.     

Angélique obéit et croise les mains sous sa nuque. Je me mets à genoux entre ses jambes...

J'embrasse ses seins, suce les bouts, puis ses aisselles moites. Odeur musquée d'animal gracieux et sauvage... 

"Descend!" me dit angélique.

"Oui, Maîtresse."

Je descends... plonge la langue dans son nombril. Elle me donne une claque sur la tête, "Plus bas..."

Elle a beaucoup de poils comme nous toutes. Fatalement en 1944!

Lécher une chatte, j'ai la vague impression que j'ai déjà décrit ça.

S'il y a une chose pour laquelle je suis bonne, c'est les fellations et les cunis... J'embrasse les lèvres de ma Maîtresse, ma langue tourne autour de son clito. Je plonge ma langue dans son vagin... J'aime son odeur et son goût...

Sa chatte, c'est un bijou rose dans un écrin noir. Je sens qu'elle reçoit mes caresses 5 sur 5, ses cuisses tressaillent, elle me caresse la tête...

Hélas, avant d'avoir sur la langue et les lèvres, les preuves mouillées de sa jouissance, comme on dit dans les romans pour jeunes filles, Hans me dit, "Stop!"

Angélique geint un peu, elle avait déjà son billet pour le 7eme ciel et puis voilà que le vol est retardé!!

Il dit, "Toi (moi) tu me suces et toi (Angélique) tu t'assieds sur le visage du père!"

Je vais vous dire, ce père a l'air vicieux comme deux douzaines de chimpanzés en rut. 


on-rase-gratis-1.jpg

 

Moi, lécher une bite, j'aime ça aussi, surtout quand elle est aussi belle. Son gland est très mouillé. Il n'est pas lavé, mais bon, à la guerre comme à la guerre, comme on dit.

Je vois Angélique qui se tortille sur le visage de prêtre. Je l'avais chauffée tellement, qu'il suffit de quelques coups de langue bien placés et elle jouit... en disant "oooohhh oooouuiiii", et puis quelques mots en Linguala!

À ce moment-là, la porte s'ouvre, c'est Alix, "Faut vous dépêcher, mon père, le lieutenant arrive et il faut les filles pour le servir... Je vous envoie ma mère pour terminer?"

"Bonne idée, ma petite Alix."

 Il donne une bonne  claque sur les fesses d'Angélique et lui dit, "Bouge!"

On descend, nues. Alix nous donne deux tabliers de soubrette d'opérette.

Les filles sont toutes là...

Alix dit à sa mère, "Toi tu montes."

"Oui, ma chérie..." 

Le lieutenant se pointe avec quelques soldats...

J'ai une curieuse impression. Comme si quelque chose d'épouvantable était sur le point d'arriver... Bah, mon imagination fait encore des siennes!!

 

A suivre....

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les super dessins.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés