Samedi 13 octobre 2012 6 13 /10 /Oct /2012 13:44

 

tuteur1.jpg

On arrive près des filles, moi courbée en avant toujours tirée par l'oreille et disant, "aie… aiie…aiiiie, mon oreille!!"

"Mais voilà la touriste..." dit une des filles.

Le chef me lâche, je me frotte l'oreille en gémissant.

"Je me suis fait mal aux reins, chef, je vous jure…", mais il ne fait pas attention à ce que je dis.  

Je l'ai un peu cherché, oui mais pas "ça"! Une des filles, Laurence, me montre un tuteur pour les jeunes vignes. C'est une tige en plastique de la grosseur d'un petit doigt de femme et elle me dit, "Iris m'a dit qu'il fallait te mener à la baguette, c'est ce que je vais faire. Penche toi en avant et met les mains sur tes genoux."

Heureusement, j'ai un jean assez épais et pas un short, à cause des guêpes.

"Je vous assure que je me suis fait mal aux reins, je me reposais un peu."

Elle me dit durement, "C'est avec le jean, si tu obéi!".

Je pousse un soupir à fendre l'âme, mais manifestement elle n'a pas d'âme, alors je me penche en avant et tend mes fesses.

"Prête??" me demande t-elle.

"Oui…. mais pas trop fort, s'il vous plait".

Elle lève son bras et abat la tige en plastique en plein milieu de mes fesses. "Aiiiie!!!", je crie, "Je travaillerai, je vous le jure!"

Elle me répond, "Tu vas avoir 20 coups.".

Le bruit a couru dans les vignes que je recevais une fessée et tous ceux des environs sont venus assister au spectacle.

"Prête?" re-dit Laurence. Je fais un tout petit "oui."

Mia-13-A.jpg

"C'est parti!". 19 fois la baguette de plastique s'abat sur mes fesses.

Elle a de la force et je me plie à chaque coup en gémissant.

Elle décale légèrement chaque coup pour bien couvrir tout mon derrière.

"Aïe!! Ouille!! Ça fait maaal!!"

Les spectateurs sont ravis et ils y vont de commentaires divers, genre, "Corrige bien cette paresseuse!".

Vers la fin, je pleure et je la supplie d'arrêter.! 

Enfin, elle dit …"et 20." Je reste en position. Il y a des rires et des applaudissements. Laurence me dit, "Redresse-toi! Tu as compris la leçon?"

"Oui, Mademoiselle Laurence."

"Ok tout le monde au boulot!", et à moi, "Toi tu bosses avec moi."

Et là je me suis vraiment mise au boulot! 

 

Je fais donc "équipe" avec Laurence, enfin, équipe… Elle coupe ce qui est à sa hauteur et moi ce qui est en dessous, pliée en deux, mais, je ne me plains plus de mes reins!

Laurence est une brune, style punk ou rock métal, avec un piercing dans le nez et des tatouages. Jolie, si elle était un peu arrangée. Un peu le style Lisbeth Salander dans Millénium.

Et puis, Iris s'est pointée, elle a remercié Laurence de s'occuper de moi et elles ont un peu discuté, ces deux là elles sont faites pour s'entendre.

Iris lui dit, "Elle doit te remercier pour la leçon..." et à moi : "Toi, rapplique"

Je suis venue sans enthousiasme en disant, "J'ai déjà été punie, Mademoiselle Iris…"

On est allée un plus loin dans un endroit plus discret.

Elle me dit "Remercie Laurence."

Ouf, je n'allais plus être punie, juste montrer ma soumission et ça, ça ne fait pas mal, à part à l'amour propre!!

Je suis me suis mise à genoux devant Laurence les mains croisées derrière le dos, le visage levé vers elle, "Je vous remercie, Mademoiselle Laurence, de m'avoir punie, je l'ai vraiment mérité". J'avais mon visage à hauteur de sa chatte…  

Elle me regarde à genoux devant elle, en souriant, les yeux brillants.

"Tu a intérêt à travailler maintenant, sinon la badine va faire danser ton cul".

Badiner! Quel joli mot, mais ici, ce n'est pas une badine ce n'est pas du tout joli!

"Je vais m'appliquer, je vous le promet".

"Tu vas voir comme elle remercie bien," dit Iris à Laurence, "Assieds toi et enlève tes chaussures."    

Iris a des grosses "combat shoes" qui ont fait la guerre! Des coutures ont craqués et on voit ses orteils sur le côté, car elle est pieds nus dans ses chaussures. Je me mets à 4 pattes et j'embrasse ses pieds en réitérant mes remerciements et mes promesses et combien je suis heureuse de travailler sous ses ordres.

Elle rigole, "Ah oui c'est cool ça. D'autant plus que je ne me suis pas beaucoup lavé les pieds et ça fait des mois que je transpire dans ces vieilles "combats".

Iris rit aussi, On va arranger ça. Lèche ses pieds, mia!"

Mia-13-B.jpg....

Je les lèche soigneusement et je suce ses orteils. C'est vrai qu'ils ne sont pas propres. Ils sont pleins de poussière qui est entrée par les trous et ils ont le goût salé de sa sueur. L'odeur est celle du vieux cuir imprégné de sueur, mais la "badine" est suffisamment dissuasive pour que je lèche tout ce qu'on veut.

"Tu l'as bien dressée…", dit Laurence à Iris avec admiration.

"C'est une chienne qui vient d'avoir le fouet… Elle ne demande qu'à te montrer sa soumission et avoir ton pardon. Si elle avait une queue, elle l'agiterait en te léchant les pieds". Iris est forte pour les images humiliantes!

"Comme c'est la fin des vendanges, vous pourriez venir quelque jours chez moi…", dit Laurence en me tendant l'autre pied.

"Ce serait cool. On peut aller chez toi du dimanche soir au mardi matin." réponds Iris., "Ça nous rendrait service! "

Elles en discutent pendant que je continue à lécher.

"Tu sais que mia était bonne quand je l'ai rencontrée, elle pourra faire le ménage chez toi. Ce qu'elle fait le mieux à part lécher les pieds, c'est récurer le sol à 4 pattes avec une brosse." Elles se marrent toute les deux. "Pas vrai, Cendrillon?", me dit Iris. "Oui, Mademoiselle Iris". Mais en fait, non je déteste ça!  

Les pieds de Laurence sont maintenant tous propres et luisants de salive. Elle les admire en disant, "Je les reconnais pas!", et elle les remet dans ses grosses chaussures.

Je me relève, Iris me prends par la nuque et renifle mon visage, "ça te va bien ce parfum de vieille pompes!"  

On retourne près des autres. "Encore une petite chose", me dit Iris, "baisse ton jean et penche toi en avant." "Nooonnn, Maîtresse, j'ai déjà été punie", je gémis.

"Pas de panique, sotte, je vais juste leur montrer tes fesses pour le gag, ça leur fera un souvenir!". Elle siffle entre ses doigts, des têtes apparaissent ça et là. "Ceux qui ont envie de voir les fesses de mia ou de faire une photo, c'est le moment".

Ils arrivent de partout pour voir mes fesses!!

Je suis penchée en avant, mes fesses sont zébrées de marques rouges, boursouflées, malgré le jean. Ils s'exclament en voyant mes fesses, plusieurs font des photos. Un garçon passe son doigt sur les marques.

Tant qu'on ne me frappe pas, je m'en fous de montrer mes fesses….

Pas un ou une qui me plaigne, ils trouvent ça super marrant.

"OK reculotte-toi", dit Iris, "on reprend le boulot". Il y en a plusieurs qui remercient Iris pour la bonne idée et Laurence pour sa poigne.

Et même moi, pour le spectacle!!

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés