Vendredi 26 septembre 2014 5 26 /09 /Sep /2014 09:57

 

Je me retourne pour regarder le chien. Il est assis devant l'entrée de la taverne et il hume l'air du soir avec intérêt... Peut-être a-t-il détecté l'odeur d'une proie ou d'une chienne en chaleur... ou d'une pucelle?

C'est un très grand chien au pelage clair. Il est élégant, puissant... franchement beaucoup plus séduisant que les hommes qui m'entourent.

Le capitaine le regarde aussi et demande à Souad, "Belle bête. Quelle race est sa race?"

"Un Irish Wolfhound, Lévrier Irlandais, Capitaine."

Comme s'il avait compris ce qui se tramait, le chien vient vers nous.

Les hommes s'écartent, personne n'a envie de lui marcher sur la patte.

Le Capitaine me demande, "Il te plait?"

"... euh... pour aller faire une promenade, oui, Maître... euh... Capitaine..."

Souad l'appelle, "Perro, viens ici!! Regarde cette petite femelle, elle vient d'Irlande comme toi..."

1la-bete-et-la-belle.jpg

Le chien me regarde. Je baisse les yeux... Il vient me lécher la bouche... euh...

D'accord, c'est une langue de chien, mais comme je vous l'ai avoué dans un moment de franchise qui ne me ressemble pas, je sais qu'elles peuvent procurer beaucoup de plaisir! Et d'ailleurs, ce n'est pas un péché.

Malgré tout, je... n'ouvre pas la bouche. Souad se rend compte que j'ai besoin d'un petit encouragement. Elle me dit, "Ou tu te conduis comme sa femelle ou tu passes la nuit nue, attachée au pilori et demain tu seras fouettée."

C'est magique! Ma bouche s'ouvre et une langue chaude et humide y pénètre.

2la-bete-et-la-belle_02.jpg   

À nouveau, il fait calme dans la taverne, des clients ont arrêté de se faire sucer pour assister au spectacle. Tout le monde est fasciné par le spectacle de la belle et la bête.

Et c'est moi, la belle!

Je sais que Souad me punira si je ne fais pas ce qu'elle attend de moi, alors je mets les bras autour du cou du chien et je l'embrasse. Nos langues se mêlent. Nos salives se mélangent. Son haleine est spéciale, mais ses dents sont blanches et saines ce qui me change de la bouche des pirates.

Ça plait au capitaine. Il dit à Souad, "Il faut lui montrer, comment lécher la bite d'un chien!"

Ah, non! C'est le chien qui lèche, pas l'inverse!

Elle appelle une de ses servantes, "Aïcha, aux pieds!!"

Une jolie brune court vêtue, comme nous toutes, se précipite, "Oui, Maîtresse?"

"Suce le chien!"

"Oui, Maîtresse."

La fille se met à genoux à côté de lui et dis, "Laisse toi faire, Pero!"

Il a l'habitude de se faire sucer par la fille, car il lève une patte et exhibe son sexe rose et rouge. Aïcha le prend en bouche. Le chien gémit, s'il pouvait parler, ça se traduirait par, "Oui, suce-moi bien, petite salope..."

3z--2-.jpg

Bon... un chien ce n'est pas un péché, donc, j'ai le droit d'être excitée et... euh... mouillée!

Le spectacle de cette grosse pine entre les lèvres délicates de la fille, c'est un spectacle... très, très excitant!!

Les clients sont d'accord avec moi, on entend,  "Quelle chienne!". "Au tour de la Princesse!".

Quand la fille l'a soigneusement sucé, Souad me dit, "A toi."

Je glisse mon visage sous le ventre du chien. Ses poils me chatouillent le nez. Je prends le sexe en bouche, goûtant l'âcreté de ses sécrétions et la douceur de la salive de la fille.

Je suce comme si c'était un homme. Beaucoup de liquide s'écoule de son sexe...

Le capitaine me demande, "C'est bon?"

Je retire le sexe de ma bouche, "Oui... euh... c'est spécial, Maître.. euh... Capitaine..."

"Maintenant c'est le moment de perdre ton pucelage, tu vas devenir une femme..." Il ajoute, "... ou une chienne adulte!"

Rires des spectateurs.

Souad me dit, "A 4 pattes et offre-toi."

Ça, c'est moins drôle. J'ai peur qu'il me déchire! Je le regarde et lui dis, "Go réidh, boy!" C'est du gaélique, notre langue à lui et moi et ça veut dire, "Fais doucement!".

Je me place à quatre pattes, les jambes écartées. Oooohh!! Le chien me lèche!

"Pas besoin de lécher une putain, monte-la!!", lui crie Souad.

Pas une putain, une pucelle, sale garce!!!

Le chien grommelle aussi, genre, "Eh! Oh! Je veux goûter cette petite bête avant de la monter!!". Mais le chien est comme moi : dressé à obéir!

Il est tellement grand, qu'il ne doit pas me monter. Simplement, il coince bien ma taille entre ses pattes robustes. Elle est prise au piège, la pucelle!!

Quelqu'un, Aïcha, peut-être, promène le bout du sexe tout mouillé le long de ma fente toute aussi mouillée.

Quand le sexe est bien en face de mon vagin clos, elle lui donne une claque sur l'arrière-train en disant, "Vas-y!!"

Il s'enfonce! Lentement... mais aussi inexorablement que le dard d'un frelon affamé dans le corps d'une chenille!

4la-bete-et-la-belle_03.jpg 

Et alors, mon hymen... se déchire!!!! Je crie, "Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii". Je vois des étoiles... Je... J'ai l'impression que je vais perdre connaissance! Pas seulement à cause de la douleur, mais parce que mon vagin se trouve incroyablement dilaté! Et puis, il réalise qu'il est éminemment élastique et que la bite d'un chien, c'est nettement moins gros que la tête d'un nouveau-né!!

Heureusement, le chien reste un moment au fond de moi sans bouger... Puis, lentement, il va et vient en moi... Je continue à lui dire, "Doucement, doucement Pero... Please, go réidh!"

Progressivement, il accélère... Je commence à me sentir un peu mieux... Ensuite nettement, mieux! Je veux dire, ça commence à être ... euh... bon!

Je vois à nouveau quelques étoiles, mais ce ne sont plus celles de la douleur, ce sont celles qui illuminent le chemin vers le 7eme ciel!!!!

Mes gémissements de douleur du début se transforment, honteusement, en jappements de plaisir.

Les clients s'en rendent compte, une fille crie, "Elle va jouir cette chienne!"

Je crie, mais ce n'est plus "Iiiiiiiiii", " c'est "Aaaaahhhh oooouiiiii."

Et, enfin, je jouis comme la reine de Saba en sueur sous le roi Salomon...

Je ne suis pas la seule, Pero m'inonde sa semence! Il veut me faire des chiots, c'est l'instinct!!

Par saccades, il envoie au moins une demi-pinte de sperme au plus profond de mon vagin, arrosant des zones qui n'ont jamais vu la pine d'un homme ou d'un chien. Il jappe et je geins... de plaisir! 

"Celle-là, ça va être une vraie salope!", dit le Capitaine. 

Pero se retire de moi avec le bruit d'un bouchon qu'on extraie d'une bouteille : "Plop!!"

5z--3-.jpg    

Ensuite, Souad me laisse me reposer... elle est gentille, hein?? Mais non, je rigole!! Elle me dit, "Va te laver le cul et reviens servir les clients." 

  

Il m'est arrivé de rêver que je suis à une grande réception au château de mon père. Les invités sont tous bien habillés... et moi, je suis toute nue! C'est très gênant... mais ce n'est qu'un rêve...

Sauf que, dans la République de Salé, c'est la réalité! Je me promène dans la rue au milieu des gens avec le chien. On est tous les deux à poils, lui c'est normal.

Heureusement que je suis avec lui! On est amis... très amis. Je sais qu'il me défendra. Il croit que je suis sa femelle et ça m'arrange bien... Et puis bon, il faut avouer que tout le monde me considère comme sa femelle.

Au-dessus de mes seins, Souad a écrit à la peinture noire ,"Jolly Roger."

Je dois attirer les clients... et ça marche, bien sûr.

Les hommes sont  très intéressés, par une jolie fille (!) blonde et nue. Surtout qu'ils savent où ils peuvent me baiser.

Les femmes, elles, grommellent des choses pas gentilles! Bah, je me dis, c'est par jalousie. L'une d'elles lance, "Il n'est pas dégoutté, ce chien." Elle le dit en dialecte, mais je comprends. Une autre, "Elle doit être remplie de puces!" 

L'intérêt que je suscite est une très bonne chose pour la taverne. Par contre, Souad est agacée, de voir que son chien est tout le temps avec moi. Elle me dit, "Je ne veux pas séparer les amoureux, tu dormiras avec lui."

Pero me fait un grand sourire! Enfin... c'est l'impression que j'ai.

Me promener avec lui, ça ma plaît... par contre, dormir dans sa niche, ça me plaît nettement moins!

Ce n'est pas moi qui ai décidé de me faire dépuceler par un chien. On m'a forcée!

Et maintenant les clients s'amusent à me voir traiter comme lui. Je dois prendre mes repas à même le sol de la taverne, à quatre pattes et laper l'eau d'une écuelle.

Plusieurs fois par semaine, Pero et moi, on fait notre spectacle.

On s'embrasse d'abord! Il est démonstratif, Pero! Il me lèche le visage depuis le menton jusqu'à la racine des cheveux. Mon visage est tout mouillé.

J'ouvre la bouche et il y enfonce sa longue langue.  

Ensuite, je me couche sur le dos et j'écarte les cuisses. Il me lèche bien... c'est la partie que je préfère, bien sûr. Ça ne dure jamais longtemps, car la voix de Souad claque, "Lèche le cul du chien, putain!"

Franchement, lécher un cul d'homme ou de chien, je n'aime pas ça du tout!

Le seul avantage du chien, c'est qu'il se lèche le trou du cul!

Mais, bon, j'obéis à Souad! J'enfonce bien ma langue... et Pero, ça lui plait. Il me le fait comprendre en se poussant vers moi!

Il aime aussi que je lui lèche les couilles. Il lève une patte arrière pour sentir ma langue partout. M'étonnerait, qu'une chienne soit d'accord de faire ça!

Son sexe grandit et grossit rapidement. Un liquide abondant s'écoule de son méat. Il est destiné à faciliter l'introduction dans le sexe de la chienne, mais avec moi ce ne n'est pas nécessaire, je suis plus mouillée que le fleuve Bouregreg à marée haute!

Enfin, je me mets à quatre pattes et il enfonce son énorme sexe en moi. Les spectateurs font "Aaah" et moi, "Aaaaaaahhhhhhhh."

Oui, je ne suis pas de bois, mais de chair chaude et très vite mouillée.

Il baise vite et me serre fort entre ses pattes... Je jouis rapidement et lui se retient. Oui, c'est le maître, enfin le mien, pour le moment...

Il continue et je jouis encore. Il veut me faire jouir plusieurs fois avant de se laisser aller en moi. Une manière de me dire, "C'est moi qui tiens ta laisse!" 

Enfin, je sens son sexe se gonfler et il m'emplit de son sperme. Des saccades qui me font presque repartir à nouveau. Je suis épuisée après cette partie de jambes et de pattes en l'air!!

Mais pas question de me reposer, je risque de mécontenter Souad si je ne reprends pas le service. Elle a toujours une méchante baguette de bambou  à portée de main. Si l'une de nous  traîne un peu, ses fesses sont aussitôt prises pour cible!!

Pero, lui, va se coucher dehors, au frais. Les mâles sont tous les mêmes!! 

 

Une semaine se passe comme ça...

Le sexe avec Pero, c'est bien... mais...

Vous allez penser que j'ai un cœur d'artichaut, mais je me lasse... Certains hommes me plaisent, des femmes aussi. Quand on va au marché, je regarde même les autres chiens. Non! Pas les dromadaires!! 

Le soir dans la taverne, j'ai toujours autant de succès et je suscite autant la convoitise des hommes, mais ils prennent plaisir à m'humilier. Après tout, pour les Musulmans, je suis une chienne d'infidèle, qui se fait monter par un chien.

Ils se font sucer par moi, mais ne manquent pas une occasion de m'insulter et de me cracher dessus.

 Ça amuse pas mal de clients, qui se mettent à faire la même chose.

 Souad décide que les bons clients ou ceux qui lui refilent une pièce peuvent me cracher dans la bouche!

La salive, ça va, c'est moins dégoûtant que du sperme. Par contre, il y a beaucoup de fumeurs de pipes et de narguilé et certains crachent des choses épaisses et gluantes... Pouaah!!!!

On vient spécialement pour la nouvelle "putain crachoir."

Si un client se plaint, parce que j'ai pris un air dégoûté,  Souad me fait faire une petite danse très pénible en me frappant les fesses et les cuisses de sa baguette de bambou.

Elle dit, "J'adore claquer les grosses fesses de la Princesse. Ça met de l'ambiance et ça ne fait de mal à personne!" Ou presque!!

Je suis un objet utilitaire, un crachoir bien pratique, puisqu'il se déplace, sourit et dit, "Merci, Maître ou Maîtresse", puisque les filles, aussi, s'amusent à me cracher dans la figure et dans la bouche. 

6z--1-.jpg

Franchement, je n'en peux plus! C'est trop dégoûtant!! Il faut que je parte d'ici!!

En écoutant des conversations des clients, j'apprends que le Capitaine va revenir.

Il aurait décidé de vendre toutes les filles. Il faut que je guette l'occasion de m'échapper, avant qu'on ne nous envoie au marché aux esclaves.

Inch Allah!! 

 

À suivre 

 

** Une pinte équivaut à un peu moins d'un litre. L'éjaculation d'un homme est d'un peu plus de 5 ml. La Princesse voit très grand en imaginant qu'elle est arrosée par une demi-pinte de sperme! 

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : bestialité - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés