Vendredi 21 novembre 2014 5 21 /11 /Nov /2014 11:04

 

Malik est venu lire ce que j'ai écrit... Mais cette fois-ci, il prend les feuilles et les met dans une serviette.

Je lui demande, "Vous ne lisez pas, Maître?"

Il regarde sa montre, Non,  je suis pressé..."

"À demain, mia."

"À demain, Maître..."

***** *****

 

 mia 0086

 

Hier, je suis sortie, grâce à mon "pass". Je suis allée au "Desert Magic Pool"...

Je ne dois rien payer... Je baise avec qui je veux... enfin, je veux dire avec les esclaves que je veux.

Ce matin, bien sûr,  j'ai un peu la gueule de bois. Je regrette de ne pas avoir ramené quelqu'un... Je me sens seule...

Je ferme les yeux et je pense à ce que je ferai dans la journée, après avoir écrit bien sûr... Enfin, pour le moment, j'écris... mollo!

Je suis tirée de ma rêverie par des bruits de motos... C'est surprenant étant donné que les transports sont assurés par les pony-girls, de jour et de nuit.

Je vais sur le bord de la terrasse et j'aperçois une dizaine de motos, venant du désert dans un nuage de poussière rouge.

Qu'est-ce qu'ils font là, eux?? Des gardes vont sûrement les intercepter...

Mia-142-A.jpg


Ils se rapprochent et s'arrêtent devant la maison où je suis...

Ils sont une dizaine hommes et femmes, habillés de cuir, avec des lunettes noires, genre, "Le gang descend sur la ville."

Il y en a qui tape à la porte. Je me penche et je leur crie, "Vous voulez quoi?"

L'homme me répond, "Boire et manger, ouvre."

"Je ne peux pas! Je ne suis pas chez moi. Vous devriez partir, sinon vous allez avoir des ennuis."

Il donne un grand coup de pied dans la porte et ils entrent tous. Je les entends

monter! Merde qu'est-ce que je vais faire? Je n'ai pas de téléphone, pas d'armes...

Un homme et une femme arrivent sur le toit-terrasse. Les autres font du bruit dans la cuisine.

Je leur dis, "Je ne suis pas chez moi et..."

Elle me coupe, "Panique pas! On s'est perdu, on vient manger et boire et peut-être se laver." L'homme dit, "Ça, c'est pas sûr!"

La jeune femme peut avoir 25 ans. C'est une fille d'Afrique du Nord, aux cheveux noirs coupés très court et rasée sur un des côtés. Elle a une mèche vers l'avant qui lui retombe sur le nez.

Elle a des piercings sur une narine, la lèvre supérieure et un sourcil!

Elle a des tatouages plein les bras. Elle a même une larme sous l'œil gauche, comme les membres des gangs américains... Elle a deux cicatrices une qui lui barre un sourcil et l'autre sur le cou. Impressionnant!

Elle continue à se déshabiller, elle enlève son pantalon, ses bottes et son tee- shirt...

Il lui reste une culotte en imitation léopard usée et déchirée.

Je regarde ses tatouages (cobra, tête de mort... visage d'Indienne...). Sa poitrine est assez menue et des poils noirs dépassent du bord de sa culotte.

Elle s'assied sur le divan et s'étire en disant, "Putain, j'ai soif! Va me chercher de la bière..."

Non, mais elle est gonflée! Je vais lui dire...

Je n'obé!s pas assez vite, à son goût! "Tu sais, je n'aime pas me répéter, je  ne vais la faire qu'une seule fois : VA ME CHERCHER DE LA BIERE ET VITE."

Qu'est-ce que je peux faire, ils sont une dizaine... et même contre cette fille, je ne fais pas le poids... D'ailleurs est ce que parfois, je fais le poids?? Pas ici, en tout cas.

Dans la cuisine, c'est le tout grand bordel...

Il y a six mecs et trois filles. Ils ont trouvé à boire, bière alcool. Ils sont aussi sorti mes provisions de frigo.

Ils bouffent comme des porcs... et rigolent en me voyant, "De la chair fraîche!!!"

Je n'ai qu'un tee-shirt qui m'arrive au nombril.

Il y a un qui me caresse les fesses. Je lui dis, "Je dois apporter de la bière à la demoiselle d'en haut.

Le peloteur me dit en rigolant, "Alors tu as intérêt à te dépêcher, la demoiselle n'aime pas attendre!"

Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre!

Je remonte avec six Corona et je les mets près d'elle.

Elle en prend une en disant, "Tu crois que je vais l'ouvrir avec les dents."

Merde! J'ai oublié un ouvre bouteille.

Elle sort un couteau de sa veste et fait sauter la capsule avec le dos de la lame.

Elle soupire, "T'es vraiment une blonde idiote!!"

Et elle, alors c'est...

Oh putain! Dans la cuisine, ils ont mis de la musique à fond! Je reconnais "Highway to hell" d'ACDC, ça leur va bien!!

La fille me dit, "On va squatter chez toi, un moment."

Oui, ben, dès qu'on va s'en apercevoir, ça va être leur fête!!

Un mec arrive sur le toit et dit à la fille, "Regarde Myriam, ce que j'ai trouvé : un "pass"..."

"Montre..."

Je crie, "C'est le mien! C'est personnel! Vous ne pouvez pas..."

Je veux le reprendre, mais elle me file une gifle qui claque sur ma joue!!

Je frotte ma joue! Qu'est-ce que c'est cette bande de cinglés??

Je lui dis, "Vous allez voir quand je le dirai à Monsieur Malik! J'ai reçu ce "pass" parce que j'écris et que ça plait à des gens importants..."

C'est vrai, quoi, merde! C'est grâce à mon talent d'auteure. Je suis bonne, ils l'ont dit.

La fille baille, puis se lève et va en haut des escaliers, elle crie, "Deux mecs, ici!!"

Deux costauds barbus, un blond et un brun, en jeans et tee-shirts tachés de cambouis arrivent sur le toit.

"T'as un problème, Myriam?"

Elle me montre du doigt, "Voilà une fille, à qui il faut donner une leçon..." Elle réfléchit, "Faites-la un peu cavaler dans le désert, ça lui fera les pieds!"

Un des gars me prend brutalement par le bras et m'entraîne au rez-de-chaussée...

Je sais que c'est inutile de la supplier, mais j'essaye avec les deux types, "J'ai compris, je ferais tout ce qu'elle me demande."

Le blond répond, "Oui, ça, il y a des chances!! Mais, on va d'abord un peu s'amuser... Enlève ton tee shirt..."

Mia-142-B.jpg

Quand je suis aussi nue qu'un lombric au Cap-d'Agde au mois d'août, le brun attache mes poignets à une longue corde, puis l'autre extrémité au porte-bagage de sa moto.

J'ai compris, le genre de ballade que je vais devoir faire...

J'essaye encore, "Pas pieds nus, s'il vous plait, si je marche sur une vipère à cornes ou..."

Ça les fait rigoler!!

On démarre...

Je cours... vite!! Le sable est brûlant. Heureusement, que j'ai un solide entraînement, de pony girl...

Très vite, je prends un coup de fouet sur les fesses de celui qui est derrière moi...

"AAAAAIIIIEEEE!!!". Je cours vite, pourtant... mais le fouet est compris dans la ballade!

J'en prends plein les fesses et les cuisses, au risque de me casser la figure...

Je suis couverte de sueur. De la poussière ocre s'est collé à ma peau et dans mes cheveux. Je dois ressembler à une femme Himba... fouettée!

Je cours sûrement une demi-heure dans le désert. Celui qui est juste derrière moi m'a sévèrement fouetté le dos, les fesses et les jambes!

On s'arrête enfin près d'un puits, entourés de quelques acacias.

Je me balance d'un pied sur l'autre, parce que le sable est brûlant et j'ai très mal à la plante des pieds... J'ai du mal à reprendre ma respiration! Mon pouls doit être à 180... au moins!

Mes jambes tremblent tellement, j'ai couru.

Je me rends compte que je me mets sur la pointe du pied gauche... J'ai dû me blesser, mais j'ai tellement mal partout que je ne l'ai pas remarqué!

Je leur demande, "Je peux avoir un peu d'eau, Maitres?"

Le blond dit, "Il suffit d'une petite balade et tu apprends la politesse!!"

"Oui, Maître."

L'autre me demande, "T'as pas été mordue par une vipère à cornes??"

"Non, Maître, mais j'ai dû marcher sur un bout de verre." Je montre mon talon qui saigne...

Il me donne une bouteille d'eau.

Je le remercie comme si j'avais... reçu... de l'eau, quand on crève de soif. Voilà ce qui est vraiment important, même de l'eau chaude... eux boivent une bière en faisant la grimace, elle doit être chaude aussi.

Je vide presque la bouteille...

Il faut dire que je viens de beaucoup transpirer et de beaucoup pleurer!

"Bon, on y va?", dit le blond à l'autre.

"Oui", " Il se tourne vers moi, "Tu as intérêt à courir vite!"

"Je sais, Maître."

Je ne dis pas, "et mon talon" ni "j'ai mal partout"... "La petite balade" m'a bien calmée!!

Je ne sais pas comment, je vais faire pour rentrer...

Les yeux baissés, je tends mes poignets pour qu'il les attachent...

Alors, il me dit, "Monte derrière moi."

Je m'assieds sur la selle et je me colle à lui.

On démarre. Je ferme les yeux.

 

Arrivés à la maison, on va à la cuisine, moi en boitant.

Le brun me soigne, façon motard : il frotte ma blessure avec un chiffon imbibé d'alcool à 90 e pour enlever le sable et les saloperies. Je serre les dents pour ne pas crier. Ensuite, il bande mon pied et prend une seringue. Vous vous doutez sûrement que je déteste les piqûres, mais bon après ce que je viens de subir!!

Il me demande, "T'es pas allergique à la pénicilline?"

"Non, Maître."

Il dit, "Tout s'infecte ici!"

Cool!!!

Heureusement, les marques du fouet sont simplement boursouflées!!

Quand c'est fait, je monte en boitant et je vais m'agenouiller devant la fille.

Elle me dit, "Tu as compris la leçon, mia!"

Elle connaît mon nom!! Je réponds, "Oh oui, Maîtresse!"

 

Elle est assise sur un des divans...

Elle est toujours en culotte.

Autour d'elle, il y a sa bande.

Ils boivent toutes tous de la bière et rigolent.

Je suis toujours à genoux devant elle.

Elle me dit "Dégage, mais ne sors pas de la maison."

Le brun qui m'a soigné monte les escaliers, on se croise...

Je vais en boitant dans la cuisine. Je bois une des bouteilles de bière qu'ils ont apportées avec deux anti-douleurs.

Je prends aussi un paquet de "petits beurres". Je me fais un petit nid, dans un coin du living avec un coussin et une couverture.

Autant ne pas me montrer. Je me doute que je ne dormirai pas dans mon lit...

Epuisée, je m'endors... Je suis réveillée par leurs cris. J'ai mal partout...

Enfin, ils se calment tard dans la nuit.

  

Le lendemain, je me réveille vers 9 h.

Ils dorment tous vu qu'ils ont déconné toute la nuit.

Je vais à la cuisine me faire du thé et manger des céréales.

Je prends encore des anti-douleurs...

J'allume un mégot de joint qui traîne. 

A suivre. 

Un tout grand merci, à Bruce Morgan, pour les super dessins.

  

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés