Vendredi 28 novembre 2014 5 28 /11 /Nov /2014 09:55

0807jenophain0708DSC_0207.jpg 

Ce matin, je convoque la Voix, pour une discussion de la plus haute importance!

Il a élu domicile dans mon cul, puisqu'il paraît que dans ma tête, c'est bourré de choses effrayantes et... euh, par moments, c'est vrai! Je lui demande, "Conseille moi, comme je vais m'en sortir avec cette bande de dingues qui a investi la maison!"

La Voix me dit, "Tu sais, ici, c'est comme partout, il n'y a pas de pitié! Les gros mangent les petits, les riches exploitent les pauvres et les forts enculent les faibles!"

Il parle, bien quand même!

Il continue, "Il faut employer les armes dont tu disposes. T'es pas la plus belle, ni la plus intelligente, ni la plus courageuse, mais ce que tu écris plaît à des gens de la société. C'est ton  atout. Au lieu de te concentrer sur ce que tu écris, tu l'as joué cool, ces derniers jours! Genre, tout va bien, j'ai un "pass", on va faire un film de mes histoires, Émilia Clark (Daenerys dans Games of Throne) jouera le rôle de mia et Angélique (ou Alpha dans la suite) sera jouée par Rhianna... Stop!! Arrête de rêver ma pôv' fille! Tu dois te concentrer à fond sur ton histoire. La ballade d'hier, nue et fouettée dans le désert, ça ne te donne pas une idée pour ta Princesse?"

Si!! La Voix, tu es géniale!!

"Bah, bah, c'est l'métier mon p'tit!"

Mon seul ami est en moi, bonjour la solitude???

Bah, je suis vivante et j'ai mes deux reins!

 

Je vais chercher des feuilles... en boitant!

Et je sors ma seule arme : un Bic quatre couleurs!

La Voix est un peu dure, quand même. J'ai un autre atout : mes fesses!

Je commence à écrire et la terrasse, le désert et le présent se dissolvent dans une brume dorée... Je fais un bond de plusieurs siècles en arrière!

 

République de Salé - La Kasbah - anno 1667

************************************

Je m'approche des chevaux. Kahena me dit, "Alors tu viens?"

"Ce ne sont pas vos chevaux, Maîtresse?"

Elle secoue la tête en levant les yeux au ciel, genre, elle est vraiment stupide!

"Non, ce ne sont pas mes chevaux! On marche..."

Le sable est brûlant, il y a des cailloux, des scorpions, des vipères à cornes, des...

Je lui dis en grimaçant, "Je n'ai pas de chaussures, Maîtresse..."

"Et alors, nous non plus!"

Oui, mais eux ils n'en ont jamais eu. la plante de leurs pieds, c'est comme de la corne, tandis que les miennes, elles sont aussi tendres que celles de... d'un nouveau-né!

Ils filent à toute allure, moi je marche péniblement derrière eux.

Deux fois, elle me dit, "Plus vite!"

La troisième fois, elle noue ma chemise autour de ma taille, ce qui fait que je suis nue de la taille aux pieds.

Ensuite, elle prend dans le sac que porte le garçon, une corde d'environ 2 m.

Elle m'attache les poignets vers l'avant et elle repart en me tirant. Elle marche vite... trop vite. Le garçon se place juste derrière moi... À la première fois que la corde se tend parce que je marche moins vite qu'elle, je reçois un méchant coup en travers des fesses.

Je pousse un cri aigu, "Aaaaiiiiiii!!" et j'accélère...

Je tourne la tête et le garçon me montre une mince badine en bambou, "C'est avec ça, qu'on fait avancer les ânes paresseux!"

C'est le début d'une longue et très, très pénible "balade" dans le désert!! A chaque fois que je ralentis et que la corde se tend, il me frappe, depuis la taille jusqu'aux mollets...

Il a bien sûr une préférence pour mes fesses, qu'il frappe avec... enthousiasme!!

Je suis couverte de sueur et la poussière rouge du désert reste collée sur mon visage et le bas de mon corps. Je crie à chaque coup et mon visage est plein de larmes... rouges!

J'essaye bien de supplier, "Pitié Maîtresse! Je n'ai pas l'habitude! Je fais ce que je peux..."

"Faut faire mieux!!", me dit-elle et je prends un coup à la base des fesses alors que la corde n'était même pas tendue!

"Ferme là!", dit le garçon.

Je vois des étoiles, mais pas celle d'une belle nuit d'été, celle de la douleur!!

Enfin... après des kilomètres de souffrance, je vois quelques bâtiments. C'est un hameau abandonné. Sans doute parce que le puits s'est tari...

Je peine à retrouver une respiration normale!

Des garçons et des filles viennent à notre rencontre.

Mia-143.jpg

Ils viennent me toucher les seins, le sexe. Ils suivent du doigt les boursouflures des coups de bambou. Ça les fait rigoler!

"Tu l'as bien dérouillée." dit une fille au garçon.

"Elle avance comme une tortue!"

Je me rends compte que je suis sur la pointe du pied gauche.

Le garçon le voit aussi et dit, "Elle saigne du pied..."

J'ai tellement mal partout que je ne me suis pas rendu compte que je m'étais entaillé le talon.

Kahena lui tend la corde et dit, "Conduit la chez la Bruja."

Il m'amène dans une des maisons délabrées où une femme d'une cinquantaine d'années est occupée à faire cuire du pain.

Le garçon lui dit, "C'est l'esclave que Kahena a acheté. Elle a une blessure au pied."

La femme se retourne et me regarde de son œil noir... Elle a une grosse cicatrice à l'emplacement de l'autre œil. Elle a mis un caillou arrondi dans son orbite!

J'ai un mouvement de recul.

Elle rigole et dit, "C'est mon caillou qui te fait peur?"

"Pardon, Maîtresse, ça m'a surprise..."

Elle fait une geste genre, "C'est pas ça qui va me vexer."

Elle m'aide à enlever ma chemise trempée et devenue rouge à cause de la poussière.

Elle me donne de l'eau à boire... Aaaah!! Je suis morte de soif!! Boire c'est vraiment important, le reste... bah...

Elle me montre une couverture par terre et me dit, "Couche toi sur le ventre."

Elle touche mes fesses couvertes de marques, "On a pas été sage?"

"Je n'arrivais pas à marcher assez vite, Maîtresse."

Elle s'assied à côté de moi, prend mon talon sur ses cuisses et dit, "On doit soigner ça. Tout s'infecte ici!"

Elle gratte la blessure avec un couteau pour enlever la poussière et le sable. Je pousse un cri! Elle tient solidement mon pied et nettoie la blessure avec un linge mouillé...

Ensuite, elle met une espèce de pâte brune sur la blessure et enveloppe mon pied dans un morceau de tissu sale...

Je lui dis, "Merci... Maîtresse..."

"Bois ça." Elle me tend une petite cruche remplie d'un liquide amère que je bois entièrement.

Des gens viennent me voir... Je me sens de plus en plus molle et presque bien.

Les voix me parviennent toutes déformées... J'entends vaguement la Bruja dire, "Dans 2 ou 3 jours, elle sera sur pied!"

Et puis, je sombre dans l'inconscience....

 

De nos jours.

***********

Mon talon me fait souffrir... mais la douleur s'est atténuée...

Et puis, sans que je l'aie entendu monter, Malik est là.

Je vais vite me mettre à genoux devant lui...

"Bonjour,  Maître."

"Bonjour, mia."

"Tu as bien travaillé?"

"Oui,  Maître." Je lui tends les feuilles.

Il les prend et me dit, "Apporte moi du thé."

"Oui, Maître..."

Je vais à la cuisine. Il y déjà trois mecs qui boivent de la bière. Pour soigner leur gueule de bois sans doute!

Ils discutent et ne font pas attention à moi. Je fais du thé.

Il y en qui me demande, "C'est pour moi?"

"Non, c'est pour Monsieur Malik." Ça lui suffit...

Je remonte un plateau et verse le thé dans une tasse, puis je vais m'asseoir prudemment sur l'extrême bord du divan.

Je pensais que Malik était un peu mon allié, mais le coup des bikers et la promenade dans le désert, je les ai en travers de la gorge!!

Quand il a fini de lire, il boit du thé. Je me tais, contrairement aux autres fois  où je lui demande, "Ça vous plaît Maître, c'est bien??"

Il me dit, "Tu me fais la gueule, mia?"

"Je souffre de ma blessure au pied, Maître... "

"Tu vois quelqu'un a décidé qu'il fallait te donner un coup de fouet!"

Il rigole... moi pas... On a pas le même sens de l'humour!

"Moi, j'étais contre. Je voulais en discuter avec toi, mais je suis obligé de reconnaître que cette personne avait raison. Ce que tu as écrit, c'est nettement mieux... Alors, tiens..."

Je lève les yeux vers lui, il me tend "mon" pass.

Quelqu'un de normal serait content et prendrait le pass en remerciant...

Oui, mais je ne suis pas quelqu'un de normal! Je me mets à pleurer dans mes mains... mais bien, genre, "bouhou hou hou sniffllll!!"

J'entends une voix de femme, "Quelle pleurnicheuse, celle-là!"

 C'est cette garce de Myriam qui vient d'arriver sur le toit!!

Bon, première chose à faire, récupérer ma carte. Je me lève et la prends.

Myriam me dit, "Tu ne dis plus bonjour? La ballade d'hier ne t'as pas appris la politesse?"

Je me mets à genoux et j'embrasse ses pieds nus... en fait je les mouille de mes larmes...

Elle me repousse d'un petit coup de pied, "Ça va, ça va... Faut pas me laver les pieds pour ça!"

Elle va s'asseoir à côté de Malik et lui demande, "Ça lui a fait du bien la ballade?"

"Franchement, oui!"

Habilement (?) je garde la main qui tient le pass derrière le dos. Impossible de le mettre dans une poche, je suis nue.

Myriam me dit, "Sers moi du thé."

"Oui, Maîtresse." Je glisse le pass entre mes fesses...

Elle se rend compte de quelque chose et me dit, "Où est ton pass?"

Toute rouge, je réponds, "Coincé... entre mes fesses, Maîtresse, pour pouvoir vous servir!"

Ça les fait rire tous les deux! Elle dit, "Elle a peur que je lui prenne?"

"Non... enfin, oui, un peu, Maîtresse..."

Malik lui dit, "Je dois y aller... je reviendrai demain, mia."

Oh non! Il ne va pas me laisser avec cette dingue...

Je lui demande,  "Je peux vous accompagner jusqu'à la ville, Maître? Puisque j'ai un pass."

"Ça, c'est pour se plaindre de nous!", dit Myriam...

"C'est juste pour me changer un peu les idées... J'ai une après-midi, très pénible, hier..."

Elle hausse les épaules... "Allez, tire-toi, pleurnicheuse!!"

Je sors avec Malik, il y a une pony girl qui attend attachée à un piquet. Elle est à l'ombre et à de l'eau. Elle doit courir vite, il faut donc qu'elle soit en forme! On s'occupe bien des... animaux de trait, ici!!

Je monte avec lui dans la voiture... Je suis nue, mais c'est normal, ici. De toute façon, avec mon pass, je peux acheter ce que je veux.

Effectivement, je me plains, "Ils font la fête toute la nuit, Maître, je suis crevée. Je voudrais un endroit un peu plus calme, pour écrire."

Il réfléchit, "Va où tu veux du moment que tu me fais de bons textes... Tu me téléphones tous les matins avant 12 h pour me dire où tu es."

Waouuuhhhh!!! J'embrasse sa main, "Je vous aime, Maître!"

Il rigole, "Non, tu aimes ton pass! Si tu n'écris pas bien, la punk te remettra sur le droit chemin..."

"Oui, Maître..."

Je regarde la pony girl. Sa chevelure brune vole dans le vent comme une crinière. Les muscles de ses cuisses et de ses fesses, se tendent et se détendent au rythme de sa course... Elle est luisante de suer...

On arrive devant un grand bâtiment. Malik tire sur les rennes et dit, "Oooohh!!"

La pony s'arrête. Elle reprend péniblement son souffle. Ses fesses et ses cuisses tressaillent.

Malik a remarque mon intérêt, bien sûr. Il me dit, "Tu la veux???"

"Oh oui, Maître."

"Je préviens l'écurie, elle est à toi."

Il me regarde, fais un signe vers elle, je dois dire quelque chose.

Je crie, d'une voix assurée à la pony-girl, "Tu as entendu? C'est moi ta Maîtresse."

"Oui, Maîtresse."

Oui, je me doute que vous devez penser comme Hani, qu'est-ce qu'une poule peut faire avec un peigne... Ben n'importe quoi, par exemple avec un papier de soie  et un peigne, je peux fabriquer un Kazoo et jouer la polka des petits cochons!

 

--- Aaah, il va être content quand il va lire ça demain matin, Malik, ça va encore chier pour toi, mia...

 

Oui... euh... je vais supprimer la phrase... ou pas! Après tout c'est moi l'auteure!!

Malik s'en va et je reste avec "mon" esclave. Je vais l'examiner, voir si j'ai fait un bon choix...

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour le super dessin, aisnsi que pour les 4 nouveaux dessins des histoires 12 et 13.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés