Vendredi 12 décembre 2014 5 12 /12 /Déc /2014 11:18

 

Grâce à mon "pass", je peux me servir dans les magasins et passer la nuit avec qui je veux...

Je sais que je suis toujours une esclave et je me méfie des visiteurs et des cadres de la Société...

Je me sens à l'aise dans des endroits que je connais bien, comme  le Saloon ou le Desert Magic Pool...

Je ramène des filles... Il y a bien sûr, des esclaves hommes, mais pour moi ce sont deux mots qui ne vont pas ensemble!

Je ramène souvent des Arabes ou des Blacks. Et de préférence des filles pas du tout bcbg, plus assorties à moi...

J'écris tous les jours et je téléphone au bureau de Malik pour dire où je suis. Ils envoient quelqu'un pour prendre mes feuilles.

Je suis presque libre et pratiquement riche... Je suis aussi de plus en plus sûre de moi. Puisque ce que j'écris plaît, je suis tranquille.

Cet après-midi, je remarque une pony-girl Noire... Elle a des fesses comme Rihanna et de beaux seins en poires.

Je monte dans la petite voiture et lui dis, "Va à l'écurie."

Le sosie de Rihanna nue qui court devant vous c'est un spectacle magique! Ses fesses et ses cuisses se tendent et puis se relâchent. Ses seins en poires se balancent au rythme de la course. Sa peau noire est luisante de sueur et ses cheveux longs volent dans le vent comme la crinière d'un cheval... noir.

À l'écurie, je montre mon "pass" au chef et lui dis, "Je veux cette fille."

Il me regarde comme si je demandais la lune (c'est le cas!).

Il me répond comme un portier de boîte de nuit, "Ça va ne va pas être possible!"

Là, je fais un peu la chieuse... ça ne m'arrive pas souvent! Je lui dis, "Ok, je téléphone à Monsieur Malik..."

C'est la formule magique! À contrecoeur, car je crois qu'il voulait passer la nuit avec elle, il demande qu'on la détache et je pars avec elle...

Elle s'appelle Ashia.

J'ai changé d'attitude! Fini les filles qui prennent le dessus sur moi! Eh, oh! Je suis une auteure... appréciée... enfin, un peu, par les gens de la société.

Donc, je suis un la patronne, celle qui a un "pass".

On va das la rue des magasins et j'habille Ashia. Pas comme elle veut, je ne lui demande même pas ce qu'elle aime, comme *je* veux.

Je la menace même une ou deux fois de la punir,  du coup, elle file droit!

Elle peut m'être reconnaissante, grâce à moi elle n'est plus pony-girl et elle peut faire... ce que je veux!

On sort en pony-girls... on picole... on danse...

Elle me demande si elle peut fouetter les filles... Moi, je ne le fais pas, mais je lui donne l'autorisation. Je me dis quand même, elle ne doit pas être commode Ashia quand elle n'est pas obligée d'obéir! Mais... ce n'est pas mon problème! 

 

Bien sûr, je deviens plus gentille avec elle.

La nuit passée, on est rentrée à 5 h, à l'hôtel où j'ai pris une chambre...

On se fait des câlins, puis on s'endort enlacées...

Et puis... ce matin, je suis réveillée en sursaut! Quelqu'un tire les rideaux et gueule : "Debout!!"

Une femme est dans notre chambre...

Elle ouvre la fenêtre en disant, "Ça sent la fille ici!"

Elle peut avoir 35 ans et elle est plutôt pas mal. Elle a les mains sur les hanches et nous regarde.

Logiquement, je devrais lui dire, "Non, mais dites donc vous, ça vous prend souvent d'entrer chez les gens comme ça? Sortez immédiatement ou j'appelle la sécurité!" Oui, mais... j'ai appris à être extrêmement prudente... Alors, je lui dis, "Monsieur Malik sait que vous êtes ici!"

Elle dit, "Levez-vous, immédiatement!"

Alpha bondit du lit et va se mettre à genoux devant la femme. Quelle poule mouillée!

Elle lui dit, "C'est toi mia??"

"Non, Maîtresse, je suis Ashia."

Je lui dis, "C'est moi, mais j'ai un..."

Le mot "pass" me reste dans la gorge, car, elle me coupe, "Tu as l'air de bien t'amuser, mia!"

"Euh oui... mais j'écris et..."

Elle continue ma phrase, "et on ne m'a jamais appris à obéir aux ordres et à me mettre à genoux devant une Maîtresse."

"Mais je ne vous connais pas..."

Je ne vais pas chercher l'incident, mais je vais me plaindre à Malik et elle va le sentir passer!

Je me lève, mais je ne me mets pas à genoux.

Elle nous dit, "Vous venez avec moi."

Je lui dis, "On peut prendre le petit déjeuner?"

"Non."

"Une douche?"

"Non!"

Et puis elle dit que ça sent la fille!!!

Je lui dis quand même, "On s'habille, vite!"

Elle réfléchit un court instant et dit à Ashia, "Toi, habille-toi." Puis à moi, "Toi, tu restes à poils."

Je prends le téléphone et lui dis, "Excusez-moi, mais je vais appeler Monsieur Malik."

L'instant suivant, j'ai le bras repilé dans le dos! Elle a une poigne de fer!!

Je crie, "Aiiie!! Vous me faites maaaaalll!!!"

Elle desserre un peu sa prise, mais me tient toujours quand elle me pousse dans le couloir, puis dans l'ascenseur. Ashia suit à moitié habillée.

Dans le hall, un employé lui demande, "Vous voulez de l'aide, Madame?"

"Ça va, merci."

Dehors, elle a une pony-girl qui l'attend, attachée à un poteau...

Elle dit à Ashia, "Détache la fille, on va mettre cette petite insolente à sa place..."

Je rêve où je vois un léger sourire sur les lèvres d'Ashia?  

Quand elle a enlevé le harnachement de la fille, la femme lui dit, "Rentre à l'écurie, sans t'arrêter!"

 

J'essaye encore de dire, "Mais j'ai un "pass", Maîtresse, j'écris et..."

Elle me regarde en souriant, "Un peu d'exercise, ça va te calmer!"

Elle dit à Ashia, "On lui met une queue?"

Oooh non!

"Oooh oui, Maîtresse!", dit Ashia la traîtresse!!!

C'est vraiment injuste! La femme prend un butt plug avec une longue queue dans un coffre qui se trouve à l'arrière de la petite voiture.

 C'est le plus grand modèle!

Je serre les fesses d'appréhension, c'est ce qu'il ne faut surtout pas faire!

Elle me montre le sol du doigt. Je me mets aussitôt à quatre pattes et me cambre.

Je suis parfois (!) un peu conne, mais là je sais que j'ai intérêt à obéir!

Alpha vient derrière moi et me dit en souriant, "Attention, ça risque de piquer un peu!"

Sale garce!! Moi qui ai été si gentille avec elle... enfin, un peu gentille!

Elle met le bout du plug contre mon anus et l'enfonce à fond. OUCH!!!!

Je pousse un cri!! C'est comme si un cheval me sodomisait!!! Je vois des étoiles!!!

 

 

 145-A-copie-1.jpg      

 

"Debout!", me crie la femme. Et à Ashia, "Met-lui un mors! Qu'elle se taise!"

Ooh non! La totale!

Alpha prend l'accessoire, qu'on met qu'aux pouliches récalcitrantes, qu'on veut dresser ou punir. Elle me dit, "Ouvre bien la bouche petite pony."

Le mors entre les dents, c'est douloureux et inutile. Je la regarde avec des yeux pleins de larmes et de reproches. Elle lève les yeux au ciel, genre, je suis obligée d'obéir!

Quand Malik saura comment on me traite!!

Les deux femmes s'installent... Je prends un coup de fouet sur les fesses et je démarre.

C'est Ashia qui me stimule régulièrement, en me fouettant sur les fesses et les jambes. Juste assez pour me faire mal. Elle va sans doute dire qu'elle était obligée!  

La femme me dirige avec le mors au lieu de me donner des ordres!

On va dans une partie du camp que je ne connais pas.

Heureusement, j'ai de l'entraînement et je coure vite, ce n'est pas pour ça que les coups de fouet diminuent. Cette salope d'Ashia prend son pied!

Elles parlent et elles rigolent!

On se dirige à l'arrière d'une petite oasis où il y a... un... dromadaire?

Non! Un hélicoptère!

Alpha me détache, enlève le mors. Puis elle m'enlève brutalement le butt plug et la queue! "Aaaaiiie!!!"

J'ai les jambes qui tremblent, je n'ai plus l'habitude de courir aussi vite et aussi longtemps.

Comme la femme me regarde, je me mets vite à genoux, comme on me l'a appris.

Elle s'approche de moi et me dit, "Regarde moi!"

Je lève la tête.

"Tu as compris la leçon?"

"Oui, Maitresse."

"Développe..."

"..euh... je... dois obéir sans poser de questions. Ne jamais dire "mais", ne jamais répondre, sauf si on me pose une question et..."

"Ça va, stop!", dit elle.

Voilà, elle est satisfaite.

 

On monte dans l'hélicoptère, je suis couverte de sueur et de poussière...

La femme est pilote et s'installe aux commandes, Ashia se met derrière elle à côté de moi.

Je ne vais pas vous surprendre beaucoup en vous revêlant que j'ai peur de l'avion et encore plus de l'hélicoptère.

On décolle!

Je ne peux pas m'empêcher de dire... "Vous savez piloter? J'ai peur!" Ma voix monte dans les aigus.

La femme dit à Alshia, "Fais la taire!"

Alpha met son doigt sur la bouche, "Chuuuuttt!"

On survole le camp, puis le désert. On arrive bientôt dans un grand aéroport.

On va prendre l'avion? J'ai peur de l'avion!!

On descend de l'hélicoptère. La femme me dit, "Tu vas te tenir calme?"

"Oui, Maîtresse!"

Malgré le plaisir qu'elle a pris à me mettre une queue, un mors et à me fouetter, je m'accroche à Ashia. Quand, je prends sa main, elle soupire, mais me laisse faire. 

On traverse la piste, moi nue, les cuisses et les fesses marquées par le fouet.

Les gens d'ici doivent avoir l'habitude, car ils me regardent en rigolant.

On monte dans un jet.

Je m'assieds à côté d'Ashia. Elle secoue sa main pour que je la lâche.

Elle répond quand même à mes questions, comme si j'étais un enfant, "mais non on ne va pas se crasher en mer et se faire bouffer par des requins!!" "et non, pas dans le désert non plus, dans un nid de vipères à corne!"

La femme ne pilote pas elle est assise avec nous...

Elle dit à Ashia, "Va chercher des bières pour nous et une bouteille de lait pour le bébé!" Elle ajoute en me regardant, "On devrait te le mettre dans un biberon!"

Je n'aime pas le lait, mais j'ai tellement soif que je bois la moitié de la bouteille.

Je ne dis pas à Ashia, tous les autres scénarios-catastrophes que j'imagine : collision avec un vautour, attaque de pirates somaliens (oui, en avion!), orage cataclysmique, éruption du volcan islandais et j'en passe!

On finit par atterrir sur la piste d'un aéroport d'une ville très moderne, en bord de mer.

Une voiture nous attend au pied de l'avion et nous emmène... Les vitres sont teintées heureusement, car je suis toujours nue.

On roule dans une ville qui ne me dit rien. On est sans doute en Afrique parce qu'on n'a pas volé des heures.

La voiture descend dans le sous-sol d'un grand bâtiment.

Dans l'ascenseur, je finis quand même par demander à la femme, "Maîtresse, on va faire quoi, s'il vous plait?"

"De la télé. On va t'interviewer pour la sortie de ton livre."

La sortie de mon livre!!!!! 

La femme me fait entrer dans une petite pièce et s'en va avec Ashia, après m'avoir dit,.

"Attend ici!" 

Bon.

Rapidement, je vois arriver un jeune homme  grand et mince, l'air un peu gay.

Il m'examine l'air catastrophé. Il faut dire que j'ai beaucoup transpiré en tirant la charrette et que je suis maculé de poussière!

"À la douche!", dit-il.

Il m'amène dans une petite salle de bain, et me dit, "Lave-toi, soigneusement."

Quand c'est fait, il me tend un peignoir et dit, "Maintenant on va chez le coiffeur et le maquilleur.

C'est in peu comme un rêve, je suis tellement déphasée que je ne stresse pas trop.

On me coiffe, puis on me maquille, surtout les yeux, ce qui ne me va pas!

Le jeune homme blond vient m'apporter des vêtements Une mini noire très courte,

un tee-shirt sans manche et des sandales à talons hauts. Je vais passer dans une émission sur les films X ou quoi?

 

 145-B-copie-1.jpg            

 

Je lui dis, "C'est court!"

"Oui."

Ce n'est pas mon genre, mais je lui demande, "Je ne pourrais avoir une culotte? Même une petite."

Il rigole, "Non! J'ai lu ton livre et franchement, ça m'étonne que tu veuilles une culotte."

Il a lu mon livre!!! 

 

A suivre. 

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

Il a aussi fait des dessins pour les histoires 16 et 17, allez les voir, moi je les adore.... 

 

  pub pur erog  

Par miasansdessous - Publié dans : bondage - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés