Vendredi 9 janvier 2015 5 09 /01 /Jan /2015 10:50

 

De nos jours.

***********

Impossible de garder les bras tendus, le plateau est trop lourd!

Je le dépose lentement en tremblant. Quoi qu'il puisse m'arriver... je n'ai plus la force...

Je sais que je vais être punie et que ça ne va pas être marrant. Mais bon, je fais face bravement... ou alors je sanglote dans mes mains!!!

Elles discutent de mon texte. Tout en lisant, Ashia mange. Elle a mis une bonne quantité de confiture de framboise sur une crêpe, puis l'a roulée pour en faire une sorte de cylindre! Que je pleure comme un veau affamé qui a perdu sa mère, elles s'en foutent. Enfin, pas tout à fait, je fais trop de bruit. Agacée, Carmen se tourne vers moi, "Tu veux une bonne raison de pleurer?"

"Non, Maîtresse." Je pleure toujours, mais sans bruit!

Ashia a pris mon bic 4 couleurs et souligne les fautes en rouge tout en mordant dans sa crêpe! Évidemment de la confiture tombe sur mes feuilles. Quand on sait comment elle nous traite cette pauvre Justine et moi, pas étonnant qu'elle traite mon travail comme ça.

Ça me fait penser à une chanson : 

Look what they've done to my song, Ma
Well, its the only thing I could do half right
It's turning out all wrong Ma

Il y a maintenant des ratures et plein de confiture sur mes feuilles!!

Ce n'est pas à elle de juger ce que j'écris. Qu'est ce qu'elle y connaît?  Ashia me dit, "C'est plein de fautes..."

"Je n'ai pas corrigé, Maîtresse...."

"Ça se voit!"

Elle compte, "18 fautes! On devrait te punir, tu en ferais sûrement moins."

Carmen soupire, "Il faut la punir tout le temps, c'est fatiguant. On fera ça plus tard."

Elle continue, "J'aime bien l'idée de la putain avec une ceinture de chasteté,

mais on ne sent pas ce que cette situation a de pénible et d'humiliant pour la Princesse."

Ashia me demande, "On t'a déjà mis ça?"

"Oui, Maîtresse, mais une moderne et..."

Elle me coupe, "On devrait t'en mettre une, tu pourrais mieux décrire ce que ressent la Princesse."

Carmen s'exclame, "Super idée! Mais il faudrait une ceinture de chasteté ancienne ou une copie d'ancienne... Je sais qui va pouvoir nous procurer ça."

Au tour d'Ashia d'avoir une idée, "Dans son histoire on met une ceinture de chasteté à la Princesse et on lui fait faire la pute... on devait faire la même chose avec mia. Ça lui donnerait plein d'idées! Il y a un gros cultivateur, qui fait venir des Roumains pour travailler dans ses vergers... On pourrait leur proposer la bouche de mia..."

Ooooh non! Les Roumains, j'ai rien contre mais les ouvriers agricoles, je me doute, qu'ils ne doivent pas avoir de salles de bains, là où, ils vivent!

Elles se sont bien trouvé, ces deux-là! Elles discutent encore un moment, de leurs sales projets me concernant, puis Ashia s'en va.

 

Les projets plaisent à Carmen, elle est de bonne humeur et ne me punit pas.

Par contre, Justine, reçoit quelques volées de cordes sur les mollets, pour je ne sais plus quel prétexte!

 

Il n'aura fallu que deux jours à Carmen pour se procurer une ceinture de chasteté, copie d'une ancienne.

Ashia, vient assister, à mes premiers pas... chaste!

J'ai déjà été obligée d'en porter une, mais une moderne en plexiglas et... en titane ou molybdène, enfin un métal léger. Celle-ci est en fer et doit peser une tonne...

Elle me la tend, "Tiens habille-toi!"

"Merci, Maîtresse." Je la prends, elle est moins lourde que je ne craignais!

Bon, je dois être lucide de temps en temps, ça me changera! Ici, même avec une ceinture de chasteté et même si on m'envoie chez des ouvriers agricoles, ce n'est pas si mal!! J'ai connu pire, ne fut-ce que pony girl.

Je l'enfile... et je marche, les jambes un peu écartées comme si j'avais un gros lange. Ça fait bien rire les filles!

Comme je fais un peu ma tête de martyr, Ashia me dit, "Il y a des choses moins agréables qu'une ceinture de chasteté!"

"Oui, Maîtresse."

Les orifices dans le métal au-dessus de la chatte et de l'anus sont hérissés de pointes!!

Je dis, "... euh... pour aller à la toilette... je..."

"Tu sais pisser dans un trou, non?"

"Oui, mais pour... le reste."

Ashia n'est pas gênée par les mots, elle! Elle me répond, "Tu devras demander à quelqu'un d'ouvrir la ceinture. Genre, (elle imite mon ton pleurnichard et mes hésitations!), "Je dois... euh... ch... chier... Maîtresse... Tu n'auras qu'à supplier en te tenant le ventre." Ça les amuse!

 

L'après midi Carmen part avec Justine et je reste sous la garde d'Ashia.

On est sur la terrasse. Je suis assise devant la petite table avec des feuilles et mon bic 4 couleurs.

La ceinture de chasteté me meurtrit bien la chatte, les cuisses et les fesses... ah la la...

Ashia me dit, "Ça va t'empêcher de te masturber cette ceinture!"

Quel mot cru! Je deviens toute rouge, "Oui Maîtresse."

Elle continue, "Je trouve ça excitant, pas toi?"

"... euh... non, Maîtresse."

Ashia relève sa jupe et dit, "Viens me lécher mia."

Lécher, j'aime bien, homme et femmes et même... enfin vous savez quoi!

Je me mets à genoux, le visage entre les cuisses musclées d'Ashia.

Son sexe baille, écrin rose en dessous du cresson noir de sa toison frisée...

 

*** Oh là! Tu n'écris pas pour "Nous Deux", mia!

Juste, la Voix.

149-A.jpg

 

Je reprends, sa chatte sent la marée au soleil! Odeur de doigts qui ont épluchées des crevettes. Mon vagin se contracte dans sa prison de fer.

J'espère que la ceinture est traitée anti-rouille parce que je vais mouiller comme la mousson à Bali!

Je la lèche bien! Fais le grand nettoyage, la langue dans son vagin un peu acide, le nez sur son méat.

Ashia s'impatiente, "Suce."

Ok je sais que ça ne plus durer, je suce son clito et en quelques minutes elle jouit... abondamment...

149-B.jpg   

Elle me dit, "Tu es excitée mia?"

"Oui Maîtresse, très excitée."

Elle me faite relever, me regarde met son visage a 3 cm du mie, les yeux dans les yeux, "Ça me plait. J'aime l'idée que tu ne puisses pas te caresser."

Sur ce elle m'embrasse sur la bouche en me caressant les seins et en pinçant les bouts!!

Bien sûr, ça devient le jeu pour les deux filles!

Au bout de quelques jours... Je suis plus chaude que le Vesuve le 24 août 79...

Surtout que les filles ont soudain découvert mes talents de lécheuse!!

Surtout Carmen qui a l'ai d'apprécier. On fait de tout, je lèche les deux filles, elles le font entre elles... Tout sauf laisser mia prendre son pied!

 

Samedi, on va chez son ami. Il est l'intendant d'une grande exploitation agricole.

J'ai bien sûr la ceinture de chasteté sous ma jupe.

L'idée est la suivante : pour que je puisse décrire ce que ressent la princesse quand elle est obligée de faire la putain avec sa ceinture de chasteté, il faut que je fasse la même chose!

C'est stupide, parce que je sais bien ce qu'elle ressent : l'inconfort de la ceinture et le réel déplaisir de devoir sucer des hommes à la chaîne.

La ceinture ce n'est pas agréable... du tout, heureusement à force de supplier,  Carmen me l'enlève pour la nuit mais interdiction de me... toucher!

On roule dans la campagne.

Le raisonnement d'Ashia est le suivant, au 17éme siècle ce sont des pirates, des marchands et des marins qui se font sucer par la Princesse. Ces gens là ne viennent pas de prendre un bain parfumé! Donc, pour bien comprendre ce que ressent la Princesse, il faut que me retrouve dans la même situation. Sauf qu'on remplace les pirates par des ouvriers "saisonniers."

Je pourrais dire que j'ai déjà fait ça et que ce n'est pas la peine que je le refasse, mais ça c'est ce que Ashia appelle "discuter" et elle a la main leste! Quand à une correction avec les cordes de Carmen, c'est pire!!

On arrive devant une grande propriété.

Il y des baraquements pour loger les ouvriers.

Ce sont des gens des pays de l'Est, surtout des Roumains, qui viennent pour  faire des travaux dans les vergers et les champs...

Par exemple, cueillir des fruits, récolter des légumes, faire des plantations...

Un gros homme vient à notre rencontre.

Il est vêtu d'une vieille salopette.

Carmen et lui se connaissent bien...

Il lui dit, "Alors, la "snipeuse" tu te reconvertis dans l'humanitiare?"

Snipeuse??? Ça lui va bien!

Elle rigole, "Non, c'est juste une expérience pour la petite. Mais tes ouvriers seront sûrement ravis de se vider les couilles dans sa bouche!"

"Sûr!", dit-il. Il me regarde, moi je regarde mes pieds.

"Montre ta ceinture." dit Carmen.

Je relève ma robe...

Il dit, "Marrant!"

Non! Pas marrant du tout!

On entre dans son bureau. Il dit, "Je l'essaierais bien."

"Oui vas y, elle est là pour ça..."

Il descend sa salopette sur ses pieds et s'assied dans un vieux fauteuil défoncé, les filles sur des chaises.

Je me retrouve face à un membre de bonne dimension, mais  aussi appétissant qu'un boudin noir pour une végétarienne. Ppppffff... et ce n'est que le début...

En plus, ce n'est pas un arabe... Il n'est pas circoncis! Bon... je prends mentalement des notes pour la Princesse. Son premier client est un gros homme avec un sexe énorme et pas appétissant du tout!

Je pose ma main sur le boudin, il frémit, il est vivant! Il n'y a qu'une chose à faire, quand on est dans cette situation, décalotter le sexe et le mettre rapidement en bouche! Le goût étant plus supportable que l'odeur...  qui, elle, disparaît après un bon lavage à l'aide de ma langue et de ma salive...

Il discute avec les filles tout en me caressant la tête, qui va et vient...

Il dit, "Elle suce bien cette petite!"

"Elle lèche bien aussi." dit Carmen.

Ça, c'est gentil...

"J'ai fais passer le mot.", dit le gros type, "Il y une fille qui suce tous ceux qui veulent... "

Je lève les yeux vers lui, en pensant très fort, "Combien?????"

Il me regarde m'activer sous et sur lui et il comprend ce que je veux savoir, il dit, "Une vingtaine."

C'est énorme!!!

"Et elle doit avaler!", dit Ashia, "Tout!!"

Oooh non!!!

Alpa réfléchi et dit, "Une éjaculation c'est environ 3 ML... donc 20 hommes, ça ferait 60 DL, un bon demi-litre... ce n'est pas la mer à boire..."

Non, ce n'est pas la mer! Juste une bonne grosse flaque dégoûtante!!

"Tu aime ça j'espère?", me demande le gros.

 Je retire son sexe de ma bouche, "Non, Maître..." Je regarde peureusement Ashia et lui dit, "Je peux peut-être laisser couler un peu, Maîtresse?"

"Pas question!!!"

Le gros homme me prend par la nuque pour que je continue...

149-C.jpg

Il grogne! L'idée que je vais avaler autant de sperme,  ça l'excite! Rapidement il m'envoie les premiers décilitres de sperme dans le gosier, Bèrke!! J'avale par saccades, c'est chaud, un peu salé, un peu visqueux avec des petits morceaux plus compacts comme de la gélatine!Ashia me dit, "On t'attend ici! J'ai pas envie d'être avec ces hommes qui doivent puer!"

Elle ajoute, "Ah, oui, si tu en refuses un seul, je prends une branche de cerisier bien souple, et je te fais chanter et danser, tu vois ce que je veux dire?"

"Je vois très bien Maîtresse!"

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins, ainsi que pour ceux des histoires 18 et 19 (7 dessins! Ouah! J'suis trop contente!)

 

pub pur erog 

 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés