Vendredi 13 février 2015 5 13 /02 /Fév /2015 10:15

P1410470-copie-2.jpg 

Au cours de la semaine, je rencontre Jessy, elle me demande, "Comment s'est passé le week-end?"

"Bien... sauf les clients qui ont les mains baladeuses."

"C'est parce tu as un beau cul."

C'est gentil...

Je craignais un peu un piège de sa part, mais non, cette fille a vraiment de la classe...

 

Avoir un peu plus d'argent, c'est vraiment agréable. Aussi je me raisonne, il faut que je garde ce job.

Le samedi suivant, je vais travailler, bien décidée à faire ce qu'il faut pour être bien vue du patron des clients et des autres serveuses.

Et puis, en fin d'après-midi, Jessy arrive, c'est la première fois qu'elle vient. Elle est accompagnée de sa petite bande, vous savez ceux qui s'amusent à persécuter, pardon "à faire des paris" avec les Blacks.

Jessy va d'abord parler au patron. Elle doit être convaincante, car il est tout souriant et lui indique une des tables que je sers. Ils vont s'asseoir et me regarde approcher, comme les lions regardent un phacochère myope et enrhumés foncer droit sur eux!!

Ils sont habillés sport mais classe...

Moi... pas! On a un nouvel uniforme, mais il s'agit d'une jupe toujours aussi courte, en dessous une petite culotte... à fleurs! On a aussi un tee-shirt blanc un peu transparent, sans soutien gorge et des bas blanc s'arrêtant au dessus du genou.  Je cois que le patron achète les uniformes des serveuses dans un sex-shop!!!

Si on m'avait qu'un jour je me montrerais comme ça en public!!

Je suis encore plus gênée étant donné qu'eux me connaissent et c'est toute rouge que je m'approche d'eux.

Je dis, "Bonjouuur...  Bonjour Jessy..."

Elle me coupe sèchement, "On est des clients, ma fille, restez à votre place et contentez-vous de prendre la commande".

"Bang!!" le coup est parti, Mila (c'est moi) va morfler! Vous vous souvenez du geste qu'elle a fait quand je les ai accusés de violer une fille?

L'index pointé, le pouce levé vers le haut et "bang!!" La première balle n'a fait que m'effleurer, mais, Je crains qu'elle n'ajuste mieux son prochain coup!!

Et moi qui lui ai fait confiance et qui la trouvait classe!! Je sens que je vais payer très cher ma naïveté!!

"Never trust a stranger", "Ne faites jamais confiance à un étranger", c'est un proverbe du Sud. Comment ai-je pu faire confiance à cette fille? A cette facho??

Ils commandent une tournée de coronas et un milk-shake "giant" pour Jessy.

Je leur apporte...

Jessy fait semblant de prendre le milk-shake, mais elle fait un mouvement brusque et le renverse sur elle et par terre. Aussitôt, elle crie "Maladroite!! Vous avez tout renversé sur moi!!"

Sans conviction, j'essaye, "Mais c'est vous qui..."

"Comment ça, c'est moi? Vous venez de tout renverser! Et, vous me traitez de menteuse, en plus!"

Le patron vient vite voir, "Qu'est ce qui se passe?"

Jessy lui dit, "Regardez, ce que cette maladroite a fait!"

Il me dit, "Dépêchez vous de nettoyer tout ça!"

Je vais vite derrière le bar. Le patron m'attrape par le bras, "C'est malin! Tu as renversé de la glace sur la nièce du Sherif!!"

Aaaaah, bravo Mila! Cette petite garce est la nièce du shérif, rien que ça!!

J'aurais du me renseigner et surtout ne pas la croire, quand elle disait qu'elle ne m'en voulait plus!

Je retourne à la table avec un gros rouleau de papier absorbant, des serviettes, un essuie, de l'eau...

Elle a bien fait ça : il y a de la glace et de la chantilly plein ses bottes et le bas de son jean.

Elle crie, "Dépêchez-vous, souillon!!"

Je me m'agenouille devant elle. On est devenu l'attraction du jour. Moi qui n'aime pas me faire remarquer, c'est gagné!! Toute rouge et à genoux à ses pieds,  j'enlève tout ce que je peux avec du papier "ménage". Elle a marché dedans et elle en a plein ses semelles. Comme elle ne daigne pas tendre la jambe, mais se contente de redresser son pied,  je dois presque m'aplatir pour nettoyer ses semelles! J'entends des rires derrière moi! Évidemment, avec ma jupe minuscule je montre mes fesses, la culotte s'étant glissée entre elles. Comme toutes les culottes trop petites. J'offre un spectacle qui fait la joie des clients!!

Quand j'ai nettoyé ses bottes, je frotte soigneusement le sol. Voilà, c'est propre à part les traces qui restent sur le pantalon et les bottes.

Elle dit sèchement, "Ça suffit!! Et à l'avenir faites plus attention, vous ne tomberez pas toujours sur quelqu'un d'aussi accommodant que moi."

"Oui, Mademoiselle."

Honteuse, je continue à servir les clients!!

Il y en a un qui me demande de nettoyer ses bottes aussi! Qu'est ce qu'on rigole... enfin, eux!!

Quand Jessy et sa bande décident de partir, elle me demande ce qu'elle doit.

Je lui dis, "C'est offert par la maison, Mademoiselle, et encore toutes nos excuses."

Elle sort un demi dollar de sa poche et me le tend, "Votre pourboire!" Bien sûr, elle laisse tomber la pièce par terre et me dit, "Décidément, vous êtes vraiment maladroite!"

"Merci, Mademoiselle."

Un client lui dit,"C'est gentil de lui donner un pourboire après ce qu'elle vous a fait!"

Jessy soupire, "Le petit personnel est de moins en moins stylé!"

Quand elle est près de la porte, elle me fait signe de venir et me dit, " Je n'en ai pas encore fini avec toi!"

"Oh noooon Mademoiselle!! Vous m'aviez dit que..."

Elle me sourit! Vous avez déjà vu une panthère sourire juste avant de planter ses crocs dans la nuque joufflue d'un phacochère (oui, celui qui a fini par échapper aux lions)? Ben, le même sourire!!

Elle me dit, "J'aime bien te savoir ici, ne t'avises pas de quitter ta place, petite!"

Dans la soirée, j'ai droit à quelques plaisanteries des clients, ils trouvent que j'ai une mignonne culotte à fleurs!

 

En fin de soirée, je pleure d'énervement en me changeant dans le vestiaire.

Il y a des filles que ça fait rigoler, d'autres qui me plaignent. Poppy me prend dans ses bras, je pleure de plus belle.

C'est sur que je me fais de beaux pourboires, mais si Jessy doit continuer à venir me tourmenter,  je partirai!

Poppy me dit,  "J'ai une chambre ici, tu peux dormir avec moi, si tu veux."

Je dis, "Oh oui, avec plaisir!"

Je vais vite dire à la fille avec qui je devais rentrer en ville, que je dors ici.

Elle me dit, "Pas de problème... et ne t'en fais pas des clients chiants, ça arrive!"

Oui... mais là, c'est une vengeance de cette... esclavagiste!!

 

La chambre de Poppy est petite, il y a un lit, une chaise et quelques peluches sur son lit. Il y a  un poster de Beyoncé au mur.

Elle a monté une bouteille de Tequila, dans laquelle il reste un tiers.

Elle nous sert dans des petits verres. Ouch!! C'est fort... mais ça me fait du bien.

Elle me console...

Je pleure, je bois, j'ai la tête qui tourne...

Elle me dit, "On dort?  Moi, je suis crevée!"

"Oui, moi aussi."

On se déshabille. Ce n'est pas mon habitude de me déshabiller devant quelqu'un, même une fille, mais Poppy est si gentille et elle m'a déjà vue nue.

On est debout, nues... Elle me serre contre elle.

Sa peau chaude est douce et légèrement humide. Elle sent bon.

154-B.jpg   

Elle pose ses lèvres sur les miennes et on... s'embrasse!

C'est bien la première fois que je fais ça! Bon, j'ai été humiliée, pelotée... J'ai aussi bu plusieurs petits verres de Tequila... Alors, j'entr'ouvre les lèvres...

Quand nos lèvre se séparent, je lui dis, "Euh... je ne suis pas..."

Elle me sourit, "Moi, non plus, Mila... c'est juste affectueux..."

Comme ça,  ça va....

 Le lendemain, je m'éveille, en fin de matinée. Je suis seule dans le lit.

Je trouve la salle de bains, puis je rejoins Poppy et des filles en bas pour le repas.

Il y a une ambiance de colonie de vacance.

A 3 h de l'après midi, on ouvre. C'est plus tôt, le dimanche.

Tout se passe bien...

C'est vers le soir, que ça devient plus spécial.

Une table est particulièrement bruyante. Ce sont des chasseurs, vous savez , le genre avec un cerf tué et plein de sang à l'arrière de leur pick-up, comme dans "Natural born killers!"

Je tape un peu sur des mains de chasseurs, je m'esquive... comme une biche dans la fôret!

Il y a de plus en plus de monde. On coure avec les commandes et puis, un client me fait un "croche patte"!! Comme dans une cour de récré, sauf que là, je tombe avec mon plateau plein de verres de bières sur un des chasseurs, un gars avec une belle tête de tueur de Bambi!!

Il pousse des cris! Il est trempé. Je dis, "On m'a fait un croche patte!! C'est pas de ma faute!"

Le patron arrive, "C'est pas vrai! C'est la deuxième fois en deux jours! Tu le fais exprès??"

"Noon je vous jure. C'est ce Monsieur, qui..." Je désigne le client qui m'a fait trébucher. Bien sur, il dit, "Cette fille est complètement folle!"

Le gros homme m'attrape par un poignet et me fait basculer en travers de ses genoux!

Je crie, "Lâââââchez-mooiiiii!!"

Il a entendu l'histoire d'hier et il s'adresse au patron, "Ta serveuse mérite une bonne fessée, non?"

Le patron prend les clients et les clientes à témoins, "Qu'est ce que vous en pensez?"

Ils sont tous d'accord. J'entends, "Ouais!" "Vas-y!" "Fesse-la, cette morveuse!"

Je me débats sur ses genoux, mais il est très costaud!

Je crie, "Je l'ai pas fait exprès, je vous le jure..."

Il relève ma jupe, je pousse des cris aigus... Là, je le menace, "Je déposerai plainte, vous n'avez pas le..."

Je ne continue pas,  car il descend ma culotte jusqu'aux plis des genoux.

Je crie, "Noooonn!! Au secours!!!" Personne ne vient à mon secours, au contraire ça les fait bien rire!

Il pose la main sur mes fesses, elle est énorme, caleuse et chaude.

Il demande à la ronde, "J'y vais?"

Moi, "Nooooonnnn!!!!!"

Les autres, "Oooouuuuuaaaais!!!!"

Il lève le bras et l'abat sa main sur mes fesses, ça claque comme un pétard le 4 juillet! Je crie, "Aaaaaaiiii!!!!"

154-A.jpg

A toute vitesse, sa main claque mes fesses. "AAAAIIIIIEEEEE!!"

Il a une main dure comme du bois.

Ca fait un mal de chien!! Je crie, je supplie, "Aaassezzz!!!!!"

Les clients rigolent, applaudissent, en redemandent, "Vas-y donne lui une bonne leçon à cette morveuse!" 

Après cinq bonnes minutes, il arrête! Je continue à crier, à bouger mes fesses et à pleurer.

Il a tout le temps maintenu, mon poignet gauche au creux de mes reins...

Je vois des lumières de flashs, les gens font des photos!!!

Il me lâche enfin et me remets sur mes pieds. Je remonte ma culotte et je courre vers la porte. Je ne resterai pas une minute de plus ici!!

Je sors et je vois une voiture de police!! Alors ça, ça tombe bien!! Ce salopard va me le payer!!

Je fais signe au policier de baisser la vitre. Je lui dis, "Monsieur, un client m'a pris sur ses genoux, a relevé ma jupe et m'a... euh... donné une fessée!"

Le policier me dit, "Qu'est ce que tu avait fait??"

"Mais... euh... il m'a agressée!!! C'est illégal!"

Il sort de la voiture, "Oui, c'est vrai, c'est illégal..."

"Venez avec moi je vais vous montrer ce sale type."

"D'accord!"

Il me suit dans l'établissement.

Tout le monde nous regarde. J'entends des rires. Quelqu'un dit, "C'est pas beau de rapporter!".

Je montre le gros type, "C'est lui, Monsieur."

Le policier lui demande, "Vous avez donné une fessée à cette fille?"

"Non,  pas du tout.", dit ce menteur, "Je crois qu'elle prend ses désirs pour la réalité!"

 Putain! L'enfoiré!! Je dis au policier, "Tout le monde l'a vu, Monsieur!"

Il demande à la ronde, "Vous avez vu Monsieur fesser cette fille??"

"Non, non..."

C'est pas vrai!!!

Le policier, me dit, "Tu as bu ou fumer de l'herbe?"

Je mets les mains sur mes fesses, "Pas du tout, Monsieur. Je vous jure il m'a donné une fessée, mes fesses sont encore brûlantes!"

"Montrez les moi."

Mais... Bon, tout le monde les a déjà vues, alors, je me retourne et lève ma jupe...

Le policier me dit, "Baissez votre culotte!"

A ce moment, le patron intervient, "Venez dans mon bureau, on va tirer les choses au clair." Il s'adresse au type qui m'a fessée, "Viens aussi Steve."

Ils se connaissent!!

Dans le bureau, je dis au patron, "Vous l'avez vu, hein, Monsieur?"

"J'ai entendu qu'il te menaçait c'est tout!"

Je pleurniche, "Mais j'ai les fesses toutes rouges, tout le monde l'a vu me fesser! Il y en a même qui ont fait des photos!"

Le policier, "Tu n'aurais pas de l'eczéma?"

Bon, d'accord, ils sont tous d'accord, les clients aussi. Je pensais que le policier allait m'aider...

Il me dit "On n'aime pas beaucoup qu'une morveuse dans ton genre vienne accuser des citoyens à tort!" 

Il faut que je sorte de ce piège.

Je dis au patron, ne me payez pas, je pars..." Je me dirige vers la porte, le coeur battant!

Peur être que c'est un mauvais rêve!! Je vais me réveiller...

Le patron me dit, "Reste ici. Il y a un problème plus grave avec toi."

Ah, ouais d'accord, ils vont sortir le sachet de coke qu'ils ont mis dans mon sac??

Il cherche sur son pc et le tourne vers nous.

On voit sur l'écran ce qui doit être le film d'une camera de surveillance.

Une chambre et puis... Poppy et moi, nues!! On s'embrasse sur la bouche et puis on ce couche enlacées.

Oh mon Dieu!! Je crie, "C'est une atteinte à la vie privée!"

Le patron répond, "Tu trouves normal d'avoir des relations sexuelle avec une gamine?"

"Mais, c'est pas une gamine, c'est une serveuse et on a rien..."

Il me coupe, "Elle a 15 ans et demi."

Le flic intervient, "Alors, ça s'appelle, "Attentat à la pudeur sur mineure."

Difficile de décrire l'état dans lequel je suis : c'est un mélange de peur, de révolte et d'angoisse mais le tout à fond!!! J'ai mon ventre qui se tord!!

Je dis, "Vous m'avez piégée... Poppy est dans le coup aussi?"

Le patron ne nie même pas, il répond, "Poppy fait ce qu'on lui dit. Comme toi, bientôt!"

Le policier sort des menottes et me les passe dans le dos.

Il demande au gros type qui m'a fessée, "Vous voulez porter plainte pour diffamation?"

Le type me regarde en souriant, "Non, car j'ai beaucoup aimé fesser cette petite!"

Ça les fait rire!

Le policier me prend par l'aisselle et on retraverse la grande salle.

On passe au milieu des clients ravis du spectacle!  

Le policier ouvre la portière de sa voiture et me met une main sur la tête et l'autre sous ma jupe, sur les fesses.

"Beau petit cul.", dit-il.

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les super dessins

 

PS : pour un gentil lecteur qui me l'a demandée, ci-dessus, une photo de mon meilleur profil :o)

 

pub pur erog 

 

 

 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés