Vendredi 13 mars 2015 5 13 /03 /Mars /2015 10:43

zpjj2DSC_0273.jpg 

J'écris... "J'ai peur des piqûres et ce jour là, je devais..."

Avant de continuer, je regarde Rima regarder la limace qui boulotte une feuille de salade!

Je me demande si elle va obéir.

Elle ressemble à Ava Gardner dans "Mogambo". Quel contraste entre elle et la limace. Amies limaces, rien de personnel, mais je n'aime pas l'orange...

Le temps passe. Elle ne bouge pas.

Bon, je cherche ce que je pourrais écrire au sujet d'une seringue. Il y une foule de pensées qui font les folles dans ma tête... mais rien à voir avec des seringue.

Je pense à des rimes à seringue, comme meringue!

Ou à une limace qui ferait des piqures!

Le docteur regarde sa montre dit, "Il vous reste 5 minutes!"

Rima prend la limace et tranche un morceau avec ses dents! Un jus noirâtre s'en échappe! Elle fait une grimace et avale le morceau sans mâcher. Ensuite, elle recommence trois fois. La limace a disparu!

Oh putain!! Elle l'a fait! Je ne l'aurais pas cru!!

Le docteur lui montre le jus noirâtre qui a coulé par terre. Elle se met à 4 pattes et le lèche!

"Très bien." dit le docteur.

Il me regarde, "A toi. Donne-moi ta feuille!"

Oulah!! Je geins,  "Mais... euh... les 5 minutes... ne sont pas passées Je regardais la limace et... j'allais avoir une bonne idée et..."

Il détache bien les syllabes, "MONTRE TA FEUILLE!!"

Je lui tends. Il lit, "J'ai peur des piqûres et ce jour là, je devais...".

Il me regarde," C'est tout?"

"Mais, j'allais continuer..."

"Résumons-nous. Je te dis d'écrire une histoire et tu alignes six mots. Tu te fous de moi!"

"Mais, non... mais quand..."

Il prend son téléphone et dit, "Gloria envoie-moi deux hommes."

Il ne faut que quelques minutes aux hommes qui nous ont amenés, pour entrer dans la pièce.

Le docteur leur désigne Rima en leur disant, "Elle peut aller déjà avec l'équipe de nettoyage." Puis il me montre, "L'autre il faut la punir!"

J'essaie bien un pitoyable, "C'est plus facile de manger..."

Mais les hommes me prennent chacun par un bras et on sort.

Un des deux dit à Rima, "Tu vas toquer à cette porte nettoyage, s'il n'y a personne, tu attends."

Je repars avec eux, plus exactement, entre eux!

Je leur demande, "Qu'est ce que vous allez me faire?

Ils rigolent. "Surprise!!"

 

Ils m'amènent dans une grande pièce, où il y a un animal... un âne en bois! Son dos est composé de deux planches de bois qui forment un angle, comme un petit toit!

Je commence à crier, "Non, je vous en prie...", mais aussitôt ils me mettent la boule en caoutchouc d'un bâillon dans la bouche. Ils le fixe sur ma nuque!

Je suis muette et terrorisé!!

Ils m'attachent les poignets à deux cordes qui pendent du plafond. Ensuite, ils me mettent à cheval sur le "dos" de l'âne! Je crie de douleur, mais ça fait juste "mmmmmffff", à cause du bâillon.

Ils vérifient si ma chatte est bien positionné sur l'arrête. Ooooh oui!!! Au secours, ça pénètre en moi!!

Ça ne forme pas un angle tout à fait aigu mais j'ai vraiment l'impression que ça me coupe en deux!!

Ils attachent mes chevilles à deux cordes fixées à la base de l'engin.

Un des deux vient me regarder dans les yeux, il me dit, "Demain si tu dois être punie à nouveau, on ajoutera des poids à tes pieds."

L'autre ajoute, "On te laisse réfléchir un moment avent de te fouetter!"

Ils partent!!!

Je souffre!! Depuis le clitoris jusqu'à l'anus!!

Des gens entrent dans la pièce. Ils viennent m'examiner, me toucher!

Ils discutent entre eux... "Elle n'a pas obéit", "La conne." Un homme dit à une femme, "C'est ce que je te ferai si..." Je ne comprends pas la suite...

Ça dure des heures... Par la fenêtre et à travers mes larmes, je fini par voir le soleil se coucher...

158-A.jpg

J'ai commencé par pleurer toutes les larmes de mon corps... Et puis, je prends des résolutions, je cherche une histoire à écrire pour demain... Je prie...

Je prie pour qu'ils viennent me fouetter et que la douleur entre mes jambes, cesse!

Enfin, après ce qui me semble être une éternité de souffrance, la porte s'ouvre.

Une voix me dit, "On vient te réchauffer un peu!"

Ils ont des fouets à lanières plates, qui laissent des marque larges et très douloureuses mais ne blessent pas... Cela permet frapper plus longtemps...

Après une dizaine de coups de fouet, j'ai l'impression que tout mon corps est en feu...

Ensuite... je perds connaissance.

 

"Splaaaaccchh!!!"

Je reçois un seau d'eau froide dans la figure...

Je gémis et j'entends mon gémissement. Ils ont enlevé mon bâillon.

Je suis allongée par terre.

"Debout!", dit l'un des hommes.

Je me relève très péniblement.

Il me dit, "Ce n'est rien à côté de ce qui t'attend demain, si tu ne fais pas ce que le docteur te dit!"

Je suis toujours nue et couvertes des zébrures rouges du fouet. A chaque pas ma chatte me fait tellement souffrir, que je ne peux m'empêcher de gémir... lamentablement!

Il m'amène dans un local où il est marqué "nettoyage."

On entre. Rima est assise avec une grosse black. Elles boivent de la bière et rigolent.

Une des deux hommes leur dit, "Voilà la fille. On l'a ménagée!"

Ménagée???

Je reste debout devant Rima et la grosse black. Mes jambes tremblent et je geins, une main sur la chatte.

Ça ne plait pas à la black qui me dit, "Ou tu arrêtes de gémir ou tu retournes sur le cheval."

"Je me tais, Maîtresse."

Elle ajoute... "Tu veux t'asseoir?"

"Oh non, Maîtresse!"

J'ai dit ça tellement vite que ça les fait rire.

Comment pourrais-je m'asseoir??? C'est pour se foutre de moi et de ce que j'endure!

Je m'appuie contre le mur, les yeux fermés.

J'ai tellement envie d'une bière!!

Je me mets à genoux et je regarde la black.

"Qu'est ce que tu veux?"

"Boire, Maîtresse."

"C'est Madame, pas Maîtresse."

"Boire, Madame."

Elle me tend sa bière.

"Merci, madame."

Je bois goulûment!!

Rima regarde les marques que j'ai sur le corp. Elle doit être vraiment contente d'avoir mangé la limace! Elle dit, "Ils ont bien fait ça!".

"Ils n'ont pas tapé fort," répond la black, "Demain, on pourra recommencer! C'est le but!"

Elle me regarde, "Tu n'as pas envie de passer la nuit sur le cheval?"

"Ooooh non! Madame, pitié!! Je ferai tout ce que vous voudrez!"

"Bien sûr que tu feras tout ce que je veux, mais il va falloir le faire bien, très bien."

Elle remonte sa jupe d'uniforme. En dessous, elle est nue. Elle a une broussaille de poils noirs et drus, en dessous d'un gros ventre.

158-C.jpg

 

Je vais immédiatement l'embrasser...

Elle décide de se mettre plus à l'aise et s'assied. Elle met un de ses pieds sur la table et se fait glisser sur le bord de la chaise.

Je vais péniblement me mettre à genoux entre ses cuisses.

Elle sent fort, mais j'ai tellement peur de ce qu'on pourrait encore me faire, que j'aime presque son odeur!! Je la lèche du mieux que je peux!

La black dit à Rima, "Déshabille toi et caresse toi, ma belle!"

Elle obéit, mais mon horizon se limite à une chatte poilue et très mouillée. La black me donne une claque sur la tête, "Fais du bruit!"

Du bruit???

Deuxième claque, plus forte.

Alors je fais, "Sssluuurrrpp... slurpppppp!! ", en léchant.

C'est ce qu'elle veut.

Elle dit à Rima, "Décris-moi, la scène!"

Rima comprend tout de suite, elle, "Je vois une petite souillon qui a reçu le fouet et qui lèche ta belle chatte en faisant plus de bruit qu'une truie qui se fait saillir par son mâle! Elle a tellement la trouille de retourner sur le cheval, qu'elle obéirait à n'importe quoi, lécher un cul, boire de la pisse, ouvrir la bouche pour qu'on crache dedans..."

La black se met à geindre, mais pas comme moi, tout à l'heure, de plaisir!

Je fais, "SLUUUURP... SSSLUUUURP",  en léchant son clitoris...

Elle m'attrape par les oreilles et me frotte sur sa chatte en jouissant!!

Quand elle a terminé, elle me repousse et je m'étale par terre...

158-B.jpg   

La black demande à Rima, "Tu as jouit?"

"Non, pas encore!".

Alors, elle me dit, "Couche-toi sur le dos."

Ouch!! Tous les mouvements me font mal. Je m'allonge par terre.

Rima vient s'accroupir au dessus de moi et dit, "Je pisserais bien dans sa bouche pour commencer."

Oh, non!!

"Bonne idée." dit la black.

Rima  me dit, "C'est de la bière... qui a fait le trajet de ma bouche à ma vessie." Ça fait rire la black qui me dit, "Fais ça bien ou on te baise avec un gode ceinture!"

Mais, c'est le diable, cette femme! Je pense à ma pauvre chatte, j'ouvre grand la bouche et je ferme les yeux!

Le jet de bière qui a voyagé dans Rima, m'emplit la bouche... J'avale... J'avale le plus que je peux ! Quand elle a finit elle s'essuie soigneusement sur mon visage. Puis elle me dit, "Maintenant, lèche mon cul!"

Je lèche... son cul... sa chatte. Je pourrais y prendre du plaisir si je n'avais pas été écartelée et fouettée!!

Mon corps en a marre de tous ces mauvais traitements! Il a tout à coup décidé de produire une bonne dose d'endorphines... J'ai l'impression de flotter...

Rima se frotte sur mon visage et ma langue... puis, elle jouit ou fait semblant pour plaire à la black.

Après, comme dans un rêve... très spécial, je dois nettoyer le sol qui est trempé de pisse!

La black nous conduit dans une petite chambre où il y a deux lits. Je m'écroule et je m'endors d'un sommeil profond.

 

Le lendemain, je suis réveillé parce qu'on crie, "Debout!"

Ouch!! J'ai mal partout et surtout à la chatte.

Les marques de fouet se sont un peu atténuées, mais j'ai l'impression qu'on m'a mise dans un mixer géant!!

Et qu'on en a mis un dans ma chatte! 

La black, nous donnent des uniformes bleus foncés comme le sien et des tongs usagés.

Elle nous donne aussi  deux seaux. Un avec de l'eau savonneuse, l'autre avec de l'eau claire.

On a une brosse et un torchon.

Ces objets me sont familiers, bien sur, mais pour Rima on dirait qu'elle voit ça pour la première fois!!

On doit nettoyer les couloirs.

Comme la brosse n'a pas de manche, il va falloir le faire à quatre pattes.

La black s'adresse à Rima, "Normalement, tu devrais le faire, mais tu t'arranges avec elle."

"Elle", c'est moi! Et "elle" a été traitée très cruellement, hier. Et "elle" est encore toute endolorie.

Rima va m'aider quand même?

Elle croise mon regard. Elle me dit, "Ne te fais pas d'illusion, ce boulot, c'est le tien. Pour deux raisons. D'abord, parce que je n'ai aucune envie de nettoyer à quatre pattes et ensuite, comme je te l'ai dit, tu ressemble terriblement à une de mes servantes, normal que tu nettoies. Et tu m'appelles, Madame. Compris?"

Non!! C'est pas juste! Je suis sûr que le docteur ne serait pas d'accord!

Elle se lève va dans le local et revient avec un fouet!

Je dis, "Oui, madame, j'ai compris." et je me mets immédiatement à frotter vigoureusement le sol avec la brosse.

Rima se ballade dans le couloir! De temps en temps elle vient vois si je travaille bien!

Elle remarque un petit coin derrière le pied d'un banc que j'ai oublié! J'ai beau pleurnicher, "J'allais repasser, là, Madame." Elle me prend par la nuque et me frotte le nez dans la saleté! Elle dit, "Impeccable, tu comprends ce mot?"

"Oui, Madame, pardon!"

Quand elle s'éloigne, je frotte mon nez...  

 

A suivre.


1000 mercis à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

pub pur erog 

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés