Vendredi 27 mars 2015 5 27 /03 /Mars /2015 10:30

0807jenophain0708DSC_0218.jpg     

Quelque part en Afrique de l'Ouest.

*****************************

Ça, c'est la goutte... d'eau!! J'ai un haut le coeur... Je vais vomiiiirrr!!!!

Je serre les dents! Si je vomis dans son bureau, qu'est ce qu'il va me faire???

Mon estomac veut tout renvoyer... mais il se calme, Dieu, merci!

Le docteur me regarde tout en remettant, son sexe dans son pantalon, "Ça va mia?"

"Oui, Monsieur."

"Bon à nous deux maintenant... tu vas écrire..." Il réfléchi...

Je dis doucement, "... au sujet d'une seringue?"

Il secoue la tête, "Tu rêves!!"

Il prend une revue sur son bureau et l'ouvre. "Voilà... tu vas écrire un texte sur "Le jugement de Pâris."

Aah, putain!! Je ne sais même pas ce que c'est!Enfin, si, je sais que c'est un truc mythologique, mais quoi??

Il me dit, "Tu ne sais pas ce que c'est?"

Je secoue la tête, la gorge trop serrée que pour parler.

Rima s'en mêle, "Elle est vraiment inculte!"

Ah, oui? Si ça se trouve elle ne sait pas non plus ce que c'est... 

Bon... je suis le dos au mur... acculée! Je n'ai plus rien à perdre! Je me lève, regarde le docteur dans les yeux et lui dit, "Dites moi ce que c'est et j'écrirai!"

Coup de chance, on dirait que c'est la réaction qu'il souhaitait!

Il rit, "mia qui montre les dents... enfin, des dents de lait! Tout arrive!!"

Il ouvre la revue, parcours l'article, car si ça se trouve, il ne sait pas non plus ce que c'est, "Un jour Pâris (avec chapeau sur le a) gardait ses troupeaux sur le mont Ida. Trois déesses, Aphrodite, Héra et Athéna arrivent avec Hermès. Elles cherchent un juge pour décider de celle qui est la plus belle. Il s'agit d'Aphrodite, Héra et Athéna. Chacune lui offre un cadeau pour tenter de fléchir son choix. Pour finir, il désigne Aphrodite, la déesse de l'amour, gagnante."  

Là, j'ai écouté très attentivement, pour une fois!! Parfois, je demande mon chemin et je n'écoute pas la réponse (authentique!). Je lui dis, "Il me faut une heure, Docteur."

"Tu l'as, mia."

Rima secoue, la tête, genre, "cette conne ne va jamais y arriver."

Je vais m'asseoir sur le petit tabouret devant un coin du bureau. Je fais la grimace, car j'ai encore vraiment mal d'avoir chevauché cette saloperie de cheval, hier!

Il faut que je trouve!

Et soudain... la muse de l'inspiration se pose sur mon épaule...

160 A

Ma muse est une jolie brune. avec de longs cheveux.  Elle est vêtue d'un short en jean et d'un tee-shirt, pas très propre. Elle a les yeux cernés et des suçons dans le cou, témoins d'une nuit agitée. Elle met sa bouche rouge contre mon oreille et... me dicte...

***************************************************************** 

Le jugement de Pâris.

*****************

Ce matin, un prof me dit que je dois aller chez la secrétaire.

Aussitôt, j'ai une boule au ventre!

Ce n'est pas sans raison!

Je suis venue du Maxique au Texas à la nage!

Je suis une "wet back" ou dos mouillé, une immigrante clandestine.

Je n'ai pas vraiment traversé le Rio Grande à la nage, mais sur une grosse bouée.

Ça fait western, de traverser le Rio Grande, mais ce voyage, c'est plutôt un thriller, vu le nombre périls qu'on a dû surmonter. La chaleur, la journée, le froid, la nuit, les crotales, les monstres de Gila (lézards venimeux) ne sont que des détails. Le vrai danger vient des milices, genre "US Citizens Patrols". Ces honnêtes citoyens s'amusent à traquer les immigrants. Le viol des femmes et le passage à tabac des hommes est un de leurs hobbies.

Je suis arrivée aux USA, épuisée et terrifiée, mais saine et sauve!

J'avais une adresse, les Soeurs de la Miséricorde et grâce à Dieu, elles m'ont hébergée.

Je suis tenue à faire une série de travaux de nettoyage, mais, je suis bien traitée.

160-B.jpg

Ah oui, je m'appelle Conception Diaz et j'ai 19 ans. Les hommes disent que je suis belle. A voir leur intérêt pour moi, ça doit être vrai. Certaines filles en seraient ravies, moi pas. Je suis sérieuse et très pieuse. Mon seul but pour le moment est d'avoir des papiers régularisés. 

Je suis très douée pour le dessin et les Soeurs ont réussi à me faire accepter dans une école d'arts appliqués. Elles ont aussi chargé l'école d'obtenir la régularisation de mes papiers.

J'essaye de ne pas me faire remarquer et j'apprends avec applications.

Les moeurs me semblent très libres aux Etats-Unis... Beaucoup d'élèves sont en couple. Les filles s'habillent de façon... sexy, ce qui me choque beaucoup. 

 

 

Aujouird'hui, j'ai rendez vous à 11 h, chez la secrétaire. C'est elle qui s'occupe de la régularisation de mes papiers. C'est une femme d'une quarantaine d'années, qui a toujours l'air débordée! Elle est agacée quand j'ose venir demander des nouvelles pour mes papiers, mais cette fois-ci, c'est elle qui me convoque.

Je lui dis, "Bonjour madame, il n'y a pas de..."

"Bonjour Diaz, signe ces papiers."

Je commence à lire, ça me vaut un soupir exaspéré de la secrétaire!

Rapidement, je les signe tous.

Elle me tend un dernier papier en me disant, "Ceci, ca c'est parce que le professeur d'Arts appliqués veut que tu sois modèle dans sa classe. Tu commences cet

après-midi!"

Je bredouille, "... mais... les modèles sont... généralement... nues!"  

J'ai même appris que des jolies prisonnières de la prison du comté étaient obligées de poser nues, ceci comme travail d'utilité publique. Cela me semble tout à fait immoral. Ce cours avec des modèles est en option et j'ai choisi de ne pas y assister.

Impossible de me mettre nue devant des gens! Encore, moins devant des étudiants de l'école et de ma classe! N'importe qui peut assister à ses cours, en tant qu'élève libres, pour étudier le dessin ou se rincer l'oeil.

J'essaye de lui expliquer, "Je suis catholique, Madame, et..."

Elle me coupe, "Moi aussi, je suis catholique, Diaz! Ou tu signes ou je colle tous ces papiers à la poubelle et tu vas te faire régulariser ailleurs!"

La mort dans l'âme, je signe.

C'est du chantage qu'ils me font!!

Elle fait un signe de la main, "Va à l'atelier tout de suite!!"

Quelle méchante femme!

Pourquoi me veulent-ils, moi, comme modèle? Il y a plein de jolies filles dans l'école.

Je mets un maillot une pièce quand on je vais à la piscine et je m'habille avec des vêtements que me donne les soeurs!

Je suis sérieuse... enfin, à part un flirt un peu poussé avec un garçon, un soir...

Je me suis confessée le lendemain. Le Père m'a demandé, "Juste un flirt, c'est tout?"

"... euh... un baiser et un peu de flirt, mon Père!"

Il a poussé un gros soupir et m'a dit, "Mais enfin, Conception, un baiser et un flirt ce n'est pas un péché!"

Pour moi, si! Je suis sage, trop sage d'après les garçons de ma classe.

J'ai refusé les avances de beaucoup d'entre eux.

Comme, je vis chez les Soeurs, on m'a même surnommée Soeur Conception! 

J'arrive dans l'atelier et je vois qu'il y a beaucoup plus de chaises que d'habitude.

Tout le monde veut me voir nue? Ça n'a pas de sens!! Ou alors c'est mon attitude  réservée et, disons le, pieuse, qui les poussent venir me voir forcée de me mettre nue! Comme les romains allaient voir les Chrétienne dénudées de force durant  les jeux du cirque. 

 

*** Sainte Conception, priez pour nous...

Ooooh!! La Voix, tu n'a rien à faire ici!!  

 

Je vais trouver le professeur responsable de l'atelier...

"Je vous en prie, Monsieur, prenez une autre élève, moi, je..."

Il me coupe, "Non!"

"Mais, pouquoi??"

"Il me faut une mexicaine avec un beau cul."

Quelle grossièreté!

Il ajoute, "Tiens, regarde les filles avec qui tu vas poser."

Je vois arriver deux filles jeunes et jolies, habillée en orange. Ce sont des prisonnières accompagnées d'un policier. Sur le dos de leur tee-shirt, je vois écris "Sherif Inmates".

Le professeur et le policier se connaissent bien et discutent ensemble.

Il lui dit, "On va les laver, tes filles, elles puent!!"

Celui-ci rigole, "Elles n'ont droit qu'à une douche froide par semaine! Le shérif est économe et ne veut pas les dorloter!"

Ah ça, on dirait qu'il n'y a pas de danger!

"Ça se sent." dit le professeur et il ajoute, "Si tu n'y voit pas d'inconvénients, on va les épiler aussi."

"Tu en fais ce que tu veux."

Le professeur vient lui dire quelque chose à l'oreille. Ils rigolent tous les deux en regardant les filles. Je suis sûre que c'est des trucs... vicieux. Pauvres filles!

Le professeur se tourne vers moi, "On va aussi te faire prendre une douche et t'épiler."

Il est fou!! Je dis, "Mais..."

Il me coupe, "Tu as pris une douche ce matin?"

"....non, mais..."

"Tu es épilée?"

"Bien sûr, que non! Ce sont les femmes de..."

Il ne m'écoute pas! Il sort de la pièce et revient avec deux étudiants. Des costauds buveurs de bière et chahuteurs! Ils ne sont pas dans ma classe, mais je les connais de vue et de mauvaise réputation. Ils ont des surnoms, Tom et Jerry!

Pourquoi ceux-là???

Ils connaissent les deux prisonnières et les embrassent.

Ils ont l'habitude d'assister le professeur.

J'ai les larmes aux yeux depuis un moment et puis ça déborde! Je me mets à pleurer.

En larmes, je supplie le prof.  "S'il vous plait Monsieur, qu'est ce qu'on va me faire??"

Il me regarde, un peu surpris, "Quel cinéma, Diaz!! Tu pleures parce que tu vas poser?"

Je geins, "Toute nue, devant tout le monde!"

"Ah oui ,c'est une école d'Art, ici. Il y a des modèles, c'est normal."

"Oui, mais..."

Il s'énerve, "Ça suffit ces enfantillages! Tu vas prendre une douche avec les filles et vous vous ferez, épilées, c'est hygiénique! Les Soeurs auraient du t'apprendre ça!"

Je prends sa main, "On va aller chez une esthéticienne, Monsieur?"

"Presque! C'est la fille de la concierge, qui est apprentie dans un Centre d'Esthétique et c'est une chicana comme toi."

"Mais c'est une gamine, Monsieur!"

Là, il en a marre! "Arrête de pleurer et mouche toi! Ton nez coule c'est dégoûtant."

Il me tend un kleenex, puis s'adresse aux deux étudiants, "Les gars, vous les amenez chez la concierge et vous veillez à ce qu'elles obéissent!" Il me désigne du doigt, "Surtout elle."

Ils ricanent, "Comptez sur nous, M'sieur."

On sort du bureau et on se dirige vers le logement des concierges, encadrées par Tom et Jerry!!

Tout le monde nous regarde.

Une fille demande, "Qu'est ce que vous allez faire à Soeur Conception?"

Tom répond, "On va la laver et l'épiler..."

Jerry poursuit, "Et cet après midi elle pose nue à l"atelier!"

"Cool...", dit la fille, "Je vais venir voir ça avec les copines!"'

On arrive chez les concierges. Ce sont des Mexicains comme moi, mais ils sont en règle, eux.

La fille est une gamine, comme je pensais. Elle doit avoir 16 ou 17 an et s'appelle Beatriz.  

On se ressemble un peu physiquement, mais pour le reste, pas du tout. Elle a une mini jupe et un tee-shirt qui laisse voir qu'elle ne porte pas de soutin gorge. Sa poitrine est nettement plus importante que la mienne.

Ton et Jerry la connaissent. Ils s'embrassent et rigolent ensemble.

Elle a l'air ravie de s'occuper de nous avec eux.

Elle vient m'examine des pieds à la tête en souriant! "Soeur Conception! Si on m'avait dit qu'un jour, je t'épilerais, la chatte."

Je rougis un peu plus, les autres rigolent!

Elle nous dit, "Allez à poils les filles, tant que vous en avez encore!"

Trop drôle!!! Grrrr!

Les deux prisonnières enlèvent leurs tee shirt et leurs pantalons orange. En dessous elles sont nues. Puis, leurs grosses chaussures et leurs chaussettes. C'est vrai, qu'elles sentent fort! Quand on a droit qu'à une douche par semaine et qu'on travaille en plein soleil, c'est normal et... vraiment dégradant.

Elles sont belles! Il y a une blanche et une noire, mais elles ont des petits seins et un... derrière bien rebondi... comme moi!  Elles obéissent au doigt et à l'oeil!

Les deux gars se mettent aussitôt a leur caresser les fesses, "Ouah!! Les beaux cul!s"

Les filles se laissent faire en riant, comme si c'était la chose la plus normale du monde! 

Beatriz me dit, "Et alors, qu'est ce que tu attends? Tu veux qu'on t'aide!"

Non!!

En quelques minutes, je suis nue, tête baissée, une main sur mon bas ventre, un bras sur la poitrine.

Ils rigolent en voyant ma grande culotte, qui vient de chez les soeurs.

"Mets tes mains dans ta nuque," dit Beatriz, "que je vois tes poils!".

Je sait très bien que si je n'obéis pas, Tom et Jerry se feront un plaisir de me forcer! Et que je n'aurai jamais aucun recours contre eux!

 Rouge de honte, j'obéis.

Tom siffle, "Quelle toison!"

Oui, je suis... poilue!

J'ai une abondante toison noire sur le pubis et beaucoup de poils sous les bras.

Beatriz dit, "T'es plus poilue qu'une chèvre! Tu va jongler quand je vais t'épiler."

Charmant!

Dieu m'a créé comme ça! Ce sont les prostituée qui se rasent cet endroit-là, enfin, je crois.

Je sens une main sur mes fesses, je fais un bond. Ils rigolent tous.

Je ne suis pas à une humiliation près, alors je me jette à l'eau! Je les regarde tous les trois en disant, "Je vais obéir, mais... mais...  je suis... vierge!"

Ils ont très surpris!

Quoi de plus normal d'être... vierge à 19 ans, sauf si on est mariée!

Exclamations et rires! "Pucelle à ton âge!!"

Beatriz me dit, "Ils ne vont pas te violer, pas de panique!" 

 

A suivre. 

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les super dessins. 

 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés