Vendredi 10 avril 2015 5 10 /04 /Avr /2015 09:11

 

Conception - Sud des USA

**********************

Une garce d'élève se plaint, "Elle n'arrête pas de bouger, m'sieur!"

Je voudrais la voir à ma place!!

Les deux autres filles sont comme des statues, tandis que mon bras continue de trembler et de bouger.

Mon dos et mes épaules me font souffrir et ma vessie va éclater!

Le professeur me dit, "Si tu continues, tu seras punie!"

Murmure approbateur des élèves!

 Vvaille que vaille, je dois terminer la séance....

Enfin, j'entends, "L'heure est finie."

Je baisse les bras en gémissant.

Le professeur dit aux deux filles, "Vous avez bien posé."

Et à moi, "Toi, tu as été nulle!"

Oui... en plus, je vais faire pipi devant tout le monde, c'est horrible!!

Je me tortille, une main plaquée sur mon... sexe.

Tout le monde me regarde.

Le professeur s'adresse au public, "Est-ce qu'elle mérite d'être punie?"

Ils sont quasi unanimes, une bonne fessée ne peut me faire que le plus grand bien! Une fille dit même, "C'est comme ça qu'il faudrait traiter toutes les immigrées clandestines, une fessée, un coup de pied au cul et back home!"

Si je n'étais pas nue et humiliée en public, je leur dirais bien que les immigrés mexicains sont un des moteurs de l'économie du sud des Etats-Unis!!     

Je geins, "Je dois faire pipi!"

Il pousse un long soupir et désigne deux garçon pour m'accompgner à une toilette.

Ils me tiennent tous les deux par un bras.

Enfin... une toilette! Ils laissent la porte ouverte, mais je m'assied et enfin, je me soulage!

Dès que c'est fini, ils me reprennent et me ramènent à l'atelier.

Tout le monde... m'attend!!

Une fille crie, "La fessée!"

Les autres surenchérissent, "Ouais, une fessée pour soeur Conception!!"

Le professeur dit, "Vox populi, vox dei."

A ce moment, le recteur arrive. Ouf!! Il va empêcher ça! Merci, Seigneur!

Il est quand même censé faire respecter la loi et le règlement de l'école. Or les punitions corporelles sont devenues illégales.

Il s'adresse au professeur, "Alors, comment s'est passé cette première séance de pose avec Diaz?"

"Physiquement elle est très bien. Par contre, il faut absolument qu'elle apprenne à tenir la pose."

Un des élèves dit, "Elle n'a pas arrête de bouger, cette idiote!".

Le recteur se tourne vers moi,  "On va vous donner une fessée, Diaz. Ça vous ôtera l'envie de bouger la prochaine fois!"

Je geins, "Mais c'est interdit par la loi."

"Peut-être dans votre pays, mais ici, c'est la coutume!"

Il s'approche de moi et me donne une petite claque sur les fesses, "La prochaine fois vous ne bougerez plus, vous verrez!"

Je me recule précipitamment et lui dit, "Vous n'avez pas le doit de me toucher, c'est un outrage à la pudeur!"

Ça fait rigoler tout le monde!!!

Il me pince les fesses, "Une fessée, c'est bon pour la cellulite, vous allez voir!"

Je n'ai pas de cellulite!!

Il s'adresse au professeur, "Vous vous en chargez, Professeur?"

"Avec plaisir. Je vais utiliser la semelle!"

Il montre  unegrosse semelle de cuir toute luisante, à force d'avoir frappé des fesses??

Un des élèves met son grain de sel, "Tu va voir, chica, tes fesses vont danser!"

Le professeur répond, "Ah oui, ça pince!"

Il s'adresse aux deux prisonnières, "Vous en pensez quoi, les filles?"

Elles se tortillent un peu, visiblement mal à l'aise à l'idée de dire quelque chose qui ne plairait pas,  "Cela ôte l'envie de bouger quand on pose."

Il me regarde, "Voilà! C'est ce qu'il te faut..."

Il m'attrape par le poignet. Ah, non! Là, c'est trop, me forcer à me mettre nue et me faire épiler, j'ai été obligée d'accepter, mais ça, non!!

Je suis tellement décidée à ne pas me laisser faire que j'arrive à me libérer de sa poigne et je pars en courant!

Tout le monde est surpris! J'arrive dans un couloir et je bouscule quelques élèves!

J'entends du bruit derrière moi, ils m'ont prise en chasse, bien sûr!!

Je descends un escalier et me dirige en courant vers la petite maison des concierges et la sortie.

J'ai des ailes!!! Je cours... toute nue... vers la liberté...

J'arrive dans la rue!

Les gens s'écartent. Ce n'est pas souvent qu'on voit une jolie fille nue courir le plus vite qu'elle peut, poursuivies par une meute de... de chiens!!

Des écoliers qui rentrent chez eux sont ravis de me voir et poussent des cris!

J'ai pourtant vu Bambi à la télé. Je devrais savoir qu'on ne peut pas échapper aux chasseurs!! Surtout qu'ils crient, "Attrapez-la!!"

Les passants, les écoliers et le policier qui fait la sortie de l'école participent à la chasse!

162 (1) 

Ouch!!! Je suis à bout de souffle... Encore quelques mètres et je suis prise!

Des mains m'attrappent pas les bras, la taille. On me saisit même par les jambes!!

Pauvre Bambi!!!

On  me touche les fesses, les seins... Je crie, "Arrêtez!!"

Le policier me menotte les poignets dans le dos!!

Il me tient fermement par un bras.

De cette façon, je ne sais même plus repousser les mains indiscrètes!

Il me laisse peloter pas tous ceux qui sont autour de moi!!

Le professeur suivi du recteur et des élèves nous rejoignent.

Ils connaissent le policier, bien sûr. Celui-ci leur dit, "Elle est folle de courir à poils dans la rue!"

Un des élevés lui dit, "C'est une exhibitionniste, elle a l'habitude de faire ça!!"

Moi??? Alors ça c'est le plus gros mensonge du monde!

Le policier me dit, "Tu viens aux États Unis pour t'exhiber nue devant des écoliers, petite salope???"

"Mais non pas du tout, c'est eux qui..." Qui, quoi? A quoi bon tout raconter!

Il reprend, "Le juge va te saler! Surtout que tu a fait ça devant des enfants!"

"On va commencer par lui donner une bonne fessée dans la cour de l'école!!", dit le professeur.

Les gens applaudissent. Quelqu'un crie, "Oui bonne idée! Punissez la!"

On me traîne dans la cour.

Tout le monde nous suit!

Le recteur s'adresse au policier, "Mr O'Hara, vous représentez la loi, vous pourriez lui donner la fessée?"

"Oui, sûrement. J'ai des enfant de l'âge de ceux devant qui elle s'est exhibée. Je vais lui faire passer l'envie de recommencer!"

On lui amène une chaise. Il s'assied, me couche sur ses genoux et défait les menottes.

Comme je me débats... encore! Il dit, "Des volontaires pour la tenir."

Aussitôt des gens m'attrapent pas les poignets et les chevilles!!

Pas besoin de relever ma robe ni de baisser ma culotte, je suis nue!

Le policier pose sa main sur mes fesses en disant, "Après une bonne fessée tu auras moins envie de les montrer à tout le monde!!"

Il lève le bras et Clllaaaaccc!!! La semelle de cuir claque sur mes fesses!  

Je reste un moment bouche ouverte, tellement c'est violent et puis je crie, ""aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!!!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!! ça faaaittt..."

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeee!!! maaaaallll!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!! pitiéééé!!!".

Je ne peux pas m'empêcher de bouger! Quand il lève le bras, je me cambre comme pour diminuer la distance entre mes fesses et la semelle et quand il les frappe, j'essaye de m'enfoncer dans ses cuisses.

Je dois me donner en spectacle d'une façon vraiment indécente, mais çà fait tellement mal, que c'est plus fort que moi!

Le policier espace un peu les coups. Il attend quelques secondes, sans doute pour que je puisse.... bien ressentir la douleur!! Et puis, Il frappe à nouveau!

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!! j bougeraiiii!!"

Claaccc!!! "aaaaa   iiiiiiiieeeeeee!! pluuuussss!!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeeeeee!!! ça fait troooopp..."

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!! maaaaal!!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee oh noooonnnnn'''

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!!"

claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!!! noooooonnnn..'

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!! je vaiiiissss!!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!! ooobbbéiiiiiir!!"

Claaccc!!! "aaaaaiiiiiiiieeeeeee!! pitiééééééé!!"

Après, peut être... cinq interminables minutes de souffrance, il dit aux gens qui me tiennent, "Lâchez la." Il me remet sur mes pieds!

Mes fesses sont en feu!!!

Je les frotte en pleurant...

La foule applaudit.

J'irai peut être un jour en enfer, mais mes fesses m'y auront précédées!

Et puis, non, j'irai au paradis!

Un des élèves dit, "Elle pourrait reprendre la position? Je voudrais la dessiner avec ses fesses toutes rouges."

Oh non!!!

Le policer me reprend en disant, "Laisse toi faire, à moins que tu veuilles que je recommence??"

Je me couche aussitôt, sur ses cuisses. Je sens que je bouge un peu les fesses, comme si je voulais me débarrasser du feu qui les embrase!!!

"Tu te remets à bouger?", demande le professeur.

"Non, m'sieur, je ne bouge pas!"

J'arrive à ne pas bouger!! Ils ont raison, une bonne fessée et on ne bouge plus!

La foule commence à se dispercer... Ils sont contents.

Je reste bien dix minutes sur les cuisses du policier.

C'est la fin des cours... enfin, si on peut appeler ça des cours.

Je peux me remettre debout.

Le professeur me tend un billet de 5 $, "Voilà ta paye, malgré que tu ne la mérites pas."

Je lui dis, "Merci monsieur!"

Je pense, merci de quoi?? D'avoir du me déshabiller en public? D'avoir été épilée de force?? D'avoir du tenir une pose très inconfortable pendant 1 h? D'avoir été fessée devant plein de monde??

Je suis nue, les fesses toutes rouges, un billet de 5 $ en main comme une pute!

Et puis, là, un homme prend ma défense! Il dit, "...........

**********************************

mia - quelque part en Afrique Occidentale.

**********************************

"... viens, je t'emmène en voyage..."

Je fais un bond!  C'est Rima! Elle est venue lire par dessus mon épaule! J'étais complètement absorbée par mon histoire.

Je rougis, "Mais... euh... non... Madame."

"Tu ne penses pas régulièrement à un bel homme t'emmène en voyages?"

Je baisse la tête. Bien sûr que je pense à ça...

"Tu rêves au Prince Charmant, comme toutes les servantes."

Non, comme toutes les femmes, mais je lui réponds, "Oui, Madame."

Elle prend mes feuilles, "On s'en va!"

"Madame?"

"Quoi, mia?"

"Le docteur ne lit pas mes feuilles?"

 Elle soupire et dit, "Tu as envies de voyager avec les fesses aussi rrouges que celle de Conception?"

Compris! Je vais la fermer!!

Elle s'est changée. Elle a une jolie robe blanche, élégante. Je vous ai déjà dit qu'elle ressemblait à Ava Gardner dans Mogambo?? Je suis sûre que oui... Elle me plairait beaucoup si elle n'était pas aussi garce, prétentieuse, méchante, arrogante et tous les synonymes.... de tous ces mots!!

"Et alors, tu viens?

J'ai toujours l'uniforme du nettoyage. Je lui dis."Je pourrais me changer, Madame?"

"Non, ça te va bien!"

On quitte la clinique, personne ne nous dit rien.

On se dirige vers une voiture. Elle actionne la commande à distance pour débloquer les portières et elle va s'installer sur la banquette arrière!!

C'est moi qui conduit, je suppose? Bien sûr, j'ai un permis, mais ça fait  des mois que je l'ai perdu.

Conduire sur ces routes d'Afrique, ça me fait peur... mais bon...

Je dis, "Madame... euh... je vais où?"

"Branche le GPS. L'adresse y est."

Bon....  Les jours qu'on vient de passer m'ont épuisée, il me faudrait un café ou un coca...

Elle est sans doute fatiguée, elle aussi, parce qu'elle s'allonge sur la banquette et elle met ses pieds nus sur le dossier de mon siège, juste à côté de mon visage.

Malgré tout ce qu'elle m'a fait, l'odeur de ses pieds... me... non, rien.

Je conduis à 60 à l'heure en suivant les indications du GPS. J'ai pas envie d'avoir un accident ou d'écraser un fennec!

Heureusement, il n'y a pas beaucoup de circulation et puis je me rappelle que les fennecs sont noctambules. 

 

*** On dit, "nocturnes", mia. Nocturnes!

Oui... la Voix... je sais bien. Mais... euh... si c'est un fennec qui a été faire la fête chez les putes, hein?

 

Je sais que dans cette partie de l'Afrique quand on voit une pompe il faut prendre de l'essence, parce qu'on ne sait pas où sera la suivante ni si elle va être approvisionné.

Après une centaine de km, je m'arrête à une pompe...

Je tourne la tête vers Rima. Là j'a carrément ses pieds sur mon visage.

Ça la fait rire! Elle me dit, "Tu dois aimer ça, les pieds, toi?"

Autant dire la vérité, "Les vôtres, oui Madame."

"C'est ta fibre ancillaire qui parle."

Ancillaire!!

Quoique... Elle, "domina", la maîtresse et moi, "ancilla", la servante...

Le reste du voyage se passe bien...

On arrive sans encombres et sans écraser personne, à la maison...  

La nuit se passe bien aussi.      

 

***  mia dans son grand numéro de l'elipse.

Allons bon, la Voix, voilà que tu te mets à employer des mots compliqués, comme elle...

*** Tu éludes, mia...

Qu'est ce que je disais....  

 

Ben non, j'élude pas.

 D'accord, je lui fais des câlins et, oui, elle est belle et j'aime son odeur!  

162-B.jpg       

 

Et elle est... presque gentille!!

Je lui raconte la position "scissors sister". Du coup... on l'essaye...

 

162 (2)   

 

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour les supers dessins.

 

pub pur erog 

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés