Vendredi 15 mai 2015 5 15 /05 /Mai /2015 11:08

 

Sandra et moi, on fait deux premiers clients, sans problèmes.

Enfin, pour moi. Ils sont pas mal et plutôt propres. Par contre, Sandra est loin d'être emballée à l'idée de faire une fellation à un inconnu. Je dois leur dire, "C'est son premier jour."  Pour qu'ils ne prennent pas ombrage de son air maussade.

Ensuite, on voit arriver une vieille Buick. L'homme qui est du côté passager nous photographie. Ça arrive tout le temps, les paraditas sont une des attractions touristiques de Tijuana!

Sandra murmure, "Putain! C'est Norman."

Ah oui, c'est le chauffeur de la Humer. Elle ajoute, "Avec des amis!"

A voir la gueule des amis, il a dû les rencontrer... en taule!

Ça ne lui fait pas plaisir à Sandra, mais alors, pas du tout!

Norman est sur le siège passager. A coté de lui, le conducteur est un blanc d'une cinquantaine d'années et à l'arrière, il y a un très gros type en sueur qui boit une bière!

La voiture arrive à notre hauteur et Norman s'exclame, "Mademoiselle Sandra, vous!! ici!!"

Elle répond en tournant la tête, "Vous vous trompez, Monsieur."

Il éclate de rire! Puis, lui dit, "Alors, tu ressembles à la nièce de mon patron comme deux gouttes d'eau." Il ajoute, "Dans votre cas on devrait plutôt dire comme deux gouttes de sperme!"

Ils rigolent tous.

Il lui dit, "Arrête de faire la conne Sandra, j'ai parlé à Garcia, ton nouveau mac!"

Elle pousse un très gros soupir.

Norman lui demande, "Combien pour une pipe?"

Elle regarde ses pieds.

Je réponds, "C'est 20 $, M'sieur."

Norman me dit, "C'est toi qui répond à sa place?"

"Oui monsieur, parce qu'elle est nouvelle. Je m'appelle Conception et  je..."

Il me coupe, "Dis donc ta copine, elle n'a pas l'air très souriante."

"C'est son premier jour, Monsieur, mais elle fera tout ce que vous lui demandez."

"Je n'en doute pas! Allez, montez!"

On s'assied à l'arrière avec le gros type qui sent l'alcool et la sueur.

Il a des mains de paysans aux ongles ébréchés et noirs...

Il nous fait asseoir à côté de lui, une de chaque côté, puis il passe ses mains sales sous nos tee-shirts et nous caresse les seins!

Moi je fais un peu la chatte, mais Sandra est raide comme un piquet!!

Passer une journée avec le collier qui m'envoyait des impulsions électriques régulièrement m'a fait canger de comportement... complètement!

C'est ce qu'il lui faudrait à Sandra! Enfin non, c'est pas gentil de penser ça!

Le gros type dit, "La chica, elle est câline mais l'autre, elle fait la gueule!"

"Te tracasse pas, " répond Norman, "quand elle aura une bite dans le cul et une autre dans la bouche, elle cessera de râler!""

Ça, je n'en suis pas si sûre!

 

Pas besoin de dire au chauffeur où aller, il se dirige vers le parking qui est juste avant le poste frontière. Mais, au lieu de s'arrêter là, il continue vers une petite route...

Je lui dis, "On ne peut pas quitter la route ou le parking, M'sieur, on a un bracelet électronique qui va..."

Norman dit, "Fais la taire."

Le gros me file une bonne claque dans la nuque - "Aaaaiiiee!" - en disant, "Ta gueule!"

Bon... Je ne suis pas une guerrière et, depuis peu, j'ai appris à avoir  l'échine aussi souple que le chat d'une danseuse étoile! De plus, je n'aime pas du tout les claques dans la nuque. Je dis, "Pardon, m'sieur."

"Voilà... on veut des putes obéissantes et qui la ferme."  

On roule dans les faubourgs de Tijuana et on finit par s'arrêter devant un motel miteux.

On descend, Norman a déjà la clé.

Dans la chambre, il y un grand lit, un fauteuil, quelques meubles et une minuscule salle de bains.  Dans le lavabo, il y a 2 bouteilles de tequila dans des glaçons.

Norman s'installe dans le fauteuil avec une bouteille. Il remplit trois verres. Ses copains et lui boivent, "A la santé des paraditas!"

J'ai tellement envie d'un peu d'alcool, que j'ose lui demander, "Je peux en avoir, aussi..."

"Demande ça mieux."

Je me mets à genoux devant lui et je tends la main, en disant, "Monsieur, s'il vous plait..."

Il sourit, remplit son verre et me le tend. J'avale une bonne rasade, oulah!! C'est brutal!  Je tousse, je pleure et puis je lui fais un grand sourire, "Merci Monsieur."

On regarde tous Sandra. Elle ne demande rien et ne reçoit rien, logique!

Il lui dit, "Tu te souviens quand tu as dit au patron que tu m'avais vu avec deux putes dans la Humer?

Elle répond, "Mais, c'était vrai."

"Oui... mais, j'ai passé un sale moment... depuis, je rêve de te donner une bonne fessée."

Logique, aussi! C'est pas beau de rapporter!

"Alors, baisse ta culotte et viens t'allonger sur mes genoux.

Il se tourne vers moi, "Toi, tu te déshabilles."

Sandra s'allonge sur ses cuisses. Il lui caresse les fesses en disant, "T'es une vraie garce, mais tu as un beau cul. Tu vas plaire aux clients, ici."

C'est vrai! Les deux sont vrais! 

Norman commence à la fesser. Il frappe vite et fort.

Rapidement, elle pousse des gémissements, qu'elle étouffe en mettant une main sur sa bouche!

Ses fesses s'ouvrent et se ferment rapidement à chaque claque. C'est une fessée rapide et brutale. Elle ne dure que quelques minutes.

Il la remet sur ses pieds.

Elle frotte ses fesses.

Les deux autres sont sur le lit et ils picolent sec.

Franchement, Norman, il est bien dans son rôle viril et tout. Il me dit, "Toi viens ici et met toi à genoux."

J'obéis tout de suite.

Il s'adresse ensuite à Sandra, "Tu ressembles à une guenon en chaleur avec tes fesses toutes rouges!"

D'accord, mais alors, une jolie guenon.

Il reprend, "Je t'ai prise pour mes amis, va leur sucer la bite, petit singe!"

Ce Norman a le sens de la formule.

Il me regarde. Je suis nez à nez avec son sexe dressé. Il me dit, "Je veux que tu commence par m'embrasser les couilles. Tu lécheras quand je te le dirai."

J'entends des bruits mouillés et des grognements, c'est Sandra qui doit lécher les deux mecs de plus en plus bourrés.

Moi, j'embrasse les couilles gonflés et le sexe dur de Norman.  

Ça dure... Norman me caresse la tête.

Les deux hommes s'amusent avec Sandra... Elle gémit par moment. Un des deux vient prendre la bouteille de tequila sur la table.

Norman leur dit, "Faites ce que je lui ai promis, un dans le cul, un dans la bouche."

En levant la tête, je regarde Norman et lui dis, "Monsieur..."

Il baisse les yeux, je dis doucement, "Je peux regarder un tout petit peu?"

Il hoche la tête.

Je tourne le visage, j'ai la joue contre ses couilles.

Sandra est à 4 pattes et elle est prise par derrière par un des hommes. Il tient la bouteille de tequila et boit au goulot.

L'autre est assis par terre et la bouche de Sandra va et vient sur sa bite.

167-A.jpg

C'est beau et bestial. Sandra, si belle, baisée par deux mecs vilains et bourrés!

Tout à coup, celui qui la baise en levrette a un hoquet... Il fait, "heug! heug!" et puis... "spllaaaach!!!"     Il vomit plein les fesses et le dos de Sandra! Quelle horreur!! Et ça repart, "heuuuggg!!"  "splaaach!!"

L'autre type se recule en gueulant!

Sandra a du dégueulis jusque dans les cheveux!

167-B.jpg

Norman rigole, son sexe tressaute contre mon visage! Il dit, "Bravo, Leroy! Tu l'as baptisée!"

Puis à moi, "C'est le moment, chica. C'est trop bon de voir cette salope comme ça!"

Bon... Je prends son gland en bouche et fait appel à ma technique toute récente pour le sucer du mieux que je peux.

Il y a maintenant une odeur sûre, dégueulasse dans la pièce!!

Norman, me caresse la tête...

Je ne vois plus rien de ce qui se passe. Je n'ai plus que des poils sous les yeux.

Celui qui se faisait sucer par Sandra, râle parce que ça l'a fait débander.  L'autre dit, "Ouais bon ça... heuggh... ça.... arrive..."

Norman s'enfonce bien dans ma bouche en me tenant par la nuque et il jouit... contre ma luette. J'avale le plus de sperme que je peux, mais il en remonte par le nez. Je tousse, en faisant très attention de ne pas le mordre!

167-C.jpg     

Enfin, il me lâche.

Norman est satisfait, il sort son sexe de ma bouche...

Il dit à Sandra, "Va te laver, salope!"

Elle va vite sous la douche.

Puis, à moi, "Toi, nettoie!"

Nettoyer, mais comment? Comme je ne bouge pas, il me dit, "Tu veux une fessée, aussi?"

Oh non!

Je vais immédiatement prendre un sac en plastique et à genoux, je remplis le sac avec la main!! J'ai un haut le coeur! Faut pas que je vomisse aussi!

"Dépêche- toi!", me crie Norman.

Oui, oui...

Quand Sandra sort de la douche... j'ai presque tout mis dans le sac...

Norman lui dit, "Donne ta serviette."

Sandra me tend la serviette...

Pendant que je termine de nettoyer, elle va près de Norman et lui dit des choses à l'oreille.

Je n'entends pas quoi.

Quand j'ai tout nettoyé, Norman me dit, "Lave toi aussi!"

Je vais prendre une douche. Aaaah!! Ça fait du bien...

Quand j'ai fini, il n'y plus de serviette, mais Sandra me tend un drap...

Bon...

Quand c'est fait, je demande à Norman, "Vous voulez bien nous payer, Monsieur."

"Oui, vous avez bien travaillé. Venez devant moi toutes les deux devant moi et tournez vous."

Sandra et moi on se met de dos, l'une à coté de l'autre.

Il nous glisse à chacune un billet entre les fesses.

Je retire le billet de mes fesses, ooh 100 $!

"Merci, beaucoup, Monsieur."

Sandra dit la même chose. Un des mecs, celui qui n'a pas vomi, nous dit, "Vous faites vraiment du fric avec vos fesses!"

Ouais, c'est ça! C'est de l'humour de poivrot!!

Ensuite, Norman  nous ramène au parking le long de la route. 

C'est la fin le début de la soirée. Quand les chauffeurs ne nous voient plus assez bien, on peut rentrer. On a gagné assez, enfin j'espère.... 

On remonte sur la route, on traîne un peu les pieds... Pfff!! dure la vie de paraditas...

Surtout quand il y des gens qui veulent se venger.

On est restées longtemps dans ce motel pourri. Quand on arrive au QG du sergent Garcia, toutes les filles sont déjà là.

Il nous dit, "Vous devez être la à l'heure!"

Sandra lui dît, "Ce n'est pas possible, chef, quand on a des clients..."

Je dis, "C'est vrai, chef, même qu'on ..."

Mauvaise idée! Il nous dit, "Quand je vous fais une remarque, vous n'avez rien à répondre! Présentez vos fesses!".

Ooh non, encore? 

On se retourne et on se penche.

Il empoigne sa stupide badine, relève ma jupe et me frappe 5 fois. Je crie, "Aaaiiieee! pardooon chef!!"

"Tu as compris la leçon?"

"Oui chef,...snifff..."

"Va dans la camionnette!"

"Oui chef."

Et puis, je n'entends plus ren! Il ne frappe pas les fesses de Sandra.

On se regarde, surprises!

Sandra nous rejoint dans la camionnette. Je lui dis, "ça va?"  

Elle hausse les épaules, agacée.

 

 

A suivre.

 

1000 mercis à Bruce Morgan pour les supers dessins.

 

pub pur erog   

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés