Vendredi 3 juillet 2015 5 03 /07 /Juil /2015 09:48

 

Ce matin, alors qu'on se prépare pour aller sur la Highway, Sergei arrive...

Il parle avec le sergent Garcia...

Celui-ci voit que j'écoute ce qu'ils disent. Du doigt, il me montre un point derrière moi. Ça veut dire, "Dégage ou tu vas prendre quelques coups de badine sur les fesses!!"

Pppffff, ça me concerne et, bien sûr, je ne peux rien savoir.

Dix minutes, après, Garcia me fait signe de revenir.

Il me remet le collier de chien qui envoie des décharges électriques.

Il donne la commande à distance à Sergei en lui disant, "Essaye sur 4."

Oh non!! Je fais la connerie de dire, "Mais, j'ai rien fait, chef!"

Il dit aussitôt, "Met le sur le 6, ça lui apprendra à se taire!"

Sergei met sur 6 et pousse. Ça fait, "dzzziiii" et moi, "Aaaaieee!!! Pitiéééé Maître!!"

Je déteste ce truc!! Ça vous traverse le cerveau, c'est horrible!! Pauvres chiens!

Je réagis... courageusement, comme d'habitude! Je me mets à genoux devant Sergei en entourant ses genoux de mes bras.  

"T'es vraiment une mauviette!", dit Garcia.

Oui, c'est ça! C'est pas toi qui te fais électrocuter le cou, gros connard!!!

Il donne la clef du collier, ainsi que la commande, à Sergei en disant, "Elle est à toi!" 

Sergei se tourne vers moi, "Habille-toi, on s'en va."

"Oui, Maître."

174-A.jpg

Je pleurniche! Je hais ce collier!!

Il me dit, "Mouche-toi."

"J'ai pas de mouchoir, Maître..."

"Tiens!", il me tend un vieux kleenex. "Et appelle moi Sergei. Maître, c'est ridicule!"

Il ajoute, "Par contre, Odessa, appelle la Maîtresse, ça va lui plaire."

Odessa? Je lui demande, "C'est votre amie?"

"Non, c'est ma soeur."

On monte dans sa voiture, une Land Rover assez délabrée.

On roule un bon moment et on finit par arriver devant une petite maison. Il n'a pas des goûts de luxe. Et, même, pas du tout parce qu'il n'y a pas l'air conditionné.

Il sort deux bières d'un frigo et m'en donne une.

"Oh, merci, Maî... euh... Sergei."

Le temps de la finir et la porte s'ouvre.

Entre, une jeune femme vêtue d'une élégante et légère robe blanche.

Elle dit, "Saluuut..."

"Salut ma belle.", dit Sergei.

Ils s'embrassent sur la bouche!

Elle se tourne vers moi. C'est une très jolie brune aux yeux bleus très clairs et aux pommettes hautes.

Je me lève et je dis, "Bonjour, Maîtresse."

Elle répond, "Alors c'est toi qui te fais monter par des chiens?"

"Euh... oui, Maîtresse."

"Cool... J'ai jamais fait ça. Ça me plairait peut-être..."     

Elle enlève sa robe. En dessous elle est nue... Elle est mince et blanche de peau.

Son frère lui demande, "ça c'est arrangé à l'ambassade? Tu as eu les autorisations??"

"Oui... mais, j'ai dû me taper l'attaché d'ambassade..."

Ils ont un léger accent et vu son nom ou son surnom d'Odessa, je suppose qu'ils viennent d'Ukraine.

Elle lève un bras et renifle son aisselle, "Qu'est ce que j'ai transpiré. Il arrivait pas à jouir, ce trou du cul!!"

Elle a des poils sous les bras et sur le pubis!

Elle s'assied dans un fauteuil, met une jambe sur l'accoudoir et se gratte la chatte, en disant, "J'espère qu'il ne m'a pas filé des bestioles."

Sa pose, ses manières et sa façon de parler ne vont pas du tout avec son physique : on la dirait sortie d'un tableau de Botticelli et elle a des manières de... racaille.

Elle se tourne vers moi, "Déshabille-toi!"

C'est vite fait. Je suis tout de suite nue, à part, le bracelet électronique à la cheville et le collier de chien.

Elle se lève et m'examine. Elle demande, "C'est quoi, ça, un collier de chien?"

Sergei lui explique.

Oh non! Je me doute de ce qui va suivre!!

Elle prend la commande et m'envoie une décharge, "Aaiiii". Je supplie, "Pitié, Maîtresse!"

Elle dit à son frère, "Enlève lui et met le moi."

Elle est folle!

Sergei détache le collier de mon cou et le lui met!

Elle me tend la commande.

"Vas y, petite!"

Bon, si je n'obéis pas, ça va mal se passer. Je pousse sur la touche.

"Dzzzziiiiii", elle bronche à peine et dit, "C'est pour ça que tu fais tant de cinéma??"

"Toutes les filles ont peur de ça, Maîtresse!"

Elle hausse les épaules... Puis me dit, "On va voir à quoi tu peux servir. A genoux!"

J'obéis,  les mains croisées sur les reins, les yeux baissés.

"Viens plus près!"

Je m'avance sur les genoux entre ses cuisses... Je continue jusqu'à ce qu'elle me dise, "stop!"

Je ne sais pas aller plus loin, les poils de sa chatte me caressent les seins. Elle a mis une jambe sur un accoudoir. Les lèvres mouillées de sa chatte sont contre ma peau. Je sens son odeur, sueur, chatte et malheureusement sperme!

"Regarde-moi!"

 Oh, ces yeux!! Ils sont immenses et bleus ou mauves...

Je regarde un instant, puis baisse les yeux, comme je fais toujours.

Elle me dit, "Si tu n'obéis pas, on va te remettre le collier!"

Oh, non! !! Je la regarde aussitôt. Ses yeux mauves sont immenses. Les miens sont noirs et plein de larmes...

Elle me demande, "Ça t'a plu avec les chiens?"

Inutile de mentir, je mens moins bien qu'une gamine de 4 ans!

"Euh... oui Maîtresse, mais, pas tout"

"Qu'est ce qui t'a plu?"

"... ça m'a plu d'embrasser le chien de la douane... parce ses dents sont propres... blanches..."

"Ensuite?"

"Quand il m'a pénétrée... et aussi quand on est resté collé!"

Coup d'oeil surpris, "Explique."

"Mon vagin était tellement rempli et aussi... on était ensemble et il me protégeait, parce qu'il est fort et féroce et que..."

Elle termine pour moi, "... que tu étais vraiment sa femelle à ce moment là?"

"Oui, Maîtresse."

Elle soupire, "Ça m'excite ton histoire de chien..."

Sa main descend le long de son ventre... vers sa chatte.

Elle va sûrement me demander de la lécher...

Non! Elle appelle son frère, "Sergei."

Il range des affaires...

"Tu as entendu ce qu'elle raconte?"

"Tu sais bien que j'ai tout filmé! Tu sais que j'ai la vidéo. Elle a joui comme une vraie chienne en chaleur."

Odessa, pousse un petit gémissement et lui dit, "Viens me baiser."

S'il y a une chienne en chaleur, ici, c'est elle! Elle va sur le lit et se couche sur le dos, les jambes écartées!

Sergei n'a pas l'air emballé! Il lui dit, "T'as baisé avec un mec et tu t'es pas lavée."

Elle me caresse la joue, "La petite pute va me nettoyer!"

Oui, bien sûr!! Je mets mon visage entre ses cuisses et lèche sa chatte toute souillée.

Elle me donne une tape sur la tête, "Suce!"

Pfff... je suce et j'avale, le sperme qui reste encore.

Elle me repousse et dit à son frère, "Propre!"

Il dit, "Mouais...",  pas convaincu, mais il se déshabille. Son sexe, lui, a l'air convaincu... Il se met entre ses cuisses et caresse le sexe de sa soeur... avec son gland.

Odessa se tortille et l'attrape par les hanches en disant, "Enfonce!!!"

Il la pénètre  et là je ne vois plus que ses fesses qui montent et descendent...

Je n'ose pas bouger...

Ils s'embrassent sur la bouche tout en baisant. Vachement câlins, le frère et la soeur....

Elle lui dit des choses en ukrainien avec beaucoup de conviction...

174-B.jpg 

Ils jouissent ensemble.

J'imagine son sperme qui va arroser l'utérus de sa soeur, le col de sa matrice, ses trompes de Fallope... Un spermatozoïde plus dégourdi que les autres arrive devant l'ovule de sa soeur et le viole!! C'est interdit, ça! Mais, ça m'excite! Peut-être, ai-je vécu au temps des pharaons de l'ancienne Égypte dans une autre vie, quand frères et soeurs se mariaient....  

Sergei se retire...

Odessa a les yeux fermés, alanguie d'avoir joui... Sans les ouvrir, elle me montre sa chatte du doigt. Je dois faire le ménage à nouveau. Une fois avant, une fois après!

Le sperme tout frais de Sergei a meilleur goût! J'imagine à nouveau des choses! Le sperme et les secrétions du frère et de la soeur vont dans ma bouche, coule dans mon oesophage, se mélangent avec le sperme de l'attaché d'ambassade. Les déchets liquides sont envoyés dans mes reins puis dans ma vessie. Les solides passent dans quelques mètres d'intestins avant de me caresser l'anus demain matin! 

174-C.jpg 

 

Tu ne dis rien la Voix??

*** la Voix est muette devant ce que tu écris!! N'empêche que je vais aller voir passer ce que tu as avalé!!

(Je rappelle aux nouveaux lecteurs que la "Voix" a élu domicile dans mon cul. Pour quelle raison? Voir plus haut.) 

 

Odessa me sort de ma rêverie, en me disant, "Tu as peur de bouger?"  

"J'attends que vous me..."

"Tu as peur de moi?"

Elle se penche vers moi en m'embrasse sur la bouche, malgré les basses besognes qu'elle vient d'accomplir! Elle me mord un peu les lèvres, puis sa langue investit ma bouche qui se rend sans opposer de résistance, au contraire!!!! 

 

Je suis très prudente avec Odessa... enfin, je suis toujours prudente!

Je fais ce qu'elle me dit à l'instant où elle me le dit...

Frère et soeur sont proches, très proches... Collés l'un à l'autre. Il se donne des petits baisers sur la bouche sans arrêt, c'est mignon, sauf qu'après une dizaine de bisous, ça devient très agaçant!!

Je n'ose pas demander pourquoi ils m'ont... louée, achetée??

Je suis mieux ici bien sûr... Quelques gifles sur les joues ou sur les fesses, c'est beaucoup moins douloureux que la badine du sergent Garcia.

 

Sergei, je ne l'intéresse pas ou alors il n'ose pas le montrer. Par contre, elle, m'a fait monter en grade : de pute je suis passée "sex toy". Je préfère ça... de très loin!!

La première journée se passe bien.

On va manger dans un petit resto. Ou ils sont fauchés ou ils ont des goûts vraiment simples. 

Je peux manger avec eux... ça fait bizarre. D'habitude, je sers les plats et je mange les restes...

Je suis contente d'être ici. Chez le sergent Garcia, il y a avait une pression terrible pour ne pas être la dernière.

Je suis sortie de ma rêverie parce qu'Odessa dit, "Je vais le faire."

"Paradita?"

"Ouais, ça fera un super article!"

Je reste avec une bouchée d'enchilada sur ma fourchette à mi chemin de ma bouche...

Elle veut faire la pute??

Elle dit, "Le code barre, ça me plait et même whore sur la hanche..."

Son frère lève les yeux au ciel, "Et quant tu feras un shooting?"

"Ben, du fond de teint, comme pour les autres tatouages. Et, puis tu sais que ça me fait chier, les photos! Demain je ferai les même tatouages qu'elle."

Elle me regarde et dit, "On va travailler quelques jours avec ton pote Garcia!"

Mon pote!! Je lui dis, "Il nous frappe, Maîtresse."

Elle hausse les épaules et ajoute, "Ce sera fun et ça fera un super article!"

Fun!!! Pute à Tijuana pour le fun!

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins!

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés