Samedi 13 octobre 2012 6 13 /10 /Oct /2012 13:52

A bord du chalutier, au large de Sète.  

****************************** 

Le vieux m'attrape par un bras et me couche sur ses genoux.

Il relève ma jupe et tout le monde regarde mes fesses, même les goélands dans le ciel, je parie. Il prend un paquet d'algues qui se trouve sur le pont et le frotte sur mes fesses jusqu'à ce qu'elles soient bien mouillées. Puis, il lève sa grosse main qui vient claquer sur mes fesses mouillées. "Aaaiiiieeee!!! ouiiiillle!!!" Il a une de ces poignes et ses claques me font vraiment mal. Je le crie bien fort, "ça fait maaaaaal!!!". Il me fesse à toute vitesse et en quelques minutes, c'est fini. Je me relève en pleurnichant! D'une main je me frotte les fesses et de l'autre les yeux. Sur les fesses mouillées, ça fait nettement plus mal. Elles sont brûlantes maintenant. Je regarde Tin-tin, "Je ferai attention, je serai sage…".  

Il me sourit, "On n'est qu'à la moitié, mia…".

Je demande au jeune, "S'il vous plait pas trop fort. Je serai… euh… très gentille".

Il me répond, "Tu le seras de toute façon, puisque tu es le mousse".

 

 

18-A.jpg

 

Il me couche à son tour sur ses genoux et il pose sa main sur mes fesses. Je les serre d'appréhension et puis je les relâche avec soumission. Je ne sais pas s'il joue à ça avec sa copine, mais il sait y faire. Il lève la main. Je vais à sa rencontre, pour que ça tombe de moins haut. PAF!! Sur mes fesses déjà rouges, ça claque et ça fait mal. "Aiiiie, aiie!!". Mais il a autant de compassion pour moi que pour une girelle qui se tortille sur le pont du bateau. Il espace ses claques de quelques secondes, le temps pour mon cul se serrer puis de s'offrir, inconsciemment. Et les autres de compter en chœur :

"1". Moi : "Aiiiie".

"2" "Ouille, aie"

"3" "ça fait maaal!!!"

Si on était dans une bd, les étoiles de la douleur se mettraient à scintiller autour de mes fesses toutes rouges.

Les scientifiques comptent aussi et applaudissent..

.  Cette deuxième fessée fait vraiment mal et je piaille comme un… congrès de moineaux! Mon derrière danse dans tous les sens…

Enfin… "20", ils gueulent tous. Le jeune me fait me relever. Je me frotte les fesses à deux mains en pleurnichant.

Il dit, "Tu n'as rien à me dire?".

"Merci, Monsieur". Je murmure, en baissant les yeux. Il me prend par le menton, me relève la tête, "Plus fort, il faut que tout le monde entende!". Toute rouge, en tout cas un peu les joues et beaucoup les fesses, je répète bien fort, "Merci, Monsieur de m'avoir donné une fessée".

Évidemment, les autres se marrent, le félicite, genre, "Comment il a maté le mousse, le p'tit gars!!".  

 

Le jeune pécheur dit aux autres,"Je vais lui montrer… euh…"

Le vieux le coupe, "Te fatigues pas, on sait ce que tu vas lui montrer!!"

Il m'entraîne à l'arrière du bateau où on est un peu plus tranquille. Il me dit, "Je veux que tu fasses     ça bien, le mousse, sinon..."

 

D'accord, mais plus de fessée! On s’embrasse. Il sent le poisson mais sa bouche est fraîche et sa langue douce. Je m’agenouille et sors son sexe. Oh la! Il est très excité.

J'embrasse le bout mouillé puis je tire sur la peau, son odeur est forte et marine, logique. Je le prends en bouche… Je le suce un peu, mais rapidement, il me relève et je me penche sur le bord du bateau, jupe relevée, jambes écartées. Son sexe est tout de suite contre ma chatte qui est... plus mouillée que… la mer qui nous entoure.

Les manœuvres du Capitaine m’ont bien allumée, mais en me laissant sur ma faim, ce coup ci le mousse réclame sa part du butin! 

Pêcheur, c’est manuel comme boulot et en plus, malgré son âge, il baise aussi bien qu'il fesse (un surdoué!)…Il me tient fermement par les hanches et je sens mes fesses toutes chaudes contre sa peau fraîche.

En plus, il me pince le bout des seins… et je suis très sensible des tétons!

Il dit, "Je vais tout lâcher en toi!". Là, c'est le mâle qui parle et la femelle en moi répond, "Ouuuiii!! Inonde moi… je suis en pleine ovu – la - tiooon…".

 

18-B.jpg

 

Ce genre de chose, on ne peut pas dire les dire impunément, c'est trop… Je sens son sexe gonfler et mon vagin se contracter pour faire jaillir tout le sperme possible et le sucer avec mon utérus… Il pousse des grognements, moi je gémis presque aussi bruyamment que sous la fessée…     

Pour faire simple : on prend un super pied ensemble à la gloire de la… perpétuation de l'espèce! 

Il  se retire et crie, "Paco, c'est à toi!".

Eh, oh!! On me prend vraiment pour…euh… un mousse à l'ancienne! Il me donne une claque sur les fesses. "Aiiie, noooon!!".

"Pas bouger!!", me dit-il. Oh non, je ne vais pas bouger, mais plus de fessée!!!

Le vieux arrive, la bite au vent et aux embruns. Et paf (!), sans un mot il s'enfonce dans ma chatte… Eh! Fais comme chez toi!! Mais, il est un peu moins bien monté que le jeune et puis je suis très mouillée, d'autant plus que je viens de me faire bien arroser…

"Putain de merde!" grogne t'il, "Je sens rien!". Bon… je sais ce que ça veut dire, c'est mon cul qui va devenir la cible!

Heureusement, le Capitaine a déjà ouvert... la voie… Ouch!! Je le sens quand même bien passer!

Il a un bon coup de rein, le vieux loup de mer et moi, malgré mes déclarations… d'allégeance et de… fécondité à son jeune collègue, j'y réponds comme une… mousse en chaleur…

Il m'attrape bien par les hanches et dit, "T'aimes bien te faire enculer, hein, petit mousse?".

"Oui, Monsieur.".

Et voilà… je me laisse aller et je reprends mon pied… Lui, aussi. Après quelques soubresauts, il se retire… et rabat ma jupe qui était autour de ma taille, voilà, ni vu ni connu… Enfin si, par les quatre autres qui sont venus assister au spectacle et y vont de leurs commentaires en rigolant…

"Bravo, le mousse!", dit le Capitaine. Ça me fait plaisir.

"Quelle salope!!", dit un pêcheur. Bah, ça aussi!

J'ai un petit coup de mou… pppfff… le métier de mousse, faut de la santé, mais ça a des bons côtés, genre côté pile! J'aide à nettoyer le pont avec le jet… Malgré, qu'ils connaissent mon cul…intimement, le capitaine, les pêcheurs et même Tin-tin et le Prof sont toujours aussi intéressés quand un petit coup de vent soulève ma jupe.

C'est vrai qu'ils m'ont tous tirée. Ben, oui, je ne suis pas trop farouche en temps normal, alors, en mousse...

On arrive au port. Ils me disent qu’il y aura toujours une place de mousse pour moi sur le bateau. Le jeune me donne un papier avec son nom et son téléphone…  

En débarquant, je fais attention que ma jupe ne vole pas. Ce n'est pas que ça me dérange de montrer mes fesses, mais ça me gêne quand elles sont toutes rouges!

A suivre...

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés