Vendredi 20 novembre 2015 5 20 /11 /Nov /2015 10:38

 

Trousser une bonne dans une cuisine, peut être que ça se fait dans un certain monde, mais pas quand ils sont mère et fils!!!

Trois mois de pénitence d'accord, mais ça, c'est de l'inceste, un péché grave et... et moi qu'est ce que je peux faire? Rien... sauf... obéir.

Je me mets contre l'évier, l'uniforme relevé, les fesses tendues!

"Elle a un  cul aussi rouge qu'une guenon est en chaleur!", dit Charlotte.

"Ouais, je vais la calmer!!", répond Juan.

Ils rigolent tous les deux.

Il me prend par les hanches, positionne son gland mouillé contre mon vagin et s'enfonce en moi!"Aïe!!", Enfin, ça ne me fait pas vraiment mal... physiquement!

194--1-.jpg

Il me dit, "Vous avez eu beaucoup d'enfants, Maria?"

Comment peut-on être aussi cynique??

"Deux, Monsieur Juan."

Il va et vient en moi tout en continuant à parler.

"Il y a un problème! Je ne sens pas grand chose, vous avez eu beaucoup d'amants ou alors vous avez fait la pute!"

"Non, Monsieur... Juan..."

"J'ai l'impression de baiser une jument ou une porte cochère tellement elle est large!"

Rire de Charlotte qui dit, "Foutez lui, vot' bite dans le cul, M'sieur Juan, ce sera moins avachi que sa moule!"

Oh, qu'en termes élégants, ces choses là, sont dites!!

Je ne suis pas large du tout, d'ailleurs, je le sens très... bien... euh... peut-être trop bien!!

Il sort de mon sexe et vient mettre son gland contre mon anus. Il me demande, "Prète?"

"Doucement, Monsieur Juan, je vous en prie, personne ne m'a jamais..."

Je n'ai pas le temps de finir qu'il me pénètre à fond! Ses couilles viennent claquer sur... mes fesses brûlantes....

"Aaaaaiiie!!!" J'ai l'impression qu'on m'empale!! Je crie, "Dou... doucement, Monsieur Juan!", et je ne peux pas m'empêcher d'ajouter, "C'est un péché!"

194--2-.jpg 

Il rigole, puis me claque les fesses en disant, "On arrête de parler quand on se fait enculer!"

"C'est la moindre des politesses!", dit Charlotte!"

Il va et vient en moi. Par moment son sexe sort presque complètement et puis il s'enfonce profondément en se collant à mes fesses!"

Je ne sais pas si c'est l'afflux de sang dans mes fesses ou si c'est ce sexe qui... entre et sort... qui me... Et puis, Charlotte met sa grosse main entre mes cuisses et enfonce plusieurs doigts dans mon vagin!! Ooooh.... c'est.....

Je perds la tête!!! Le sexe de mon... fils, qui me viole le... cul... la main de Charlotte qui me viole... la chatte... je n'en peux pluuuuuus.....

"Cette chienne va prendre son pied!", dit Charlotte...

J'essaye de ne rien dire, que "Oooohhh.... oooouiiii...." le plus bas possible!!

194 (3)

Juan pousse quelques grognements puis il crie! "Aaaaaaahhhh, tiens!!!"

Heureusement, il jouit dans mon... cul!

J'ai les jambes qui tremblent et je suis encore agitée de soubresauts...

"A genoux!", dis Juan, "Il faut me nettoyer, maintenant!"

J'obéis et il met son sexe souillé et redevenu petit dans ma bouche.

194--4-.jpg     

Le cul de Madame, ce matin. Le sexe sale de mon... de Juan, maintenant, je suis dans la merde, pour parler comme eux!! Heureusement, il y a surtout du sperme sur son sexe.

Il dit, "Qu'est ce que vous en pensez, Charlotte? Elle a bien nettoyé?"

"C'est la moindre des choses, vous l'avez fait jouir et en plus elle aime vous sucer, ça se voit."

Juna me regarde, toujours à genoux devant son sexe. "C'est vrai, Maria, ça vous plait de me sucer!"

Toute rouge, je réponds, "...euh... oui... Monsieur Juan."

Il me caresse la joue en disant, "J'aime bien vous baiser, Maria."

"Merci, Monsieur Juan."

Il s'en va... je suis toute molle...

Charlotte me ramène vite sur terre, d'un retentissant "Et alors, Maria, tu rêves?"

"... euh... non, Madame Charlotte."

"Ça m'a fait mouiller de te voir gémir comme une chienne et jouir avec la bite de ton fils dans le cul!"

Elle prend le téléphone. On peut appeler dans les chambres.

- "C'est charlotte, Madame."

...

- "Dites je peux faire faire ce que je veux avec la bonne?"

...

- "Bien sûr, sans l'abîmer. Elle vient de se faire fesser et tringlée par son fils, ça m'a excitée, grave!"

...

- "Il lui a d'abord mis sa bite dans la chatte, mais elle est tellement large qu'il ne sentait rien le pauvre! Il disait, c'est comme baiser une jument ou une porte cochère." Elle rigole.

....

- "Après il l'a foutue dans le cul et après avoir jouit, il lui a fait lécher sa bite!"

....

- "Ça vous excite aussi?", elle rit encore.

....

- "Ah bon, vous êtes avec Mademoiselle Alix et elle vous lèche..."

....

- "D'accord, je lui dis. Et, merci Madame!"

Elle me dit, "Ta fille est occupée à lécher Madame et elle fait ça super bien! Tu savais que ta fille aimait lécher les chattes?"

"Non, Madame Charlotte."

Elle soupire, "Bon, moi j'ai pas ta fille pour me lécher la chatte, mais je t'ai toi!

Ça m'a trop excité de te voir avec Juan. Mais, Madame me dit que si tu as léché de la merde, il faut te laver la bouche, sinon je pourrais avoir une affection... non, une infection."

Ooh putain de merde! Comme ils disent! Lécher cette vieille et grosse bonne femme et avant ça...

"Prends la lavette, met du liquide vaisselle et lave toi la bouche!!"

J'obéis, bien sûr! Je mets, pas trop de liquide sur la lavette et je me lave la bouche, surtout l'extérieur, en lui montrant.

Pouaahh!!! C'est dégueulasse!! Je me remets à faire des bulles!!

Madame Charlotte, est, heureusement pressée.

Elle me dit, "Grouille-toi! Rince, et puis viens lécher ma grosse chatte!"

Elle a déjà, enlevé sa culotte et m'attend, debout jambes écartées.

Je me mets à genoux entre ses cuisses et elle rabat sa jupe sur ma tête!!

Je suis dans le noir, mais où??? En enfer!! Ou dans une poissonnerie qui n'a plus été nettoyé depuis l'invention du savon!!

Là, j'apprécie l'odeur du Paic Citron qui m'enveloppe.

Je me lance dans le noir, du mieux que je peux, j'embrasse... quoi?? Un gros poulpe poilu et qui pue!!

194--5-.jpg 

Je lèche du mieux que je peux, je trouve son clito grâce à la puissante odeur d'urine du  méat qui est juste en dessous.  Je me concentre sur lui, le lèche le suce le mordille très doucement...En maintenant, ma tête plaquée contre elle s'assied sur une chaise pour être plus confortable. Je continue mon travail de nettoyage et c'est, hélas, vraiment, neccéssaire!

J'entends des voix! Et puis des éclats de rire!  

Voix d'Alix qui demande, "Elle vous lèche bien?"

"Comme une vraie gouine!!"

"Si vous sortez vos seins, je vais sucer les bouts!"

"Ooh c'est gentil, Mademoiselle Alix!"

Alix, va sucer les seins de cette grosse femme? Moi, je suis obligée, mais elle??

Voix de Charlotte, "Vous me têtez bien, Mademoiselle Alix."

Ça bouge au dessus de moi, je reçois une bonne claque sur la tête. "Tu dors???"

 Hélas, non... je la tête aussi!

Charlotte se met à gémir, "Oh c'est bon Mademoiselle Alix, j'aurais jamais osé vous demander de me sucer le bout des nichons!"

"Ooooohhh...  c'est boooon!!!" Elle pousse mon visage dans le vieux poulpe gluant qui m'arrose, pas d'encre, mais de sécrétions!!! Bèrke!!

Elle a joui plein mon visage!! Je voudrais un peu d'air frais.

J'essaye de bouger, mais, je reçois un nouvelle claque sur la tête. "Reste la toi!"

Charlotte dit, "J'ai demandé à Madame si je pouvais faire ça avec elle."

Voix d'Alix, "Mais bien sur que vous pouvez, c'est une bonne à tout faire!!"

Nouveaux rires.

Alix et Olivier s'est vont.

Charlotte me laisse enfin sortir de ma prison! De mon cul de basse fosse, comme on disait!

 

Le 22 juin 19..

*************

Ce matin, je sers le petit déjeuner.

Il n'y a que Monsieur, Olivier et Juan. Il me dit, "Vous apporterai le petit déjeuner à Madame à 10 h dans sa chambres, Maria. Pour Alix et elle."

"Bien, Monsieur Juan."

Elles dorment ensemble maintenant??

Peut-être sont elles sorties? Moi, je dors dans la minuscule chambre de bonne dans le grenier et je n'entends rien de ce qui se passe dans la maison.

Je prépare tout, range un peu, nettoie...

Charlotte, la cuisinière, ne vient qu'à 15 h.

A 9 h 55 je monte. Je toque à la chambre de Madame et j'entre, comme Madame m'a dit de le faire.

Je vais ouvrir les volets et en me retournant, je vois Madame et Alix nues enlacées sur le lit!!

Elles se réveillent... Madame, c'est un Rubens, des seins lourds, des grosses fesses rebondies, un ventre opulent. C'est, cependant... assez apetissant. Collée contre elle, Alix, c'est une madone de Botticelli. Elle est mince avec des petits seins pointus et des fesses de... nymphe!

Enfin... une Madone, c'est une façon de parler!!! Elle se tape tout le monde dans cette maison, depuis Madame jusqu'à la cuisinière! J'ai mis au monde des enfants cruels, vicieux et dépravés! Surtout, elle!

D'une voix pas très assurée, je dis, "Bonjour Madame, Bonjour Mademoiselle Alix, j'apporte le petit déjeuner."

Alix a sa main entre les grosses cuisses de Madame. Elle la retire et s'étire. Puis, elle  se tourne vers Madame, et lui dit, "Merci de m'avoir laissée dormir avec toi, Marraine.".

Madame lui caresse les seins, "Tout le plaisir est pour moi, ma chérie..."

Alix, lui donne une petite tape sur la main et la "gronde" gentiment, "Pas devant, la bonne, Marraine!"

Madame glisse sa main plus bas vers son pubis en disant, "Une bonne c'est comme une potiche sur un meuble."

A moi, "Mademoiselle Alix est gênée qu'on se fasse des câlins, parce que je suis sa     Marraine!"

Mais oui, bien sûr, et moi je viens de tomber dans un trou de lapin et j'aperçois le chapelier fou cherchant les chiottes!!!*

Madame continue, "Mais, dans votre milieu, l'inceste est chose courante, non?"

Mais qu'est ce que je dois dire?????

Alix lui dit, "Elle ne connaît pas le mot, Marraine. Elle est stupide, c'est vraiment une potiche. Hein, Maria?"

"Pardon, Mademoiselle Alix, mais je ne connais pas ce mot."

Ah la la, tu parles, que je ne le connais pas!!

Alix continue, "Elle sait juste quelle brosse il faut utiliser pour nettoyer des chiottes, point/barre!"

Oui, c'est ça! J'attends... qu'elles me disent de disposer!

Mais, non... Elles continuent à se caresser. Alix tète les gros seins de sa marraine, elle retombe en enfance!

Décidément, elle fait une fixation sur les gros seins!

Madame lui caresse la tête en disant, "Eh, tu me chauffes, ma chérie!"

"Ne pleurniche pas, marraine, je vais t'éteindre!! C'est vrai que cette idiote peut rester là. Regardez bien comment on fait 69, Maria!"

"Oui, Mademoiselle Alix."     

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

* Maria fait allusion à "Alice aux pays des merveilles."  

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : inceste - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés