Vendredi 11 décembre 2015 5 11 /12 /Déc /2015 10:31

Alizée me dit, "Enlève mes chaussures!"  

Je défais les lacets de ses baskets. Elle a du les trouver dans une poubelle!

Je sais que dans des baskets bons marchés les pieds ne sont pas aérés. Aie!!

Je les enlève, craignant le pire et le pire m'arrive dans la figure, ses pieds puent!!

Madame sourit et dit, "Ils sont beaux tes pieds, mais pas très propres, ma chérie."

Alizée rit.

Madame Micherot aussi, puis elle dit, "Une vraie punk, ma fille!"

La punk met un pied entre mes seins et dit, "Met mes pieds entre tes gros nichons et masse le comme tu fais avec les bites des invités!"

Au secours!! Mes seins vont puer jusqu'à la fin des temps!!

Je prends les pieds sales entre mes seins, mais comment les masser?

Madame me dit sèchement, "Un pied après l'autres, idiote!!"

Je masse un pied en poussant mes seins dessus! Puis, l'autre.

Alizée dit, "Ton rôle ici est de nettoyer, Maria?"

"Oui, Mademoiselle!"

"Eh bien lave mes pieds."

"Bien, Mademoiselle. Je vais chercher de l'eau, du savon et un linge."

Alizée regarde Madame. Ces deux garces se comprennent sans se parler.

Madame me dit, "Vous avez une langue, vous avez de la salive! Ah, il manque du savon, vous voulez aller chercher du savon pour en mettre dans votre bouche ou vous savez nettoyer comme ça??"

"Je sais nettoyer comme ça, Madame!"    

Je lèche ses pieds! Il y a de la saleté entre ses orteils, de la poussière agglomérée par de la sueur! Dire que tout ça va se retrouver dans mon estomac!

Alizée a mis le pied que je n'ai pas encore léché sur mon épaule et me caresse la joue.  

Elle glousse, "Elle le fait bien..."

"C'est rien pour elle de lécher tes pieds...", dit Madame, "Hier, elle a oublié de mettre du papier chiottes dans ma salle de bains et je l'ai obligée à me lécher le trou du cul."

Aussitôt mère et fille Micherot s'exclame, "Non? C'est vrai?"'

"Oui, si elle n'obéit pas on la punit. Elle a bien compris, ça! N'est ce pas Maria?"

Je retire un orteil de ma bouche pour dire, "Oui, Madame."

Ses pieds sont propres, ses copains ne vont plus la reconnaître!

Je m'attends à devoir lavez d'autres parties...

Mais, non!

Il est tard, ils doivent partir... ouf!

*** *** ***    

Ce matin, on sonne. Je vais ouvrir. C'est un grand Black en salopette, sans doute un éboueur parce que le camion benne est devant la maison.

Il voit mon uniforme et dit, "Bonjour, je voudrais parler à ta patronne."

"Il y a problème, Monsieur?"

"Oui!  Va chercher ta patronne."

Madame déjeune. Je lui dis, "Madame, un éboueur voudrait vous parler!"

Gros soupir, "Qu'est ce qu'il y a encore!"

Elle va à la porte. L'homme ouvre de grands yeux, parce que Madame est en chemise de nuit... transparente. Et même, si ça me coûte de le dire, elle est séduisante dans le genre... opulente!

Il lui dit, "Excusez-moi de vous déranger, Madame, mais les ordures de chez vous, c'est une catastrophe! Tout est mélangé, le verre, le papier, le plastic!"

Madame me désigne, "Ça doit être la nouvelle bonne qui ne prend pas la peine de trier!"

Je gémis, "Mais je ne savais pas qu'il fallait..."

Elle me coupe, "Non, vous ne savez jamais rien!!"

Elle s'adresse à l'homme, "Je vais la punir pour vous avoir donné du travail supplémentaire. A moins que vous ne   vouliez la punir vous même?"

Là, le Black, il dresse l'oreille, "La punir? Sérieux? Mais de quelle façon?"

"Par exemple en lui donnant un bonne fessée! Vous allez voir! D'abord, asseyez-vous."

Elle se tourne vers moi, "Relevez votre jupe Maria et couchez vous sur les cuisses de ce Monsieur!"

Oh non... ça n'arrêtera jamais? Je suis assez punie, Seigneur!

On dirait que non! Je me retrouve les fesses à l'air sur les cuisses d'un éboueur!

Il caresse mes fesses en disant, "Quel cul!!"

"Ah, ça!", dit Madame, "C'est qu'on lui fait faire de la gymnastique, ici. C'est tout à la main! Pas de ridicule machine à lavez la vaisselle ou le linge!"

Elle ajoute, "Allez-y Monsieur et n'ayez pas peur! Elle a l'habitude de s fessées!"

Et, paf!!! Je prends une dizaine de claques rapides et brutales sur les fesses.

Je crie, gémis, supplie!!

Heureusement, c'est vite fini. Il me remet sur mes pieds. Je frotte mon nez qui coule, d'une main et mes fesses, de l'autre.

Le Black est ravi, "Merci, Madame, c'était très agréable de fesser votre bonne et aussi de vous rencontrer Vous êtes très séduisante."

Madame minaude (!), "Pour moi aussi, ça a été un plaisir, revenez nous rendre visite!"

"Je reviendrai volontiers boire un café avec vous...  Et je vous prendrai sur mes genoux!"

Rire de gorge de Madame. "Pour me fesser?"

"Non, pour vous faire sentir à quel point vous me plaisez!"

Bon, je vais vous laisser, j'ai rendez-vous au palais de Justice Non, ça c'était  ma vie "d'avant"!

Il ajoute, "On peut revenir vers midi, on aura finit la tournée!"

"D'accord.", dit-elle, "et si vous collègues ont envie d'un petite pipe, il y a la bonne."

Le black dit, "Merveilleux!", et il embrasse Madame sur la bouche!!

Dès qu'il est parti, Madame, renverse la poubelle pleine de détritus, en me disant,

"Mettez-vous à quatre pattes, la tête dans la poubelle!!" 

Quand c'est fait, elle remonte ma jupe sur mes fesses rouges! Oh non! Nooon, plus de fessées!!

Je reste comme ça, 10 minutes ou plus... Et, puis madame revient. Elle me donne un coup de pied dans les fesses en disant, " L'odeur vous plait, Maria?"

D'une voix caverneuse, je réponds, "Aaiee!! Non, Madame pas du tout..."

"Vous n'oublierez plus de nettoyer la poubelle et de trier les déchets?"

"Oh, non, Madame!"

"C'est bon sortez de là et allez vous laver soigneusement! Y compris sous les bras et entre les cuisses!"

"Oui, Madame."

Je dois me relaver pour faire une pipe aux hommes des poubelles? 

Je prends une douche!

Quand je redescends à la cuisine, il est presque midi.

Madame a enlevé sa chemise de nuit et a mis un genre de déshabillé transparent!

Elle me dit, "Enlevez votre uniforme, Maria!"

On attend. Moi, nue, debout, Madame dévêtue d'un baby doll transparent, assise.

A midi juste, on sonne.

Un mouvement de tête de Madame et je vais ouvrir.

C'est le Black de tout à l'heure, suivi d'un autre Black et d'un gros homme suant qui doit être le chauffeur, vu son embonpoint. C'est lui qui est manifestement le chef.

Les deux Blacks éclatent de rire en me voyant ouvrir la porte, nue.

Je dis poliment, "Bonjour Messieurs, je vous en prie, entrez!"

Une femme nue et polie, ça doit les changer!

Madame embrasse son Black, salue les autres et dit, "Je vous laisse avec la bonne."

Le gros homme a un fort accent du 9-3, "On peut baiser la bonniche?"

"Bien sûr... c'est la moindre des choses, après vous avoir donné tout ce travail!"

Puis, s'adressant à moi, "S'ils ne sont pas pleinement satisfait, vos fesses vont chauffer!"

Mais, elles chauffent déjà!

Elle quitte la pièce au bras de son amoureux en gloussant, car celui-ci lui a déjà mis la main au cul!

Moi, je reste avec un grand Black costaud et un gros homme chauve au nez rouge, plus gras qu'un pot de saindoux. Il me dit, "Pas commode, la patronne!"

"Oh non, M'sieur."

"Quel est ton nom, mon petit."

"Maria, Monsieur."

"Alors il parait que tu as reçu une fessée? Montre."

Je me retourne  et montre mes fesses! Ça les fait rire, le Black dit, "Ah si on pouvait faiwe ça a toute les salopes qui ne twient pas les déchets, chef!"

"C'est vrai on se marrerait!" 

Tous les deux, ils me caressent les fesses, les seins, le sexe.

Le gros chef me dit, "Tu es beaucoup plus mignonne que ta patronne."

Il s'adresse au black, "Qu'est ce que t'as envie Moussa?"

"Je vous laisse décider. Vous avez toujouws des bonnes idées, chef!"

Quel fayot!!

Le Black enlève sa salopette. Il est grand et musclé avec un sexe qui a déjà pris de belle dimension.

Le chef lui dit, "Mets toi à 4 pattes la petite va commencer par te faire une feuille de rose!"

Mais, pourquoi?? Ce n'est pas, le fait qu'il soit Black ou le fait qu'il travaille dans les poubelles... mais un cul ce n'est pas fait pour être lécher! C'est dégoûtant!

Le Black se met en position... Le gros me donne une claque sur les fesses!

"Allez!"

Bon, bon... Je me mets à 4 pattes derrière lui.

"Écarte lui le fesses!", dit le Gros!

Je mets mes mains sur les grosses fesses musclé et j'écarte!

Il sent... la sueur... et un peu la jungle, mais il y a pire!

Puisque, je dis tout... et le pire, autant être honnête. Oui, ça me changera. Je n'ai rien contre les Blacks, même si je vote nettement à droite.

Je le regrette maintenant que je travaille comme une servante, mais en tant qu'avocate, je n'allais pas rejoindre la ligue révolutionnaire des travailleurs... Si j'avais été ouvrière ou même... instit', c'est certain que j'aurais voté à gauche...

Je n'ai rien contre immigrés mais... euh, je n'avais rien pour, non plus!  

Le Seigneur me fait il payer mes idées politiques? Comme, je paye pour les choses que vous savez...

 Là, je suis devant l'anus rose, d'un homme tout noir!! Et, je vais devoir mettre ma langue dedans!  

Le gros me prend par la nuque et me fourre le visage entre les fesses en disant,

"Lèche! Depuis les couilles jusqu'à l'anus!!"

Bouh!!!! Il se met tout près pour vérifier que je lèche bien!!

Je lèche le scrotum d'un Nègre depuis les couilles jusqu'au trou du cul!!

Et maintenant... le gros me dit, "Enfonce ta langue bien ta langue dans son trou du cul."

Le noir apprécie, à sa façon, "Oh putain une salope de blanche qui me lèche le twou du cul, c'est... c'est le pawadis!"

197-B-1.jpg

Oui... et si tu savais que cette salope a voté très à droite ce serait encore meilleur.

Justement, le gros lui dit, "Et si ça se trouve, cette salope est raciste et maintenant elle lèche le cul d'un Nègre!"

Le Black éclate de rire!

"Et maintenant, tu vas me sucer le dawd, Miss Yaourt."

Aaah! Et ça, c'est pas waciste, peut-êtwe?? Je veux dire, raciste, peut-être?

Le Black s'assoit sur une chaise. Je suis à genoux entre ses cuisses! Quel engin!!

Un sexe énorme se balance nonchalamment sous mon nez! Le chef tire sur la peau pour dégager le gland! Il serait bien à voile et à vapeur, le chef. Ils ont l'air dégourdis à la voirie!

Il me dit, "Regarde, quelle belle bite! Tu as envie de la lécher?"

Moi, je crois que c'est plutôt lui qui a envie de la lécher, mais je dis simplement, "Oh, oui, M'sieur!"

Il me prend de nouveau par la nuque et me fait lécher les couilles du Black.

Il dit, "Regarde, comme elles sont gonflées!".

Le visage dans les couilles je réponds, "Mmoouuii m'chieu..."

"Il va tout déverser dans ton vagin, il va t'arroser de sperme. Tu peux encore avoir des enfants."

"Oui Monsieur, mais je n'en veux plus! J'ai une contraception."

Les enfants... j'ai assez donné!!

Il me répond, "Mais je crois qu'il ne veut sûrement pas en faire à une bonniche, hein Moussa?"

"A une bonniche, je m'en fous, mais pas à une salope qui lèche le cul de n'impowte qui!"

Le gros homme frotte le gland tout mouillé sur mon visage... Puis il me dit, "Tu as entendu? Il ne veut pas te faire un gosse, il va jouir dans ta bouche!"     

Je commence à lécher le gland tout rose. Il est énorme!

Le Black dit, "Elle suce comme une salope de Blanche, chef, je vais pas pouvoiw tenir longtemps!"

Salope de Blanche, ça, c'est raciste, aussi!!

Il gueule, "Ça vient!!", tout en sortant sa bite de ma bouche... pour m'arroser le visage!!

Bèrke!! J'en suis couverte!!

"Interdiction de t'essuyer!", dit le chef.

 

197-C-1.jpg

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.    

 

pub pur erog 

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés