Vendredi 25 décembre 2015 5 25 /12 /Déc /2015 13:25

Madame délaisse Alizée pour la métisse. Je la vois même pratiquer un "face sitting". Heureusement pour elle, c'est la métisse qui vient s'asseoir sur le visage de Madame.  

Ça ne me dérangerait pas trop qu'elle vire de bord, qu'elle devienne soumise et que je devienne la Maîtresse! Mais ma voix intérieur me dit, "tu rêves ma pôv'fille."

Oui, au moins, je peux rêver au jour où je retrouverai la liberté!

199-A.jpg

Le visage de Madame disparaît sous la métisse. C'est le monde à l'envers... ou pas, les gens ici, sont de vrais singes lubriques... à voile et à vapeur

Même moi! Je dois honteusement avouer que j'ai aimé de l'étreinte du black de ce matin.

Quand Madame émerge enfin des fesses de la métisse, le visage mouillé, Mr Ash lui demande, "Elle te plaît la petite?" 

"Oui, beaucoup,"

"Tu la veux pour deux jours?"

"Oui, volontiers."

Puis, elle réfléchi... "On n'a pas besoin de deux bonnes, tu veux la nôtre?

L'homme me regarde... pas vraiment dégoûté, mais pas convaincu. Monsieur aime les fruits verts, sans doute!

Alizée se colle à lui en disant, "Moi, je la veux bien pour deux jours."

L'homme l'embrasse et lui dit, "OK, elle est à toi!"

Mais, non!! Et mon avis on le demande?? Non...

A son tour, elle va peut être me donner à un passant dans la rue. Pourquoi pas!

Maintenant, Madame se fait lécher par sa métisse, tandis que Mr Ash fait un 69 avec sa petite chérie crade.

Les trois jeunes continuent ensemble...

Ils boivent tous! "Maria un whisky!", "Du champ'..." "Et les glaçons, stupide!"

Comme Charlotte, la cuisinière, est partie, je vide les fonds de verre en douce!!

Et puis, il n'est de si bonne compagnie dépravée, qui ne se quitte!

Tout le monde s'embrasse, se remercie.

Mr Nash et Alizée chuchotent. J'entends qu'ils doivent se revoir dans deux jours.

Personne ne fait attention, ni à moi, ni à la métisse.

Je vais vite près de Juan, mon fils! Je lui dis, "Monsieur Juan, je vous en prie, dites moi quoi pour mon dossier?"

Il me regarde. Je prends ses mains, je le supplie.

Il me dit, "Bientôt, ce ne sera plus un problème."

1000 questions se bousculent dans ma tête : quand? comment? dites, vous le jurez?

Mais, ici, j'ai appris à la fermer!

Malgré "tout" il reste mon fils!

Alizée me siffle... littéralement, entre ses doigts!! Elle me crie, "Et alors, tu fais des mondanités?"

Je vais vite près d'elle, en disant, "Pardon, Maîtresse!"

"Tu as oublié que tu m'appartenais pour deux jours?"

"Non, Maîtresse..."

J'appartiens à une gamine, tu lui presses le nez il en sort du lait... euh... non, dans son cas il en sortirait de la... morve, sans doute. Bref j'appartiens à une gamine qui a la moitié de mon âge!!

Mr Nash nous dépose devant mon ancien immeuble.

On sort de la voiture. Il échange quelques mots avec Alizée, puis ils s'embrassent. Quand leurs lèvres se séparent... enfin, elle lui dit, "Je vais prévenir mes parents que je rapplique avec une esclave. Tu attends quelques minutes avec elle, mon chéri?"

"Oui,  ma belle."

Une esclave!! Oui, elle a raison, la façon dont je suis traitée, c'est de l'esclavage!!

Il n'y a qu'une esclave, qu'on peut donner à qui on veut, comme un chien ou un livre!

Mr Nash me prend par la nuque et me regarde dans les yeux. Qu'est ce qu'il me veut????

"Tu vas faire tout ce que te dit Alizée."

Je murmure, "Oui, maître... et mon dossier... ce sera... bientôt fini?"

Il hoche la tête, "Oui."

Juan et puis maintenant, cet homme important... Bon, ils n'ont pas de raisons de me dire ça si c'est faux...

Alizée revient me chercher. C'est encore l'occasion d'un long baiser.

On entre chez les Micherot.

Alizée me montre, "Voilà mon cadeau, je l'ai pour deux jours ou plus si je veux!"

La mère me dit, "On revient dans son immeuble, Maria?"

"Oui, Madame."

"Vous savez que vous n'avez pas que des amis dans l'immeuble? On en a vu passer des chieuses, mais vos avez la palme!"

"Pardon, Madame."

Elle énumère tout ce que j'ai fait.

Moi, je pense uniquement à la fin de ma punition... De 3 mois, ma peine

serait-elle réduite à 7 jours???

Seigneur, si c'est vrai, je jure... de ne plus être comme j'étais!

Je serai honnête et je me préoccuperai des autres. Je ne serai plus raciste et je voterai à gauche! Communiste, s'il le faut!

On va dans la chambre d'Alizée, qui se trouve au grenier.

C'est un ensemble de plusieurs immeubles Haussmanniens, assez défraîchis.

Il y a quelques temps, j'avais l'intention de déménager pour un immeuble plus classe...

Un acenseur dessert les appartements jusqu'au 7eme étage, mais il faut prendre un escalier pour aller au 8ème. C'est là qu'il y a les chambres de bonnes. Elles servent plutôt de greniers ou sont louées à des étudiants.

C'est là que dort Alizée, la loge étant trop petite pour toute la famille.

On entre, sa chambre est toute petite et c'est un vrai bordel. Des vêtements par terre de la vaisselle sale, des revues, des vidanges...

Et puis, il y a... une copine, Alizée, en encore plus trash! Une gamine brune punk/gothic! Elle a un côté de la tête rasé et une longue mèche qui lui tombe sur un oeil! Elle n'a pas d'anneaux dans les oreilles, c'est trop banal, elle en a dans une narine, un sourcil et bien sûr, la langue!! Et sûrement ailleurs. Elle a des tatouages sur le cou et une main et sûrement ailleurs aussi.

Elle a des écouteurs.

Elle est surprise en nous voyant, elle dit, "Fallait me prévenir que tu avais quelqu'un j'aurais été faire un tour."

"C'est pas une cliente.", dit Alizée, "C'est mon esclave pour deux jours!"

"Ah putain, c'est la fille qui t'as léché les pieds!!"

Alizée a des clientes??? Enfin, je m'en fous.

Dans deux jours, il se passera quelque chose!

Alizée me dit, "Va attendre dans le couloir!"

Petits secrets d'amoureuses, sans doute.

Elle me rappelle!

Elle me dit, "Tu dors par terre."

Elle me montre un tas de vêtements sales. OK.

"Il y a aussi une bouteille d'eau, si tu on soif et un seau si on doit pisser."

Cool on dort à 3 dans une boite à chaussure dans des odeurs de pipi et... le reste!

Elles sont fatiguées, moi aussi, on s'endort rapidement.

*** *** ***

Jour J - 7.

Mon fils et Mr Nash ne se sont pas foutus de moi! Si c'est le cas, dans une semaine, je vais sonner à la prison des femmes, mais je ne continue pas cette vie!

Le lendemain matin, on va déjeuner chez les Micherot, les parents d'Alizée.

La mère commence à râler, parce que ça coûte de nourrir 2 putes en plus de sa fille, mais celle-ci lui refile quelques billets, cadeau de Mr Nash, certainement et la mère est ravie!!

Ensuite, je suis de corvée. Je dois nettoyer les escaliers du rez de chaussée au 8ème, celui des bonnes. Là, ça n'a plus été fait depuis Napoléon III!

Alizée m'a donné un cache poussière à elle. Il sent fort la transpiration, bien sur! Et il est beaucoup trop petit pour moi!

J'ai fermé à grand peine les boutons et me seins débordent de tous les côtés.

Je suis nue en dessous et même, pieds nus.

J'ai deux seaux, un avec de l'eau savonneuse et l'autre de l'eau claire qu'il faut remplacer régulièrement. J'ai aussi un torchon et une brosse. Je suis obligée de laver les marches l'une après l'autre, à genoux!

199-B.jpg

Alizée a bien sûr parlé avec les gens de l'immeuble et même des immeubles voisins.

Elle a même du leur dire que j'étais obligée de faire ça, sans entrer dans les détails, puisqu'elle ne les connaît sans doute pas.

Je dois dire que je n'ai pas eu que des bons contacts avec mes voisins, loin de là.

Alors, Alizée me montre complaisamment : la brillante et coriace avocate qui rouspétait pour le bruit, la saleté... Maintenant, elle est à genoux, pieds nus nettoyant les marches de l'immeuble. Ce spectacle a énormément de succès!

Aaaah... Alizée... Les alizées continentaux sont des vents doux, tièdes et parfumées. Elle, c'est le contraire, elle est froide et coupante comme une lame de poignard et elle est tout sauf parfumée ou alors une odeur qui doit plaire aux hommes!

A midi, elle m'apporte du pain et du saucisson emballé dans un morceau de journal.

Les habitants de l'immeuble se succèdent pour venir me voir! Je suis l'attraction de la semaine, du mois, de l'année!!

On m'insulte, on se moque de moi, on me jette quelques pièces.

En fin d'après midi, je n'ai fait que la moitié des escaliers.

Elle vient voir, me montre du pied des endroits que j'ai oublié

Elle me dit, "Tu vois comme c'est amusant à nettoyer les escaliers!"

Comme je n'ai plus aucune fierté, je vais à genou près d'elle et j'embrasse ses pieds toujours dans les mêmes vieilles baskets en disant, "Pité Maîtresse, je suis épuisée!"

Elle me repousse du pied! "Je ne t'ai pas autorisé à parler, ni à arrêter de travailler!!"

On est sur un palier et une grosse femme sort de son appartement, tandis que je suis à genoux devant Alizée! C'est Madame Mariette, une grosse bonne femme avec qui j'ai eu des différents... bien sûr.

Elle nous a observées par le judas!

Elle s'exclame, "C'est doc vrai!! La salope d'avocate qui récure nos escaliers!!

Pardon, bonjour ma petite Alizée."

"Bonjour Ma'me Mariette."

On dirait qu'Alizée est en bon terme avec tous les gens avec qui j'ai eu des différents!!

Madame Mariette est une grosse mégère mal embouché!

Elle est grande, grosse, mal habillé! Elle peut avoir une soixantaine d'années!

Alizée me regarde, "Et alors, on ne t'a jamais appris la politesse?? Embrasse ses pieds!"

Je me baisse pour embrasser les vieilles pantoufles de la grosse femme!

Elle se sent plus la grosse! "Mon Dieu, Alizée, c'est trop bon de la voir comme ça!! Elle obéit à tout ce que tu dis?"

"Oui, c'est ça ou elle risque de très gros ennuis avec la justice!!"

"Merveilleux!"

"Vous allez voir comme elle obéit bien! Je dois la punir pour s'être arrêté de récurer sans mon autorisation!"

Elle va sur une partie de palier que je n'ai pas encore nettoyer. Le sol est dégouttant, bien sur, puisque c'est à elle de faire les escaliers et elle ne le fait jamais.

Elle me montre le sol du doigt, "Tu vas me faire vingt croix sur le sol avec ta langue et je veux voir des traces de salive à chaque fois! Si ce n'est pas bien fait, je défais ma ceinture et je m'occupe de tes grosses fesses!!!"

Je vais à genoux à l'endroit qu'elle m'a désigné et je lèche deux fois pour former une croix! Pouah!! J'ai plein de saleté dans la bouche!

Alizée me donne un coup de pieds dans le derrière en disant, "Allez, plus vite et que je vois ta salive!"

Je fais des croix sur le sol dégueulasse, je salive le plus possible...

Je pleure de dégoût et d'humiliation! Ma bouche s'assèche complètement! J'ai les muqueuses comme du papier buvard!

Je me redresse un peu, "Maîtresse, j'ai plus se salive!"

 Je dois avoir la bouche et le nez couverts de... crasse!!

Elle me donne un bonne claque sur la nuque en disant, "Je suis trop bonne, mais je vais t'aider!" Elle crache plusieurs fois par terre, "Allez, utilise ma salive pour faire tes croix!"

Je termine avec sa salive mélangée à mes larmes!

Ma'me Mariette est aux anges! Elle dit à Alizée, "Elle pourrait faire mon ménage? Je te dédommagerai!"

Alizée lui caresse 2 kg de joue d'un geste... tendre, en disant, "Je sais que vous êtes généreuse, Ma'me Mariette, mais j'ai touché et elle fera ce que vous voulez, gratuitement..."

"Et tu viendrait avec elle?"

"Bien sûr, demain après midi, si vous voulez." répond Alizée. Elle crache dans sa main et la tend "deal!". L'autre fait la même chose.

Je suis... louée... sur deux crachats dans la paume.

Ça se termine par en baiser sur la bouche entre ma fluette Maîtresse cradingue et ma future de Maîtresse de 120 kg, tout aussi cradingue!

Bienvenue dans Trash-World, Maria Luisa!

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins

 

pub pur erog

 

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés