Vendredi 1 janvier 2016 5 01 /01 /Jan /2016 20:32

 

Le lendemain matin, je continue de nettoyer les escaliers. C'est épuisant! 

Je pourrais - presque - trouver des excuses à Alizée pour les nettoyer aussi rarement, enfin presque jamais.

J'ai toujours beaucoup de visites, mais je m'en passerais bien! 

A 3 h de l'après-midi, Alizée vient me chercher pour allez chez Ma'me Mariette! 

Elle est ravie de nous voir. Elle embrasse Alizée, sur la bouche,  bien sûr et lui dit, "Merci de l'amener, ma petite Alizée, tu es un ange!"

Un ange!!! Cette petite truie vicieuse?? Faut vous acheter des lunettes, la grosse!! Voilà que je parle comme "eux"!

J'ai compris depuis un moment qu'Alizée monnaye ses charmes... juvéniles à qui le veut. Pour faire simple, c'est la pute du quartier!! 

On va dans le salon où son mari, un bonhomme maigrelet, regarde "L'Inspecteur Derrick".  Malgré l'intérêt prodigieux de ce feuilleton, il éteint la télé.

Il m'accueille en disant, "Mais, qui voilà!!! Maître San Severo! Quelle surprise!" 

Mariette lui répond, "On va régler nos comptes avec elle. Ensuite, si on a le temps, on lui fera récurer nos chiottes!"

Quelle belle revanche de classe!!

Il m'examine. Moi je n'ai pas besoin de le faire, je les connais.

Elle est grande, pèse bien 90kg et elle est aussi négligée qu'Alizée, mais beaucoup moins belle. Elle louche un peu, elle a un grand nez plein de points noirs et des cheveux gris et gras!

Lui s'appelle Raymond. Il est petit et  mince avec un teint jaune et un appareil auditif!! 

Raymond lui dit, "J'ai toujours eu envie de voir les nichons de cette salope d'avocate, tu crois que c'est possible, ma chérie?" 

Ok, on a tout de suite compris qui porte la culotte dans le ménage! 

Ma'me Mariette se tourne vers Alizée, qui me dit, "A poils, toi!" 

"Oui, Mademoiselle."

J'enlève mon cache-poussière. En dessous, je suis nue et en sueur. 

En regardant sa femme du coin de l'oeil, pour être sûr qu'elle ne change pas d'avis, Raymond vient me tâter les seins! Comme si c'était des melons, il les soupèse, les pince cruellement!

200-A.jpg

 

Il est vite rappelé à l'ordre par son énorme moitié, "Ce sera pour après. D'abord, je veux la punir!!" 

C'est peut être-ce qu'on appelle une rédemption! J'étais arrogante et difficile, on peut même dire une "chieuse"! J'ai "payé" vis-à-vis de mes enfants. Maintenant, je suis à la merci de cette gamine et de ce couple! J'espère que j'aurai bientôt fini de payer!

 Mariette vient se mettre devant moi et me prend par la nuque. Je dois lever la tête comme elle est beaucoup plus grande que moi. Elle me regarde dans les yeux.

Au secours! Elle est dans ma bulle!!

Elle sent le vin rouge bon marché et le Maroilles, à moins que ce ne soit son odeur naturelle. Elle me dit, "Si tu savais, espèce d'avocate de mes fesses, combien de fois j'ai eu envie de botter ton gros cul de prétentieuse. Tu nous considérais comme de la merde, hein?"

"Non Madame, je vous jure que non, mais..."

Elle me coupe d'un, "Ta gueule!!", tonitruant qui m'envoie une volée de postillons dans la figure!

Bèrke!!

Elle continue, "Ce jour est arrivé! Je vais m'occuper de tes grosses fesses tellement bien que tu vas dormir sur le ventre et tu mangeras debout pendant quelques jours."

"Pitié, Madame, je ferai..."

"Ta gueule, je t'ai dit!", re-volée de postillons!!

Elle me lâche. Ouf! Mais c'est pour aller chercher plusieurs branches de bois vert.

Elle me les montre, "C'est du noisetier, un bois résistant et souple, c'est ce qu'on employait chez moi quand j'étais petite!"

Alizée intervient, "Faites-lui le cul écarlate, Ma'me Mariette, mais ne la blessez pas, je dois la rendre en bon état!"

"T'en fais pas ma belle, je sais y faire! Son cul va flamber mais sans une goutte de sang!!!"

J'en frémis! J'essaie encore, "J'ai des amis qui ont de l'argent et je...".

"Quelle casse-pieds,", dit alizée, "ça fait deux fois que vous lui dites de se taire! Elle va continuer à nous casser les oreilles?"

Je gémis, "Je ne dirai plus rien, je le jure."

Trop tard ou de toute façon elle avait décidé de faire comme ça.

Elle soulève sa robe, péniblement à cause de sa graisse, et enlève sa culotte.

La, ça intéresse les deux autres qui viennent voir.

"Ouais!", dit Alizée, "Collez-lui vot' culotte dans la  bouche à cette hystérique."

Ma'me Mariette minaude, "Elle va aimer, j'ai un peu pissé dedans."

Alizée prend la culotte et la renifle. Elle rit en disant, "Ah oui elle sent bien la pisse. Et je crois que vous avez bien pété dedans!"

Les trois affreux éclatent de rire. Je suis dans "affreux, sales et méchants."

Mariette fait une boule avec sa culotte, en prenant soin de mettre les parties les plus souillées devant.

Alizée me dit, "Tu te laisses faire ou on doit te faire crier pour la mettre dedans??"

J'ouvre la bouche!

En comparaison avec ce que j'ai dû lécher et avaler ces jours-ci, la culotte de Mariette, ce n'est pas trop grave.

"Donnez-moi, un coup de main pour l'attacher.", dit Mariette.

Je fais énergiquement "non" de la tête...

Mais, elle est très forte et son petit mari s'y met et Alizée aussi. Si bien que je me retrouve couchée sur le ventre, sur une table,  attachée par les poignets et les chevilles. Mariette glisse même un coussin sous mon ventre et mon pubis en disant, "Pour que tu ne te fasses pas mal l'avocate!". Ça fait rire les autres. Elle ajoute, "Ou alors pour que tes grosses fesses soient mieux présentées."

Je suis là, une culotte sale dans la bouche, attachée, les fesses en l'air. Mais pourquoi????

La grosse Mariette halète, "Pppfff... je suis déjà crevée!! J'ai besoin d'un remontant!"

Ils boivent un verre...

J'attends...

Paf! Paf! Paf! Je fais,"mmmhhh".  Je reçois trois bonnes  claques "Pour pas que tu te refroidisses!", dit Alizée. Elle ajoute, "On se fait mal à la main sur ses fesses!"

"J'ai ce qu'il faut.", dit Mariette.

Elle commence par donnesrdes petits coups avec les branches souples et puis elle dit, "Attention!" Et, "Ssswiiitch!!" Je serre les fesses... mais elle a frappé à côte!

Ça les amuse! "V'sètes taquine, Ma'me Mariette." dit Alizée.

Elle recommence à faire ça, plusieurs fois.

Et puis, "ssssiiitttch", "mmmmfff!!,  je prends un coup en plein milieu des fesses.

Oh, mon Dieu, ça fait mal!!

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!",  un autre! Je secoue mes fesses comme pour les débarrasser de la brûlure des branches.

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

Alizée lui dit, "Frappez bien ici, Ma'me Mariette." Elle passe son doigt entre mes fesses et mes cuisses, "Comme ça elle pensera à vous chaque fois qu'elle va s'asseoir pendant quelques jours.

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch" "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch" "mmmmfff!!!"

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

Ouch!!! Je sanglote dans mon sale bâillon!!

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

Mariette s'arrête enfin et caresse mes fesses brûlantes.

Elle dit, "Le noisetier commence à s'abîmer..." Elle tâte mes fesses et ajoute, "C'est presque fini!"

Presque???

Avec les doigts, elle trace des lignes verticales sur mes fesses, "Quelques coups pour croiser les marques, tu vas voir, ce sont les meilleurs." 

NOOOOOOON!!!!

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

"ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!" "ssssiiitttch", "mmmmfff!!!"

J'ai trop mal, c'est pas possible!!!

Enfin touteessoufflée, elle s'arrête. Elle vient retirer la culotte de ma bouche,

Je pousse un long gémissement...

Elle me donne une claque sur les fesses  en disant, "Alors, tes impressions?"

"C'est horrible, Madame."

Quelle chochotte!", dit Alizée! "Bon, tes fesses sont rouges, même très rouges, mais pas une goutte de sang! Alors qu'est ce qu'on dit à Madame Mariette."

Je sanglote, "Merci, Ma... Madame... et pitié... ne me fouettez plus!",

Alizée me détache, je me lève péniblement... Je frotte doucement mes fesses en pleurant!!

 

Alizée dit, "V's'avez pas envie qu'elle vous bouffe la chatte, Ma'me Mariette? Et si Raymond pouvait me bouffer la mienne, j'adore quand il me fait ça."

Malgré la douleur,  je me dis, ce chétif bonhomme ferait un truc bien?

Ma'me Mariette lui dit, "Ah ouais t'as l'air d'aimer ça, la dernière fois t'as tenu trois minutes! Tu jouis plus vite qu'une lapine avec lui."

"Je tiendrai plus... mais, je suis toute mouillée, il me nettoeira comme ça!"

Mariette s'assied dans un fauteuil et me dit, "Viens ici, à genoux, on va voir si elle va tenir plus que 3 minutes."

On dirait qu'on est des bonnes copines alors qu'elle vient de me faire horriblement mal."

Je me mets à genoux entre ses cuisses. A l'odeur, elle ne s'est pas essuyée en allant faire pipi pour dans sa culotte. Mais je préfère 1000 fois lécher sa chatte, que de me faire fouetter!!

Alizée a enlevé son jean troué et taché. Elle s'est installée dans un fauteuil une jambe sur un accoudoir, sa chatte bien exposée.

Ce ne sont pas les mouches qui rappliquent et pourtant... C'est Raymond qui se lèche déjà les babines. Il s'assied entre ses cuisses et... enlève ses dents! Je veux dire toutes ses dents, un appareil dentaire... complet! Il me montre ses gencives aussi dépourvues de dents que la chatte d'Alizée. Il fait frétiller sa langue en me disant, "f'es mon fecret." C'est carrément obscène!

C'est la Cour des Miracles, ici.

Il commence par embrasser la chatte d'Alizée en disant, "Mmmmhhh,  tu fens bon."

"C'est vrai", dit  Mariette, "J'adore l'odeur de ta chatte!"

Comme quoi, des goûts et des odeurs! Et des douleurs dans mon cas, car j'ai l'impression que mon derrière est en enfer!

Bon... je regarde leur numéro... Et, c'est vrai qu'il a l'air redoutablement efficace Raymond...

Très vite, Alizée renverse sa tête sur le bord du canapé en fermant les yeux...

Et puis, elle se met à gémir.

Mariette me regarde, "Qu'est-ce que je t'avais dit? Elle va pas tenir 5 minutes.

Bon à toi! Lèche-moi!" 

Sa chatte est clairsemée, mais les poils sont très longs. 

Je lèche, suce ses grandes lèvres et puis "câline" son clito, gros comme le bout de mon petit doigt! 

Elle dit à Raymond, "T'as pas envie de l'enculer?" 

Il ne demande que ça! Malgré sa ressemblance avec un ouistiti, il a un gros sexe! Il l'enfonce brutalement dans mon derrière! Je pousse un cri, "aaaaiiiie!!", étouffé parce que j'ai la bouche dans la chatte de Madame! 

Il va-et -ient dans mon... derrière, tandis que son énorme moitié pousse sur l'arrière de ma tête, pour enfocer mon visage dans se chatte! 

Elle jouit avec force grognements!!

Le ouistiti qui s'agitait derrière moi, me donne une claque sur les fesses en disant à sa femme, "C'est pas dans le cul de cette salope que je veux jouir, c'est dans ta chatte, ma chérie."

Elle lui sourit et me repousse. Je ne demande pas mieux!

Il prend ma place, continue à s'agiter et jouit!! 

Mariette me dit, "Viens nettoyer,  Maria!" 

Je veux prendre place entre ses cuisses, mais elle dit, "Non, attends!" 

Elle met sa main en conque sur sa chatte, se lève en me disant, Couche-toi." 

Je m'allonge par terre et elle vient s'accroupir au-dessus de moi. Elle se baisse et j'ai 

50 kgsde fesses sur le visage et sa chatte sur ma bouche. 

200-B.jpg   

Elle me crie, "Suce!", tout en pinçant violemment le bout de mes seins!! 

Je suce... et j'avale... tout ce que je peux.

Dernière petite gâterie de Ma'me Mariette, elle pousse et fait un pet dans ma figure qui fait rire tout le monde!

"Oubliez pas les chiottes, Ma'me Mariette", lui dit cette garce d'Alizée.

Elle me montre où il y a un seau, une brosse, du savon, un torchon.... pppffff ...

Le truc c'est évidemment que je nettoie nue et à genoux! 

200-C.jpg

Je prends quelques coups de savates supplémentaires sur les fesses!!

Mariette en veut plus! Elle dit, "Bouge pas, je vais pisser."

Elle lève péniblement une jambe, met le pied sur le bord de la cuvette.

Elle crie à son mari, "Viens faire une photo quand je pisse sur la bonne!"

Il immortalise son énorme moitié, tandis que je suis sous une douche chaude et puante!

Alizée est aussi venue voir. Elle trouve l'idée géniale!

Elle se trousse, baisse sa culotte et me pisse également dessus!

"Moi aussi!" crie Maurice.

Je suis trempée.

"Maintenant, tu nettoies", me dit Ma'me Mariette, "et que ce soit impeccable!"

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins. 

 

pub pur erog

Par miasansdessous - Publié dans : uro - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés