Vendredi 5 février 2016 5 05 /02 /Fév /2016 11:15

 

Les gardes, nous conduisent vers l'hôtel... On est toujours nues, mais heureusement, propres! Pas loin de la terrasse, on a installé un grande tente blanche, comme pour un mariage en plein air...

Reem est prêt de moi et me répète ce que la Chinoise lui a dit, "Surtout, dis la vérité."

On nous fait attendre derrière la tante. Sans doute y aura-t-il une surprise!

Moi, je suis derrière Reem, comme une petite chienne qui a peur et se cache entre les jambes de sa maîtresse....

On entend des coups de fouet, des cris... Je me colle à Reem, je lui dis a l'oreille, "J'ai peur..."

Elle pousse un gros soupir, "Je sais, Hani, tu as tout le temps peur de tout!"

Oui... ben, le vrai courage c'est de reconnaître qu'on a peur! Oui, je dis n'importe quoi!

Un garde nos observe, je n'ose plus parler...

C'est à nous, Reem, une autre fille et moi.

On fait le tour du chapiteau. Je vois qu'il y a trois tables gynéco, une chaise et une table avec divers instruments...

Des clients sont là, bien sûr...

Il y a un médecin, une servante en tunique courte et deux clients, enfin, je suppose.

Au début, ça va vite. Une servante me fait signe de m'asseoir sur un tabouret.

Elle frotte l'intérieur de mon coude avec de l'éther...

Oh, non, pas une.... En me tient fermement et m'enfonce une aiguille dans une veine. Je déteste ça, je détourne la tête. Elle me ponctionne plein de sang!

Puis elle me fait plusieurs piqûres dans le bras, une dans la cuisse et une dans la fesse! Elle voit que mes fesses sont bien rouges. Elle me donne une claque, en disant, "On n'a pas été sage, on dirait!"

"Non, Mademoiselle..."

Je crève d'envie de lui demander, pourquoi elle nous a fait tant de piqûres, mais bon, je la ferme.

Le médecin s'approche de moi... enfin, si c'est un médecin, parce que ça m'étonnerait que la servante soit qualifiée pour faire des prises de sang.

Il me dit, "Tu es malade?"

"Non, Monsieur."

"Tu es vierge."

"Non, Monsieur." Je ne raconte pas comment ça s'est passé, il me prendrait pour une folle.

Il se tourne vers les deux clients et leur dit, "Vérifiez qu'elle n'a pas de poux, pas de morpions, pas de grosseurs anormales."

Il y a une grosse femme d'une soixantaine d'années et un grand type maigre.

Alors, j'ai droit à une grande séance de pelotage en règle! Quatre mains me palpent... les seins, les fesses. Ils se relaient pour m'enfoncer un doigt dans la chatte et dans le cul! Décidément! Je gémis,  "Doucement, doucement, aie!!"

Ils disent, "Pas de parasites, pas de grosseur."

"Bon.", dit le médecin, "Grimpe la dessus."

Je monte sur la table gynéco. Il met mes pieds dans les étriers, en écartant très fort mes cuisses.

Il me dit, "Si un de tes pieds quitte l'étrier, on t'attache et on te fouette. Compris!"

"Oui, Monsieur, je ne bougerai pas."  

205-A-1.jpg 

Il s'installe devant ma chatte, l'inspecte un peu, glisse un doigt enduis de vaseline dans mon anus! Je crie un peu. Il dit a la servante, "Écris, anus étroit, pas d'hémorroïdes."

Ensuite, il me fait un prélèvement en enfonçant un gros coton tige dans mon vagin.

Il s'adresse aux deux clients, "Maintenant, Messieurs, vous allez vérifier sa sensibilité." A moi, "Tu peux te tortiller, mais si tes pieds quittent l'étrier, c'est le fouet!" Il ajoute, "Et une piqûre terriblement douloureuse."

Quelle horreur!!! Je pleurniche, "Je bougerai pas, M'sieur, mais ne ..."

Il ne m'écoute plus.

La grosse femme qui m'a pelotée, s'assied entre mes cuisses, le nez sur ma chatte!

Le médecin dit, "A vous Mesdemoiselles."

Et là, venant du fond de la tente, Miss Monde et sa première dauphine m'entourent...  Une brune avec des yeux verts en amande et une métisse, sosie de Rihanna! Elles viennent de chaque coté de la table où je suis à moitié couchée, les pieds dans les étriers et la chatte offerte... Les filles enlèvent leur tee shirt et se caressent les seins en me souriant. Je les regarde l'une après l'autre. Ce sont des filles d'une beauté, comment dire... mouillante! Je veux dire, que mon cerveau envoie immédiatement un message chimique à mes glandes de Bartholin pour qu'elles lâchent les vannes de leurs petits réservoirs! Mon vagin se serre et se relâche spasmodiquement.

Les visages des deux filles s'approchent du mien.

Le médecin dit, "Go!"

Go? Mais quoi go??

Les deux filles m'embrassent ensembles, deux langues viennent jouer avec la mienne, comme des dauphins à la saison des amours, faisant une partie à 3. En même temps la femme entre mes cuisses enfonce sa langue dans mon vagin!

La brune quitte ma bouche et me suce le bout des seins

C'est... Oh, putain!... C'est trop... Je commence à bouger mon bassin pour aller au devant de la langue.

Tandis que la métisse me suce la langue et que la brune me mordille le bout des seins, la grosse femme a sorti la langue de mon vagin et me suce le clito!

Qui peut résister à autant de stimulations???!  Surtout garder les pieds dans les étriers... je me tortille, gémis dans la bouche de la métisse et....et puis....oouiiiiiii!!! Je jouis...

Le médecin dit, "3 minutes... Cette petite salope a jouit en 3 minutes! C'est le meilleur temps jamais enregistré!"

Les clients rient, poussent des cris et applaudissent.

Le médecin me dit, "Tu as le feu au cul, toi, petite!"

Je suis rouge, pas de plaisir... de honte... enfin, des deux.

Un client asiatique dit, "Ces occidentales sont toutes des chiennes en chaleur."

Bon, j'avoue, je suis assez... peut être même, très... réceptive!

Le médecin écrit alors... sur mes seins, "ok" d'un coté, "saine" de l'autre...

Et sur mon ventre, "A jouit en 3', un record!"

Et ça, avec un marqueur à alcool!        

205-B-1.jpg     

Bon... On retourne derrière le chapiteau.

Les gardes et même les filles rigolent en voyant ce qui est écrit sur mon ventre.

Un garde me dit, "Tu as joui en 3 minutes?"

"Oui, Monsieur."

"T'as pas honte?"

Je gémis, "Mais, j'en peux rien, Monsieur."

Il rigole, c'est pour se foutre de moi.

Les autres filles se succèdent à la "visite médicale".

Toutes reviennent avec des temps beaucoup plus long que moi

Quand on est toutes passées, ils installent d'autres appareils.

Un homme dit un à un garde, "Envoie-moi trois filles."

Moi, je suis derrière Reem.

Il dit, "Toi qui te cache, la petite qui jouit plus vite que son ombre, rapplique..."

Putain! Ils ne vont pas me lâcher avec ça!

J'y vais en me mettant bien en tête les paroles de Reem, "Dis la vérité!"

Sous le chapiteau, ils ont remplacé les tables gynéco par des chaises... électriques!

Des sièges en bois avec des lanières un peu partout.

Plus près, je remarque, qu'il y a un gode métallique qui se trouve dressé au centre du siège.... C'est quoi, ce truc de dingue????

On ne va quand même pas devoir s'asseoir dessus?? C'est que je suis pucelle de ce côté là! Enfin, presque!

Un garde approche, une montagne, genre Sumo chinois!

Il vient vers moi  et, instinctivement, je recule, mais deux clients m'attrapent en riant et me maintiennent.

Une femme dit, "La serrez pas trop fort, elle va jouir!"

Tout le monde rigole!

Le Sumo m'attrape par derrière sous les genoux, comme on prend un enfant pour lui faire faire pipi.

Je crie,"Nooooonnn!!!"

Pour lui, je suis aussi légère qu'une plume!! Il me tient pliée en deux. Un client met quelque chose sur son doigt, puis me l'enfonce complètement dans l'anus.

Je crie à nouveau!!! "Aaaaiiee!! Qu'est ce que vous...."

Il tourne bien son doigt dans mon cul, fait quelques va-et-vient, puis, le retire.

Alors le garde me place au dessus du gode!

Je crie, "Noooonnn!!" Tandis qu'il m'assoit sur le gode qui entre complètement en moi, "Aaaaaaaiiiiieeee!!'

205--03-.jpg     

J'ai l'impression que mon anus va se déchirer...

Mais non... Je suis jute empalée par un gode énorme!

"Attachez-la.", dit la garde.

205 D 

Aussitôt des clients viennent attacher mes poignets, mes chevilles et même ma taille avec des sangles.

On me fixe une pince relié à un fil électrique, sur le bout du sein droit.

Comme je continue de gémir, un garde me dit,"Attend, tu vas avoir une raison de crier!", et "ddddzzzziiii", une douleur aigue me transperce du sein à l'anus. "Aaaaaaiiiiiieeee!!!" Quelle affreuse sensation!

Le garde me dit, "Tu te tiens tranquille ou je continue."

"Je... me tiens tranquiiillle."

Je mords sur mes dents et je me tais. Je pleure toujours, mais silencieusement.

Un client demande au garde, "C'était une forte décharge?"

"La moins forte.", dit le garde, "Mais, c'est celle qui jouit le plus vite et qui crie le plus fort aussi!"

Il me dit, "Tu veux essayer le cran au dessus?"

"Noooonnn... pitié..."

On me met encore des anneaux reliés à des fils électriques aux doigts et ensuite sur la tête...

Et la, je comprends... enfin. C'est une saloperie de détecteur de mensonges et si on ment on se prend une décharge électrique!!

JE VAIS DIRE LA VERITE!

Le garde me dit, "Tu as compris ce que c'était?"

"Oui, Monsieur."

"Donc, si tu mens tu recevras une décharge. La même chose si tu ne réponds pas avant 5 secondes."

"Je ne mentirai pas, Monsieur."

Un homme me pose une série de questions banales, puis il laisse la place aux clients.

Normalement, quand on est soumis au détecteur de mensonge on doit répondre par oui ou par non... Ici, ils posent des questions fermées et ouvertes.

Le premier commence par une question fermée, "Tu as déjà volé?"

"Oui, Monsieur."

Puis une question ouverte, ""Quoi?"

"De l'argent... et de la parfumerie... et des vêtements... et..."

"C'est bon, arrête."

J'ai volé quelque fois des pièces dans le porte monnaie de ma mère, deux fois du maquillage dans un grand magasin et un string La Perla et des bas, c'est tout! Ça fait de moi une voleuse??

Le client est content, il m'a fait avouer que j'étais une voleuse.

Maintenant, c'est une femme qui me pose des questions,

"Tu aimes les femmes."

"Oui, Madame"

"Tu aimes quoi chez les femme?

... euh... le garde compte, "5 - 4 -3...". Je dis très vite, "J'aime tout! Leurs seins, leurs fesses, leurs chattes, leur odeur, leur..."

C'est maintenant, la grosse femme qui m'a caressée sur la table gynéco...

"Tu te masturbes?"

"Oui, Madame."

"Combien de fois par jour?"

"Euh...". Le garde compte... Je dis, "De 1 à 5 fois par jour, Madame.".

Ça les fait rigoler autour de moi.

"Que t'es t'il arriver de plus humiliant?"

"Mais euh... je... je.... "

"ddddzzzziiii!!! "Aaaaiiiiieeee!!!" Une décharge me transperce à nouveau!!!

"Dépêche-toi!", dit le garde.

Oh, mon Dieu, JE SUIS en enfer!!!

Je crie, "NOOOONN... je... j'ai écrit une lettre d'amour à une camarade de classe et le prof l'a trouvée et l'a lue devant toute la classe."

"La machine dit que tu mens.", dit le garde

"Nnoooonnn!! Je vous jure, c'est la vérité!"

 

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.    

 

pub pur erog

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés