Vendredi 19 février 2016 5 19 /02 /Fév /2016 13:26

 

Non!!! Je m'accroche à lui, "Pardon, Monsieur Tao, je vous jure que je ne pleurerai plus." 

 "Va au bout de la file. Et tâche d'être digne, sinon..."

Digne!! Je dois me laisser dignement brûler le derrière!!

Je remonte la file et prends la dernière place. Bien sûr, de cette façon, j'entendrai toutes les autres filles crier... Ce n'est pas une bonne place.

Celle qui était dernière, est une jolie brune avec des marques de fouet sur les jambes. Ils n'ont pas frappé ses fesses, puisque c'est là qu'elle va être marquée.

Comme on est loin de Tao, on peut parler tout bas.

La fille me dit, "Qu'est ce que tu as fait?"

"Il en a marre de m'entendre gémir et pleurer... et vous?"

Elle rigole, "Je me suis battue avec une chieuse. Je lui ai cassé une dent et ils n'aiment pas qu'on abîme leur cheptel!!"

Mince, elle est gonflée... ou inconsciente!

Cette fille a l'air beaucoup plus coriace que Reem.

Elle a une cicatrice qui barre d'une marque blanche, un de ses sourcils...

Et deux autres grandes cicatrices sur l'avant bras gauche.

Peut être un duel au couteau!

Elle peut avoir 30 ans. C'est sûrement une des plus âgées, mais elle est très belle dans le genre brune vénéneuse.

C'est elle qu'il me faut... comme partenaire, pour me rassurer... me protéger... et nous évader!!

Mais comment lui dire? Qu'est ce que j'ai qui pourrait l'intéresser??

Je la regarde... Je vais me proposer comme...

Elle interprète bien mon regard - en plus, elle est intelligente! - et me dit, "Je t'intéresse?"

"Oh oui... vous êtes belle, intelligente et coriace."

"Et toi?"

"Je suis obéissante... et je lèche bien..."

Elle met son médius dans la bouche puis me le tend luisant de salive.

Je le lèche en remuant bien la langué, genre, "Imaginez si je fais ça sur votre clito!"

Elle apprécie... Non, ce n'est pas glorieux, mais je veux m'en sortir et seule je n'y arriverai pas...

Et puis la salive d'une fille, ça ne me dégoûte pas vraiment. Même, pas du tout!

On parle encore un peu.

Je lui dis, "Je m'appel Hani, H.a.n.i, pas Annie."

"Moi, Shā, pas "c.h.a.t.", mais S.h.ā, tuer en chinois."

Ouch! "Vous... euh... tuez des gens?"

Elle sourit, "C'était un accident... mais tu sais comme les gens sont médisants!"

On arrête de parler parce que Tao se dirige vers nous.

Un moment, j'ai un peu oublié... ma détresse et les cris des filles et des animaux.

Il y de nouveau des cris, mais cette fois-ci vers l'entrée, une jolie femme bien habillée est amenée par des gardes. Elle se débat, crie, "Non, pitié! Je ne le ferai plus mon chéri! Je le juuuurreee..."

Le chéri suit... C'est un gros homme d'une cinquantaine d'années qui n'a pas l'air content du tout!

Des gardes amène un banc au milieu des la cour.

Tout le monde s'approche pour voir le spectacle.

Shā et moi, accrochée, à sa main, - ouais, c'est ma meilleurs amie! - on se fraye un passage pour être au premier rang. Elle bouscule des filles, mais elle a déjà une réputation et les filles s'écartent devant elle comme la mer Rouge devant Moïse!

Deux gardes déshabille la fille qui continue de pleurer et de supplier son mari ou son compagnon, "Je ne le ferai plus, je te le jure, j'ai eu un coup de folie."

L'homme répond, "Un de plus! Dorénavant, tous ceux devant qui tu te déshabilleras sauront qu'elle salope tu es!"

Elle crie, "Nnnnoooonnn... pitiéééé...."

"Elle n'a que ce qu'elle mérite!", dit Shā.

Elle regarde le spectacle, en souriant, très intéressée! Je comprends que je ne devrai pas lui... déplaire!

Les gardes couchent la fille sur le ventre, les poignets et les chevilles attachés à la base du banc à des anneaux. Ils mettent aussi une large sangle autour de sa taille.

Un garde crie,  "Gōngjiàng!"

Le forgeron arrive suivit d'un jeune homme qui tire un récipient de métal empli de braises rouges. Deux tiges de fer en dépassent.

Je prends la main de Shā et la serre. Elle me laisse faire. Elle a l'air de beaucoup apprécié le spectacle... Le forgeron tâte les fesses de la femme. Il hoche la tête, genre, "bonne bête à marquer."

Le mari ou l'ami va parler avec lui, il monte l'endroit sur la fesse où il faut appliquer le fer rouge. Il maintient le doigt tandis que le forgeron trace un cercle autour du doigt avec un marqueur. Je vois que la fille essaye de contracter ses fesses mais c'est presque impossible les jambes écartées.

Elle doit être morte de trouille, je la comprends.

 Shā met ma main sur son sexe, en écartant les jambes. Elle me dit, "Caresse- moi."

Ouch! J'ai été me dégotter une tueuse, excitée quand on torture quelqu'un! Bravo, Hani!! 

Je me recule un peu et glisse ma main entre ses cuisses. Ah, elle mouille bien la tueuse, elle est excitée à mort!

Je ne devrais pas regarder ce qui va arriver mais la curiosité est la plus forte.

Le forgeron met un peu de liquide sur un bout d'ouate et frotte la fesse de la femme. Tout son corps frémit.

La femme supplie de moins en moins... à quoi bon!

Il donne une énorme claque sur l'autre fesses en disant, "Attention, ça risque de faire un peu mal!"

Ensuite, il met un gros gant, prend un des deux fers et l'appuie, peut être deux secondes, sur la fesse. Elle se cambre en rejetant la tête en arrière.

Elle pousse un hurlement!!

207 

Le fer rouge grésille et ça sent un peu le barbecue. Quelle horreur!! Quand il le retire, je vois écrit SLUT en rouge vif sur sa peau bronzée. Slut, salope!! Quel affreux bonhomme pour la punir comme ça, je lui souhaite de...

Mais, Shā serre ma main entre ses cuisses en disant, "Attend, la deuxième marque pour continuer."

La deuxième??? Ah oui, il y a une autre tige de fer dans les braises.

L'homme qui punit la fille montre un endroit sur l'omoplate.

Un coup de marqueur, un coup d'alcool et le... bourreau prend la 2ème tige et l'applique sur la peau qui grésille et fume un peu et.... Shā serre violemment ma main et jouit!

Pffff...

207 02 

Elle pousse à nouveau un hurlement! Là, elle m'a niqué un tympan!!

Sur l'omoplate de la fille il y a une superbe... fleur de Lys rouge!

La marque des prostituées sous l'ancien régime.

Shā applaudit, en disant, "Bravo!! Superbes marques!"

Les gens la regardent et puis une autre fille applaudit et puis tout le monde...

On applaudit... le forgeron et l'affreux bonhomme qui a fait imprimer sur la peau de la femme "salope" et le symbole des putains.

Shā me regarde. Je dois lui plaire! Je lèche mes doigts mouillés!  

L'homme qui punit la fille lui dit, "Tu as compris la leçon?"  

"Ouuuuuiiiii..."

"Un peu de fouet maintenant?"

"NNNNNOOOOOOONNNNN!!!!" 

"Ok.", dit l'homme au forgeron. Celui-ci met un pansement sur les endroits brûlés.

Shā me dit, "C'est une belle marque!"

Elle est bionique ou quoi? Une belle marque!!

Je lui dis, "C'est horrible!!"

Elle hausse les épaule et dit, "C'est pas finit, regarde."

L'homme s'adresse à la femme que les gardes ont détachée, "Explique à tout le monde pourquoi tu as ces marques et ce qu'elles signifient."

La pauvre a le visage ruisselant de larmes, elle frotte son nez qui coule et balbutie "Je..."

"Plus fort!"

207 03 

Elle mobilise toute son énergie, "J'ai donné un somnifère à mon maître... pour... rejoindre un homme... Et... ces marques signifient que je suis une salope et une putain."

On applaudit à nouveau, mais on applaudit quoi? La cruauté de l'homme?

En ce qui concerne ma... nouvelle amie, sûrement!

Ils repartent... lui, devant, elle derrière, nue et titubant un peu...

"Putain, ça m'excite!", dit Shā. Elle ajoute en souriant, "Et maintenant, à nous!"

Elle se réjouit de se faire brûler au fer rouge??? Elle est folle!

On doit se remettre en file devant la forge. La première fille entre. Peu de temps après,  on l'entend hurler et elle ressort en pleurant. Elle doit se mettre derrière moi...

Je lui dis bêtement, "Ça va?".  

Elle hausse les épaules...

Pour nous, ça va à toute vitesse.

Shā me dit, "Tu veux passer avant moi?"

"Non... merci..."

Il y aura peut être la fin du monde, juste avant que je passe.

Bientôt, 18 filles sont passées et il y a eu 18 hurlements de douleur. Les filles ressortent en sanglotant et viennent se remettre dans la file, la fesse recouverte d'un pansement.

La 19 ème c'est Shā. C'est la seule qui ne crie pas!!   

Je ne vais pas dire qu'elle ressort en pleine forme, mais presque!

C'est à moi!  

A suivre.  

Un tout grand merci, à Bruce Morgan, pour les super dessins. 

 

pub pur erog

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés