Vendredi 21 avril 2017 5 21 /04 /Avr /2017 12:33

 

Je me couche et je m'endors.

Je suis réveillée par les filles qui entrent dans la chambre. Il y règne aussitôt une odeur de sueur, de parfum bon marché et d'alcool.

Le matelas Shana est collé au mien. Je prends sa main et elle me laisse faire. Oui, je sais, ça fait gamine trouillarde qui s'accroche à la main de sa maman. Bah, après tout, je n'ai que 19 ans, j'ai peur et Shana est sûrement beaucoup plus gentille que ma belle-mère.

Accrochée à sa main, je ne fais pas trop de cauchemars.

***

 Le lendemain, on se lève à 8 h. Il y a une pile de vêtements dans un coin. On ne peut même pas avoir nos propres habits. Il s'agit de vêtements de travail, pantalons de lin qui s'arrêtent au-dessus du genou et un dessus assorti, sans manches.

Une fois prêtes, on va à la salle à manger. Je demande à Shana:

— On ne prend pas de douches?

— Avant de danser.

Je lui demande qui va s'occuper de nous, elle me répond:

— Shen ne s'occupe que de la danse. La journée, on est avec un couple et leur fille. Lui n'a rien à dire, tu verras, c'est marrant. C'est la mère et surtout la fille qui commandent. Elle n'est pas facile.

— Ce sont des Chinois?

— Non, ils viennent du Rajasthan.

— Tu es bien avec eux, alors.

— Oh non, moi, je viens de Calcutta, ville méprisée par les gens du Rajasthan. De plus, je suis d'une caste inférieure et nous n'avons pas la même religion.

— Et ça pose un problème?

Elle lève les yeux au ciel et me sourit. Oui, je suis conne et oui, ça pose un problème, la caste et la religion.

Elle ajoute:

— Surtout, aplatis-toi littéralement devant Kali, la fille. Elle n'a pas volé son nom, Kali est la déesse de la destruction.

Ouch! Tout un programme.

268-A.jpg 

On va dans une grande sale à manger. La méchante famille est là. Le père est un homme de taille moyenne plutôt enrobé, sa femme est une belle brune bien en chair et il y a en plus Kali, qui ressemble à sa mère, mais en mince. Ils sont assis à une table. Toutes les filles vont se mettre debout derrière une chaise. Moi, je fais tout ce que fait Shana. On reste comme ça un moment, à les regarder manger. Pour finir, c'est Kali qui nous dit:

— Assises. Vous pouvez manger.

J'ai vraiment faim. Il y a un plat à base de riz, des galettes indiennes, du miel... des biscuits et du thé fort. Mmmh, ça fait du bien.

Quand on a fini, Kim dit:

— Les nouvelles, devant moi.

On obéit et je me plie à 45 ° comme j'ai vu Shen le faire. Elle tourne sa chaise pour nous faire face et dit:

— Mieux que ça, à genoux, la bouche sur mes orteils.

Ah ouais, rien que ça! Ses pieds sont nus et posés sur le sol. Annabelle ne bouge pas, moi, je m'agenouille et je pose mes lèvres sur ses orteils. Elle me laisse comme ça quelques minutes. Annabelle n'a pas envie d'aller lécher les pieds de la fille, je trouve ça admirable! Très con, mais admirable. À mon avis, elle va le payer cher et dans pas longtemps. Justement, Kim lui dit:

— Tu n'as manifestement pas l'intention de m'obéir.

— Vous obéir, si, Mademoiselle, mais pas vous lécher les pieds.

— Quelles que soient les conséquences?

— L'honneur est plus important que tout, Mademoiselle.

Quoi? J'ai bien entendu? Au fou! Enfin, à la folle!

Kim lui dit:

— À ta place, j'hésiterais. Tu ne dois pas me lécher les pieds, mais je veux que tu te mettes à genoux devant et là, j'aurai une proposition à te faire.

Annabelle se met à genoux. Ah, quand même!

Kim lui dit:

— Toutes les filles m'ont baisé les pieds, que penses-tu d'elles?

— C'est une bande de larves.

Elles t'emmerdent, les larves! Et maintenant, tu vas le payer... ou pas, puisque Kim lui dit:

— Tu es la chef de chambre, ces filles sont sous tes ordres.

C'est pour rire? Annabelle affiche un méchant sourire en répondant:

— Je les ferai ramper, ces petites larves, Mademoiselle.

— Je n'en doute pas. Je t'ai directement jugée: une garce orgueilleuse, cruelle et manipulatrice, tout ce qu'il faut pour faire un chef. Ah, en plus des filles, je te donne un domestique. Lui.

Elle désigne son père, en disant:

— Lui doit t'obéir. D'ailleurs, il nous a un peu énervées ce matin, maman et moi. On va t'expliquer comment le punir. En même temps, je vais te montrer quelque chose qui va t'amuser.

Elle se tourne vers son père en disant:

— Déculotte-toi, petite merde!

Ouch, c'est violent! Bon, moi, j'ai essayé d'un peu tuer ma belle-mère, mais je n'aurais jamais insulté mon père. C'est peut-être la mode au Rajasthan...

Il obéit, sans enthousiasme. Tu m'étonnes! Il a un pantalon large qui arrive au genou, comme nous. Il l'enlève, on voit ses grosses fesses, puis son sexe qui est de taille moyenne, mais, ce qui est vraiment surprenant, c'est qu'il est entouré d'une spirale d'acier, retenu par un anneau autour des couilles. Impossible de bander, il a la bite coincée dans une petite cage.

 

268-B.jpg    

J'ai poussé un cri de surprise en voyant ça. Kim me regarde et me dit:

— Quoi?

— Pardon Mademoiselle, mais c'est la première fois que je vois ce genre d’accessoire.

— Oui, ma mère et moi, on a été obligées de l'empêcher de sauter sur toutes les filles.

Ça m'étonnerait énormément que ce soit son genre.

Elle poursuit:

— Il ne peut jouir que si on ouvre sa cage et vous savez où est la clé?

On répond toutes en chœur:

— Non, Mademoiselle.

Elle tire sur la chaîne qu'elle a autour du cou, en disant:

— Ici.

Elle nous montre une minuscule clé.

— C'est moi qui décide de quand ce petit cochon a le droit de se masturber.

Elle se tourne pour lui demander:

— À propos, ça fait combien de jours?

— Sept, Mademoiselle Kim.

J'imagine appeler mon père petit cochon et lui me dire des « Mademoiselle Aurore »!

Kim continue:

— Depuis qu'il ne peut plus se branler à longueur de journée, il est devenu un très performant lécheur les chattes. D'ailleurs, ça m'a excitée de le voir montrer son ridicule machin en cage. J'ai le temps de me faire lécher, m'man?

— Vite alors, ma chérie. À 10 h, le premier fournisseur arrive.

— D'accord.

Kim se lève et retrousse sa jupe, elle n'a pas de culotte, mais une chatte couverte d'une abondante toison noire. Elle se rassied les jambes écartées et dit à son père:

— Tu as 5 minutes pour me faire jouir. Si tu y arrives, je sors ta bite de sa cage et tu peux baiser une fille.

La mère regarde la scène, très intéressée, tandis que le père va se mettre à genoux entre les cuisses de sa fille, en gémissant. La première nous explique, enfin, plus spécialement à Annabelle et moi, qui sommes nouvelles:

— S'il gémit, c'est parce que ce dégénéré bande dès qu’il met son nez dans la chatte de notre fille. Ouch! Il fait ça bien.... Ça fait mal, hein, quand tu bandes?

— Oooohhh...

Je ne sais pas ce que fait la père avec sa langue, mais Kim ferme les yeux et pousse des petits cris de plaisir, elle. Elle dit:

— Putain de merde... c'est booonn...

Elle pousse la tête de son père contre sa chatte, en gémissant.

La mère lui dit:

— Quatre minutes. Tiens encore une minute, ma chérie...

— Impossi.... ble... aaaaahhhhh.....

Manifestement, elle est en train de jouir. Sa mère lui dit:

— T'as encore perdu! T'as vraiment le feu au cul.

— Ouais, il est trop bon! Maintenant, je vais pisser dans sa bouche. S'il avale tout, je le libère. Allez, en position!

Son père doit avoir l'habitude, car il se couche aussitôt sur le dos, par terre. Son sexe en cage repose sur son ventre. La chair rouge et boursouflée sort par les fentes de la spirale en acier. Kim s'accroupit au-dessus de la bouche grande ouverte de son papa. Elle commence par péter, ce qui la fait rire et la mère aussi. Il est où, le raffinement des Asiatiques? On voit qu'elle pousse un peu, puis pisse abondamment.

268-C.jpg 

Le père parvient à tout avaler, c'est-à-dire sans fermer la bouche, comme une femme doit le faire quand on jouit dans sa gorge.

Quand Kim a fini de pisser, elle frotte soigneusement sa chatte sur le visage de son père pour s'essuyer. Ensuite elle se lève et dit à sa mère:

— J'ai changé d'avis, m'man, j'ai pas envie de le libérer. Ça fait rien?

— Mais non, ma chérie.

— Et je le punirai plus tard...

 

A suivre.

 

Bruce Morgan illustrera cet épisode, bientôt.

 

za0807jenophain0708DSC_0081.JPG

 

Mia sans dessous - 3 est ici :

 http://www.lamusardine.com/P31258-mia-sans-dessous-3-morgan-bruce-michael-mia.html 

 

zb0807jenophain0708DSC_0081.jpg   

 

Mes livres sont ici : 

 

    https://www.amazon.fr/Mia-Michael/e/B01MRVYT44/ref=ntt_dp_epwbk_0

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés