Vendredi 28 juillet 2017 5 28 /07 /Juil /2017 13:52

 

Un homme et une femme arrivent. Oh! Ce sont les soldats américains que j'ai massés. Ils sont armés de fusils d'assaut. La fille m’attrape brutalement en disant:

— Toi, tu viens avec nous!

L'homme, lui, a empoigné Issara. Il ordonne au garde:

— Couche-toi à plat ventre les mains sur la nuque ou je te plombe!

Je crie, mais la fille me met le canon de son arme dans les côtes et je me tais, la trouille est encore plus forte que la douleur! Kim arrive et commence à leur dire:

— Le patron a des relations et...

La fille lui répond:

— Tu veux une balle dans le genou?

Non, elle ne veut pas. La fille fait une geste avec son fusil et Kim se couche sur le ventre, comme le garde. On sort du bar. Dehors, il y a une vieille voiture. Ils nous font monter toutes les deux dans le coffre, avant de le refermer. On est couchées l'une sur l'autre. Toute l'opération n'a pas pris plus de trois minutes. Qu'est-ce qui va nous arriver? Ils roulent vite, on est secouées à l'arrière. Soudain, la voiture s'arrête. J'entends une voix d'homme dire quelque chose en khmer, Issara m’explique:

— C'est la police.

Aussitôt, elle crie:

— Au secours, on est dans le coffre!

On tape sur le dessus du coffre avec nos pieds. Celui-ci s'ouvre. Ouf, sauvées ! Ou pas, car l'homme et la femme qui nos ont enlevées, nous regardent tous les deux, amusés. La fille nous dit:

— C'est pas beau d'appeler les flics.

— Mais n'importe qui aurait fait la même chose!

— C'est vrai...

Malheureusement, elle ajoute:

— Et n'importe qui va être puni pour apprendre à la fermer. Logique?

— Je vous en prie...

— Tu te tais!

Ils nous attachent les poignets dans le dos avec des menottes. Issara leur dit:

— On obéira...

Et paf! Elle se prend une gifle qui claque bruyamment sur sa joue. La fille lui jette:

— Ferme-la!

Elle me menotte à mon tour, tandis que l'homme met une grande bande collante sur la bouche d'Issara, puis sur la mienne. Retour dans le coffre, mais cette fois-ci, on est donc menottées et bâillonnées.

On roule encore un moment avant le prochain arrêt. On est l'une contre l'autre dans le coffre, toujours attachées et bâillonnées.

Quand ils nous ouvrent, on voit qu'ils se sont changés, ils ont des vêtements civils. La fille a un foulard sur la tête, sans doute pour cacher ses cheveux blonds cendrés. L'homme va chercher une grande charrette, sur laquelle sont posés des filets de pêche. Ils nous font monter et nous coucher en dessous des filets. L'homme nous prévient gentiment:

— Celle qui bouge, je l'assomme!

Puis, il ajoute quelques filets, pour nous cacher encore mieux. On va sentir le poisson jusqu'à la fin des temps! La charrette se met en route. On part dans des rues calmes, on entend pas de bruits de circulation.

Quand la charrette stoppe, des hommes nous emportent dans les filets. On descend un escalier, ça se sent aux cahots à chaque marche. Je pense qu'on est dans un bateau... parce qu'on sent aussi un léger balancement. On reste entravées un moment. Enfin, l'homme qui nous a enlevées retire les filets qui nous recouvrent complètement et nous remet sur nos pieds. Il défait également nos liens et nos bâillons en tirant d'un coup sec sur la bande collante... Aïïïee! Ça fait mal. Je frotte ma bouche et mes poignets douloureux. Il nous dit:

— Suivez-moi sur le pont.

Oh! On est en mer sur un bateau de pèche. 

282-A.jpg

La fille discute avec trois pêcheurs, des hommes de la région. On est là à attendre, on a faim, soif et j'ai terriblement envie de faire pipi, pour changer... Elle nous ordonne:

— Enlevez ces vêtements puants.

Les pêcheurs font des commentaires dans une langue que je ne situe pas, ils ont l'air de nous trouver à leur goût. La fille nous dit:

— Vous avez essayé de nous faire un coup de pute, en croyant que c'était la police qui nous arrêtait. Je vous ai promis de vous punir. Dans la marine anglaise, il paraît qu'on corrigeait les mousses avec un gros bout de cordage effiloché *. C'est douloureux, mais ça ne blesse pas et ça va vous apprendre à obéir.

Sale garce ! Elle ajoute:

— On commence par toi.

Mais pourquoi moi? D'un autre côté, ce sera fait! Elle se tourne vers les pêcheurs en disant:

— Attachez-la.

Ils ont déjà tout préparé. Les hommes sont trois, âgés d’environ 20 à 60 ans. Trois fripouilles, musclées, tatouées, couturées... Le jeune semble le plus normal. Deux hommes m'attrapent et me caressent, c’est sans doute normal. Un de deux me donne une claque sur tes fesses en faisant une réflexion qui fait rire les autres. Une corde est fixée à la bôme, autrement dit la barre de bois qui se trouve sous la voile. Ils m'attachent les poignets puis ils tirent sur la corde jusqu'à ce que mes bras soient tendus et je me retrouve sur la pointe des pieds. Ça fait mal, je pousse un cri. La fille me jette:

— Tu cries déjà!

282-B.jpg   

Un des pêcheurs, celui qui doit avoir la quarantaine, prend un morceau d'une grosse corde de la grosseur de mon poignet faisant bien un mètre de long. C'est un vieux cordage effiloché durci par l'eau de mer et le sel. Il est assez rigide... Aïe! La fille s'adresse à l'homme :

— Vas-y, mais pas de blessures.

Dans un mauvais anglais, il répond:

— Pas de blessure, mais pas s'asseoir deux jours.

Il traduit et ça fait rire les deux autres. Il y a un silence et puis un sifflement:

Fffwwwiiiii!

Les cordelettes rigides me brûlent les fesses. Je crie:

— Aaaaïïïïïe, ça fait mal... Pardon pour la police!

La fille lui dit:

— Va pas trop vite, qu'elle puisse bien apprécier...

Quelques secondes puis j'entends ce bruit:

Ffwwwiiiii!

La fraction de seconde suivante, les morceaux de cordes bien raides s'éparpillent sur mes fesses!

— Aaaaaaaïïïïïe!

Ça fait un mal de chien, je gigote au bout de ma corde.

Fffwwwiiiii!

— Aaaaaaaïïïïïe!

Cette fois, c'est la base de mes fesses qui s'embrase. Je fais un bond en l'air, ça me fait très mal aux poignets en retombant.

Fffwwwiiiii!

— Aaaaaaaiiiiie!

Le haut de mes cuisses, ça fait trop mal.... bou... hou...

Fffwwwiiiii!

— Aaaaaaaïïïïïe!

Le coup tombe sur mes mollets. J'agite les jambes dans tous les sens!

Fffwwwiiiii!

— Aaaaaaaïïïïïe!

Oh non! Le cordage a dû arriver sur un endroit déjà frappé, mon cul est en enfer!

Ffwwwiiiii!

— Aaaaaaaïïïïïe!

De nouveau la base des fesses. J’implore:

— Pitié Maîtresse, je ne vous trahirai plus!

Fffwwwiiiii!

— Aaaaaaaïïïïïe!

— Et tu m’obéiras?

— Oouuuiii, je vous le jure devant Dieu!

— Bien, le dernier sur ta chatte, comme ça tu penseras à cette promesse en te masturbant. Écartez ses cuisses, les gars.

Deux hommes me prennent par les chevilles et écartent mes jambes, tandis que le fouetteur vise ma chatte en frappant de bas en haut.

Fffwwwiiiii!

— AAAAAIIIIIIEEEE!

Je vais m'évanouir... Hélas, non... Ma chatte me fait trop souffrir. Si elle pouvait, elle rentrerait complètement dans mon vagin pour se protéger... La fille leur dit:

— Détachez-la.

Ils défont le nœud et je me laisse tomber par terre en tenant ma chatte à deux mains. La fille me dit:

— Remercie le gentil pécheur qui t'a fouettée et ensuite tu me diras comment tu comptes te comporter. Et que ce soit convaincant, sinon on te remet au bout de ta corde comme un gros jambon.

Je ne veux pas faire le jambon, je me traîne à genoux et j'embrasse la main de ce salopard de fouetteur en disant:

— Merci Monsieur de m'avoir punie.

Il me tend la grosse corde et je l'embrasse. Ça les fait rigoler! Ensuite je vais devant la fille et je lui dis:

— Je vous obéirai au doigt et à l’œil, Maîtresse.

— Bien... Sinon, tu as bien compris ce qui se passera?

— Je serai fouettée, Maîtresse.

Elle me caresse la joue en disant:

— Très bien... On s'occupe de ta copine, maintenant?

— Oui, Maîtresse. 

* Authentique.

 

A suivre.

 

Un grand merci à Bruce Morgan, pour les supers dessins.

P1090121.jpg

Si vous aimez nos histoires vous aimerez nos livres. Ils sont vendus par La Musardine et Amazon.  

"Mia sans dessous." les trois tomes : http://www.lamusardine.com/P31258-mia-sans-dessous-3-morgan-bruce-michael-mia.html

Mes 5 livres en ebook et papier sont ici : 

https://www.amazon.fr/Mia-Michael/e/B01MRVYT44/ref=ntt_dp_epwbk_0           

 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés