Samedi 13 octobre 2012 6 13 /10 /Oct /2012 14:10

mannequin photo

   

Diego et Perra forment une super équipe. Dans un genre différent bien sûr.

Lui au-dessus, elle en dessous, au propre et au figuré…

À deux c'est… irrésistible.

Quand il a fini et qu'il va pisser, elle fait le ménage… et lèche le sperme que son Maître a abondamment lâché dans mon vagin.     

Je m'attends toujours à ce qu'il change de ton avec moi. Genre "mia! aAx pieds!!". Heureusement, ça n'arrive pas!

Diego me dit, "Tu veux dormir ici, ma belle, il est tard."

"Euh… oui merci…volontiers."

On fait un brin de toilette, Perra me prête sa brosse à dents.

Dans la chambre, il n'y a qu'un lit.

"…et Perra?", je lui demande.

"Ben, sur la carpette…"

"Pôv' bête!"

"Chacun à sa place, mia, et puis, je la prends parfois dans mon lit".

Perra se couche en rond sur la carpette… Oui bon, c'est vrai chacun à sa place.

On se couche sur le côté, Diego derrière moi… et bien sûr on tire le petit coup du soir… je suis fatiguée… je m'endors alors qu'il a joui et qu'il est encore en moi…    

Le matin quand je me réveille, je sens un corps tout chaud contre le mien. Je le caresse, il est tout lisse. J'ouvre les yeux, c'est Perra. Elle est contre moi et elle me sourit, son visage est à 10 cm du mien. Je dis pour rigoler, "Hé bien qu'est ce que tu fais dans le lit?" Elle pousse un petit gémissement… Je l'embrasse, elle aussi. C'est une gentille bête.

"Diego part toujours très tôt…", me dit-elle.

"Ah, qu'est ce qu'il fait?"

Elle rougit, "Je ne sais pas…"

"Menteuse!"

"Je ne peux pas le dire, mia…"

"Je ne dirai pas que tu me l'as dit."

"Il voit tout de suite quand je mens et il me punit."

Ça m'intéresse, "Comment?"

Elle pousse un gros soupir, "La dernière fois, il a mis du savon en poudre sur ma nourriture pendant toute une journée et m'a obligé à tout manger. Après on fait attention à ce qu'on dit."

Il a de ces idées, mais bon, moi j'aimerais pas faire des bulles de savon quand je parle! C'est vrai qu'il y a de quoi réfléchir avant de lui mentir!

On déjeune. On parle…

Et puis, il est déjà 7 h 30 ', il faut qu'on se dépêche! On arrive au magasin à 8 h 20' au lieu de 8 h.  

La gérante nous guette. "Vous deux!! Changez-vous et aux chiottes!!".

Tout le monde se marre. Sympa!!      

Il y a un client qui me fait du gringue. Il est déjà venu plusieurs fois et s'adresse toujours à moi. Manifestement, je lui plais… beaucoup.

Il n'est pas mon genre, mais une chose me plait chez lui, il a l'air d'avoir de l'argent… Oui c'est réducteur, comme jugement.

Il m'a invitée à manger samedi soir et je peux choisir les vêtements que je veux dans le magasin. J'ai accepté… mais… on est que mardi…

J'ai envie… de m'amuser… de faire un tour "on the wild side."

Un client arrive, pour un essayage d'un costume sur mesure. Il me veut moi… ben oui, lui aussi, ça fait râler les autres filles.

Je suis à genoux à ses pieds, position équivoque s'il en est, pour ajuster son pantalon. Il avance un peu et j'ai le visage contre son bas-ventre. Je lève les yeux et il sort un billet de 50 e. Ouuaah!! Faut que je travaille des heures pour gagner ça. Je baisse la tirette de sa braguette, sort un sexe pas très gaillard, mais, attends petit gars, je vais te réchauffer. Je tire sur le prépuce pour dégager le gland et le met ma bouche bien au chaud. Ma langue et lui font connaissance, entre muqueuses, ça doit bien se passer. Je le suce comme… si j'étais dans un parking!

Comme prévu, il prend de l'ampleur. Le Monsieur me caresse la joue. Je lui fais un peu de deep throat, son gland contre mes amygdales et mon nez dans ses poils… ça lui plait beaucoup et bientôt, il jouit dans ma bouche. Heureusement, je sais avaler par saccades. Le transfert se fait sans incident de ses couilles à mon estomac et il n'y a pas une tache sur le beau costume. C'est la magie de mia!

Voilà, là, ça bouge un peu… J'empoche le billet. Il est tout content, moi aussi.

"Il y a moyen de se voir en dehors?", me demande-t-il.

"Oui, bien sûr, Monsieur."

"Lundi, on conviendra d'un rendez-vous."

Ça, ça me plait…

 

Le soir, je sors, je bois, je flirte… je rentre tard…

Et, bien sûr, le lendemain matin, je suis en retard pour la 2ème… euh… 3ème?Allez bon, 4ème fois!

Je me change et je vais faire les chiottes. Je m'attends à la visite de la gérante.

Elle arrive juste quand je suis dans une des toilettes. Elle referme la porte. On est à l'étroit à deux… Elle lève sa jupe, baisse sa culotte et se met à pisser. Ça ne me dérange pas, mais je suis quand même surprise. " Ça fait la 4ème fois que tu es en retard."

"Oui… mais…"

Elle me coupe, "Avant ça, tu as volé un vêtement."

"Oui… mais…"

Elle me coupe à nouveau, "Et tu fais des passes dans les cabines d'essayage."

Meeerde!! Il a y même des caméras dans les cabines d'essayage??? C'est sûrement illégal, ça!!

Elle continue, "Je sais pourquoi tu ne veux pas de la police…", là je la boucle. "Tu es en sursis pour une condamnation." Elle fait une pause…"Donc, tu vas être punie!!"

"Mais, je l'ai déjà eue!"

"J'en ai marre de tes "mais". Elle lève la main. "N'essaye surtout pas d'esquiver". Je ferme les yeux et elle m'envoie une gifle sonore sur la joue. "Aiiiiie!!" Je vois des étoiles. Je me frotte la joue.

 

Elle se lève, son pubis est devant mon visage. Elle remonte sa culotte, se rajuste, "On réglera ça cet après-midi."

"Bien, Madame."

 

Quand j'ai fini les toilettes, je mets mon uniforme et je m'occupe des clients.

Je travaille avec les papillons de l'appréhension qui volettent et se cogne contre les parois de mon estomac…

Je l'ai bien cherché… Non, pas vraiment. Je ne pense jamais aux conséquences de mes conneries!

À 4 h la gérante me fait signe.

Je la rejoins et je lui dis, "Pas le martiner, Madame, je vous en prie!"

"Non… on ne va pas déranger la patronne pour ça! Je vais te fesser dans un coin comme une sale gamine."  

Elle m'entraîne dans la pièce où il y la vidéo.

"Tu veux te voir sucer un client?"

"Non, Madame…".

"Je dois reconnaître que tu es douée pour sucer une bite, pour vendre aussi d'ailleurs… des vêtements et ton cul!"

Elle appelle, "Raymond!". Merde, il va y avoir un témoin. Raymond, c'est l'homme à tout faire, qui a mis en marche la bande vidéo quand j'avais piqué un corsage.

Elle appelle à nouveau, "Raymooooond!!".

Il arrive en courant, "J'arrivais pas à en trouver une", dit-il, en lui tendant une sandale, genre tong. C'est comme une épaisse semelle de cuir. Aiee!! J'espérais que ce soit une fessée à la main.

Raymond s'assied pour assister au spectacle.

Elle arrondit le bras, je vais me pencher contre sa hanche, la tête vers le bas.

Elle prend son temps pour relever ma jupe, pourtant super courte et pour baisser ma culotte jusqu'à la pliure des genoux...

Sifflement de Raymond, "Elle a un de ces culs cette petite salope!".

"T'as envie de la tirer? Vas-y, je la fesserai après".  

 La gérante me lâche… Raymond sort sa bite de son vieux pantalon… bouuuh!!  

"Puisque tu fais des pipes si facilement, vas-y…"

Il se décalotte…et une mouche vient se poser sur son gland.

La gérante et lui rigole.

"Panne de salle de bain.", dit-il.

La gérante empoigne la tong, "Tu attends quoi?"

OK!! Je me mets à genoux entre les jambes. Il bande déjà. Il y a un peu de smegma à la base du gland, la mouche l'avait bien repéré, mais j'ai connu pire. Je suis née à la campagne, moi, et les fils de paysan avec qui j'allais à l'école ne se lavaient pas souvent. Je ne suis pas comme ces filles de la ville qui font tout de suite la moue, genre "vot' bite à un goût!"

Et puis, j'aimerais faire copain avec lui rapport à des vidéos qui pourraient être effacées… accidentellement!

Je m'applique un moment…mais il a une autre idée en tête : mon cul!

 

mannequinbm

   

"Assois-toi dessus", me dit-il.

Bon, je me mets sur lui, les coudes sur le bureau devant moi.  

Ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai un bon coup de langue et un bon coup de reins. Il apprécie de façon imagée, "Ah oui tu le bouges bien ton cul, salope!!"

Quelques allées retour et il jouit en moi… Moi pas, c'est trop rapide et puis les papillons dans l'estomac ça bloque.

J'ai pas le temps de… récupérer… que la gérante me montre sa hanche, je m'y incruste à nouveau… Ppppppffffff (long soupir!!)

"Passe-moi la tong", dit la gérante à Raymond...

Elle la lève bien haut et claque mes fesses. Ouch!!

Elle commence à me fesser tout en me grondant, "Non seulement tu voles" Paf! Paf! Paf! "mais en plus tu fais des passes dans le magasin!" Paf! Paf! Paf!… "

Je la supplie, "Assez Madame, je vous en priiiiiiie…."

"Et en plus tu arrives presque tous les jours en retard!!" Paf! Paf! Paf! 

Elle frappe à toute vitesse et ne s'arrête que, lorsque son bras est trop fatigué. Alors, elle remonte ma culotte et me redresse. Je pleure dans mes mains.

Elle tend la tong à Raymond, "Sens, elle est toute chaude. " Il rigole, "C'est vrai, mais sûrement moins que ses fesses!!"

"Maintenant, 1 h de piquet, mais ça va être un piquet spécial pour toi!"

"Je vous en prie, Madame, c'était vraiment une bonne fessée. J'ai les fesses en feu…

"Arrête les conneries et ça n'arrivera plus…"

Elle me tend un vieux Kleenex, "Mouche-toi, ton nez coule, c'est dégoûtant!"

Elle me donne des vêtements qui étaient dans le bureau. : une jolie robe d'été et des sandales à haut talons. Elle me donne aussi des lunettes de soleil, "Tu ressembles à un lapin albinos avec tes yeux rouges!"

Je pense "la faute à qui?".

Quand je me suis changée, je la suis dans le magasin. Sur des plates-formes rondes, il y a différents mannequins. Elle en a fait enlever un, "C'est toi qui vas faire le mannequin." Je monte sur la plate-forme et elle me fait prendre une pose, bras en partie levés.

"1 h immobile! Si tu bouges, je te fesses avec le martiner devant tout le monde en expliquant pourquoi!"    

Les autres vendeuses sont vite au courant! Elles viennent me voir et se moquer de moi. Elles soulèvent même ma jupe pour voir mes fesses.

Elles se marrent.

Au bout d'un moment, j'ai les bras qui tremblent … mais je m'accroche.

La gérante ne me fait pas grâce d'une minute.

Après une heure, elle vient me dire, "C'est bon, mia, occupe-toi des clients."

Je suis épuisée... Une des vendeuses me dit en riant, "Maintenant, tu pourras mettre sur ton CV "mannequin!"   

À suivre

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour le super dessin.

pub pur erog

 

Par miasansdessous - Publié dans : domination - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés