Jeudi 14 mars 2013 4 14 /03 /Mars /2013 10:52

Le fouet d'Hassan vient claquer sur les fesses de la Princesse.

Les cinq lanières plates laissent de belles marques rouges. Elle fait un petit bond en disant, "Ouch!! Ça fait mal!!"  

"Qu'est-ce que tu croyais?", dit son frère. "Arrête ce jeu stupide!"

Elle se frotte les fesses, puis les tend à nouveau.

Elle dit à Hassan, "Qu'est-ce que tu attends?".

Le fouet vient à nouveau claquer sur ses fesses. Elle pousse un gros soupir et se redresse. Elle n'a pas crié, pas supplié, comme certaines que je connais! Elle est bionique ou quoi, cette fille??

"Voilà, Princesse, deux coups de fouet, normalement c'est trois, le tarif pour une esclave paresseuse."

Elle se remet en position et je vois qu'il met plus de force. Là, elle pousse un cri, "Aiiiie", elle l'a bien senti!

"Je ne serai plus paresseuse!", dit-elle.

"OK, c'est noté", dit son frère en riant.

Elle se frotte les fesses, puis se tourne vers moi, "Ça fait mal, hein??"

"Oh, oui Maîtresse, ça fait vraiment mal."

"Chaque fois que je ferai fouetterai une esclave, je saurai exactement la douleur, qu'elle ressent. C'est… grisant!"

Grisant!!

Elle reprend, "A ton tour maintenant, j'hésite entre 20 et 30, parce que c'est quand même toi, l'esclave."

Je pleurniche, "Mais je n'ai rien fait, Maîtresse!"

Elle imite mon ton geigneux, "Mais, moi non plus…"

Elle joue… Et elle continue, "Tu crois qu'une esclave ne doit pas être punie plus sévèrement que sa maîtresse??"

Que répondre?

Je suis toujours à genoux, je joins les mains.

"Peut-être, je pourrais être indulgente, si tu arrives à me convaincre… Rampe!! Supplie!!".

D'accord, je me prosterne devant elle, j'embrasse ses pieds nus, je lèche même ses orteils, je bredouille, je supplie…

"Redresse-toi et regarde-moi." Je lève les yeux vers elle, "Tu as été bien ridicule à supplier en me léchant les pieds, on va dire 10… mais… à condition que tu comptes chaque coup de fouet et que tu remercies chaque fois."

"Merci, Maîtresse".

Son ton devient dur, "En position!!"

Je me mets vite à quatre pattes, puis le front contre mes mains posées sur le sol. Les fesses en l'air.

Elle dit à son frère, "Tu as vu à quelle vitesse, elle a pris cette position?"

"C'est une esclave...", répond son frère.

Elle dit à Hassan, " Ça t'aurait plu, que je me mette comme ça?"

"J'aurais adoré, Princesse."

Son frère dit en riant, "Allumeuse!"

"Mais non, j'éteins aussi."

Elle rit.

Et allez, on flirte, on s'amuse. Merde!! Je m'en fous moi de leurs histoires de cul, j'attends en tremblant!

Elle se met derrière moi, j'entends un sifflement et les lainières viennent s'éparpiller sur mes fesses. Je fais, "Aaaaaiiiiie!!!", qui se termine par "UN! Merci Maîtresse." Elle recommence neuf fois de suite.  Les lanières viennent me mordre les fesses et les cuisses. Neuf fois je compte et je remercie en gémissant de plus en plus.

Enfin, elle s'arrête.

Je me redresse un peu… Elle tend la main, je l'embrasse en disant, "Merci… Maîtresse…"

"Relève-toi."

Elle me prend contre elle, son visage tout près de mon visage en larmes, "Tu as compris qui était la Maîtresse??"

"Oh oui, Maîtresse!"

Elle me prend par la nuque et pose ses lèvres sur les miennes, toutes barbouillées de pleurs. Elle force ma bouche…

Déconcertant ce baiser! Elle quitte ma bouche et dit, "Montre tes marques." Mes fesses et mes cuisses sont pleines de stries rouges. Elle compare avec les siennes, "Les miennes se voient autant que les tiennes".

C'est vrai. Elle a l'air ravie qu'on ait les mêmes… enfin, moi beaucoup plus nombreuses.

Son frère dit, "C'est tes copines qui vont être surprises quand elles vont voir tes fesses, surtout Noémie."

La princesse sourit, ravie, et me dit, "Noémie, c'est ma chérie."

Aaaah!?!

Elle dit à son frère, "Je dirai que c'est toi qui m'as fait punir par Hassan."

"N'importe quoi!! Note que les occasions de te punir ne manquent pas. Et je t'aurais punie pour quoi??"

Elle prend une voix de petite fille qui zozote, "Parce que ze n'ai pas été saze…"

Son frère éclate de rire, "J'ai d'autres projets en ce qui te concerne, après le spectacle que tu as donné."

"Mmmhh... ça m'intéresse…"

Holà, c'est chaud entre ces deux-là!

Mais elle fait un signe de la main vers nous, "Bon… Hassan montre lui sa chambre et explique lui ce qu'elle devra faire."

"Oui, Princesse…"

Il me prend par le bras, "Viens."

La Princesse reprend, "Ah et pour te remercier de m'avoir fouettée, tu peux tirer la petite, si tu as envie!"

"Merci Princesse, toujours à votre service… pour vous fouetter aussi."

Elle rit,"Tu crois que je ferais une bonne esclave?"

"En esclave comme en Princesse, vous êtes super bonne!".

Elle lui fait un grand sourire, "Tu m'acheterais?"

"Sans hésitation!"

Elle lui envoie un baiser de loin.

Nympho la Princesse!

Bon, nympho, je peux l'être par moment, mais pas folle au point de tester le fouet pour m'amuser!

 

Je repars avec Hassan… Je reprends sa main et la serre.

Il me regarde, "Ce fouet n'est pas vraiment méchant."

"Ça fait quand même mal…", j'ajoute, "Vous allez me tirer, M'sieur."

Il rit, "C'est mon intention. Tu ne serais pas aussi allumeuse comme la Princesse, toi?"

"J'ai besoin de … de…"

"Compassion? Sexe?", me propose-t-il.

Tiens il n'est pas con, en plus!

"Oui les deux…et vous êtes très séduisant, Monsieur."

On passe près du bosquet de jasmin et on s'arrête ensemble pour humer la délicate odeur des fleurs. Enfin, délicate, il y a quand même une note légèrement fécale sous la fragrance des parfums fleuris.

C'est une odeur… une odeur de sexe et d'esclave… Comme la fleur de châtaignier a une odeur de sperme…            

***  ***  ***       

*** Main dans la main, dans l'odeur du jasmin, tu as trouvé ton prince charmant, Cendrillon???

- Hin, hin, hin! (ricanement de mia) toujours aussi sarcastique, la Voix! Peut-être pas mon prince mais quelqu'un qui pourra m'aider à m'échapper d'ici.

*** Faudra la jouer finement, mia.

- Ben oui, tu me connais…

*** Justement!

 

 aaDSC_7182-copie-1.jpg

 

Bon, je continue… Mon nouvel ami, enfin j'espère, me montre la maison, la chambre de la princesse… Il me présente à la cuisinière, très grosse, presque obèse comme souvent les cuisinières… Et aussi à une bonne, une jolie Black.

Moi, je serai une sorte de… d'esclave multifonctions pour la Princesse.

Il m'apprend qu'elle et son frère part dans un mois avec lui aux États-Unis où ils entrent à l'UCLA de LA. Dans un mois, je serai donc renvoyée à la société Red Dragoon à qui… j'appartiens. C'est légal, ça???

Faut que je trouve un truc pour me faire la belle endéans ce mois.

Mon service pour la princesse, c'est surtout le matin, petit-déjeuner, toilette, ensuite du courrier… Et souvent, après elle étudie ou sort voir des amies…

Dans le cas où elle a des invités, elle veut que son esclave soit là.

"Elle va souvent  me punir?",  je demande à Hassan.

"Ça dépendra de son humeur. Tu as vu qu'elle n'est pas simple!". Ah ça, oui, j'ai vu! "Surtout, obéis sans discuter!!"

Je ne peux pas m'empêcher de demander, "Est-ce qu'ils couchent ensemble, Monsieur?"

"Une esclave doit s'abstenir de poser ce genre de questions."

Ouch!! Je prends vite mon air "esclave prise en faute et qui ne le fera plus jamais, jamais…"

Il me montre "ma chambre" qui est une petite annexe de celle de la cuisinière. Il y a un matelas par terre. Je fais la grimace.

"Tu veux dormir avec moi?", demande Hassan.

J'ouvre les yeux tout grands et je m'écrie, "Ooh oui, maître."

Il rit, "Je ne suis pas ton maître."

"Alors, oh oui, mon chéri."

Il rit à nouveau et me donne une claque sur les fesses, gentille mais bon, je prends ça comme un petit rappel à l'ordre, d'autant plus que mes fesses sont encore rouges et brûlantes… Je ne dois pas trop faire la conne!

Mon service auprès de la princesse commencera le lendemain matin, quand elle sonnera pour avoir son petit déjeuner, j'ai comme une impression de "déjà vécu."

 

Hassan me montre sa chambre. "Tu peux te reposer, si tu veux, tu as eu une grosse journée."

Qu'il est gentil! J'en ai les larmes aux yeux… Oui, je sais, je pleure vite, mais c'est que… je sais pas! C'est comme ça… Je pleure quand on me fouette et je pleure quand on est gentil… Mais ce ne sont pas les mêmes larmes!

Après avoir dormi une heure, je mange dans la cuisine avec Hassan et la cuisinière. Elle rigole de me voir collée à lui. Elle me prévient, que je devrai lui obéir, sinon… Oui, oui, je connais.

Hassan me donne un petit verre d'alcool, ça fait du bien…

On dit, "Bonne nuit", à la cuisinière, moi en faisant une révérence, ça lui plait.

On va dans la chambre… Il se déshabille. Ouahou!! Grand, musclé, des cicatrices, des poils, un engin de belle dimension. Un mec bourré de testostérone! Mes ovaires l'ont tout de suite flairé et se mettent à produire des hormones femelles comme des petits fous! J'ai dit un peu nympho tout à l'heure!

 

sans-titre-copie.jpg 

 

"Tu me laisses faire?", je demande.

"Vas-y."

Il se couche sur le lit. Évidemment, je suis gênée par les fers que j'ai aux poignets et aux chevilles. J'enlève le morceau de chaîne qui pend du collier.

Je l'embrasse, mais bien. La bouche, le torse, les poils du pubis. Je mordille ses couilles, je couvre son sexe de baisers. Enfin tout ça, vous connaissez, c'est ce que fait votre femme au facteur, au plombier, au concierge et aux hommes des poubelles quand vous n'êtes pas là… Mais non! Arrêtez de grincer des dents, je rigole!

Je me mets sur lui, enfonce son sexe dans ma chatte qui est plus mouillé… qu'une oasis verdoyante au Sahara, je colle ma bouche à la sienne… On baise, puis on s'endort emmêlés.

 

sanszz-titre-copie.jpg

 

Je dors d'une traite, même pas pipi.  

7 h le lendemain matin le réveil d'Hassan sonne. Ma première journée au service de la princesse va commencer!

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

 

 

  pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : LesMeilleursBlogsdeSexe
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés