Vendredi 29 mars 2013 5 29 /03 /Mars /2013 09:54

agacate_128.jpg

 

Je le reconnais, parfois, je suis un peu agaçante!

Je joue, je dis ou je fais des conneries.

Je suis parfois ingérable, même pour moi-même. Genre, je me dis, "mia t'a assez bu" et je commande un verre.

Il faut que j'aie un amoureux un peu énergique, sinon, je fais n'importe quoi!

Hassan est gentil avec moi, alors j'en profite un peu… beaucoup…

Je teste, je vois jusqu'où je peux aller trop loin. Avec lui, j'ai fini par comprendre qu'il ne fallait pas dépasser certaines limites.

Il faut dire que dans mes côtés agaçants, il y a le fait de poser beaucoup de questions. Un peu comme les enfants, genre : pourquoi c'est rouge? quand est-ce qu'on arrive? pourquoi tu dis ça?? qu'est ce qu'il y avait avant le big bang?? etc… etc…

Plusieurs fois, Hassan me dit d'arrêter, mais c'est plus fort que moi, je continue.

Ce qu'il n'aime pas du tout, c'est les questions à propos de la Princesse et de tout ce qui concerne sa famille. Oui, mais… je suis curieuse comme une chatte, alors je tourne autour du pot, genre, "Quand ce n'est pas les vacances, tu habites où?"

J'ai eu droit à un, "Arrête de poser des questions!", d'un ton excédé.

Bien sûr, j'ai remis ça, un peu plus tard.

Il est 9 h du soir et il fait très chaud. On est dans le jardin, sur une couverture près du buisson de jasmin – j'adore le jasmin, comme vous savez. On a fait l'amour et pour ça, je suis bonne!

Je profite de qu'il est relax, comme un guerrier qui vient de tirer une belle captive, pour dire, "C'est un joli nom Djamilla…" J'ai cru entendre le matin quelqu'un appeler la Princesse, Djamilla.

Hassan se redresse, me regarde bien dans les yeux et me dit calmement, trop calmement, "Tu remarqueras que j'ai beaucoup de patience avec toi! Je t'ai demandé sûrement cinq fois - aujourd'hui - de ne pas poser de questions sur la Princesse…"

"Oui, mais…je..."

Il me coupe, "Tu vas demander à Fatima de te donner cinq coups de cuiller en bois sur les fesses."

"Je le ferai plus! Je le ferai plus! Je le jure, j'ai peur de cette femme et…"

Il dit calmement, "10 coups!" À toute vitesse, je me lève et je pars, toute nue vers la maison.

Il ajoute, "et ne revient que lorsque ce sera fait."

Je m'engueule, "mia, espèce de triple conne!! Tu ne pourrais pas la fermer de temps en temps!!"

L'expérience que j'ai eue l'avant-veille, avec l'harissa et la cuiller en bois, m'a laissé un goût… très désagréable en bouche et dans le cul. Et, aussi, des bleus sur les fesses!!

J'arrive à la porte de la cuisine et j'entends des bruits de voix et des rires. Fatima reçoit de la famille, comme souvent le soir. Sa famille a "table ouverte". La princesse ne se préoccupe pas de ça... La porte est fermée. Je toque timidement. Ils n'entendent pas. Je toque plus fort, Fatima gueule, "Entrez!"

J'ouvre la porte et je passe la tête. Il y a la famille, en tout une bonne dizaine de personnes. Je dis, "Bonsoir, je pourrais vous parler, Madame."

"Tu ne vois pas que je suis occupée?"

"C'est important, Madame."

"Bon, entre!"

"C'est que je suis toute nue…"

Rires dans la pièce. Un homme dit, "Allez entre! On ne va pas te manger."

Pffffff, gros soupir, j'entre. Sa famille, comme elle, vient du bas peuple. Il doit y avoir un frère, une sœur, leurs conjoints, des neveux, des nièces…

Commentaire des hommes,  "T'es mignonne, toi!"

Commentaire des femmes, "Quels petits nichons!"

J'ai l'impression d'être une pouliche qu'on examine avant de l'acheter… oui bon, je suis déjà vendue…

"Alors qu'est ce qui t'amène, ma belle," demande un des hommes.

Ouch!! C'est vrai!

Comme toujours dans une situation de stress, j'ai les larmes aux yeux.

"Qu'est-ce que tu as encore fait comme connerie?", demande Fatima.

Je bégaye, "Monsieur Ha… Hassan m'envoie pour vous demander…euh…de me donner 10 coups sur les fesses avec la cuiller en bois."

Rire général…

Fatima grogne, "Non, mais tu ne crois pas que j'ai autre chose à faire??? Je te corrigerai demain matin."

"Il m'a dit que… que… je ne pouvais pas revenir sans… sans avoir été punie."

Evidement, les autres ont envie d'assister au spectacle, "Allez Fatima… puisqu'elle te le demande gentiment, fesse-la."

Fatima soupire, "Il y a un volontaire pour cette corvée??"

Plusieurs têtes se tournent vers une fille d'une vingtaine d'années, jolie mais assez vulgaire, aussi, qui me regarde les yeux brillants.

Elle dit, "Moi, tante Fatima."

"D'accord ma chérie." Elle fait un clin d'œil, que je vois, bien sûr, et dit, "On va demander à l'intéressée, si elle est d'accord. Ça te ferait plaisir mia que ce soit ma nièce qui te corrige? Tu sais, elle joue au ping pong, elle a un bon revers."

Rires…

Ils se payent ma tête…

"…Oui, Madame …"

"Alors demande-lui."

Je regarde la nièce, "Mademoiselle, voulez-vous bien me donner 10 coups sur les fesses, s'il vous plait." J'ajoute bêtement, "Pas trop fort."

Fatima dit, "Hassan t'a dit de dire pas trop fort???"

Merde!!!

"Non… Madame…"

"Alors, ça fera cinq de plus pour avoir essayé de tricher. D'accord?"

Là, j'ai plus les larmes aux yeux, je pleure en bredouillant, "Oui, Madame."

La gamine dit, "Chouette!".

Je pense qu'il y en a peut-être un qui va intervenir en ma faveur…

Personne!! Ils ont tous l'air ravi de ce spectacle inattendu!!

La cuiller en bois est pendue à un clou, bien visible. Je ne la connais que trop bien, hélas! L'après-midi, quand je travaille sous ses ordres, Fatima me prend contre sa hanche. Pas besoin de me trousser, je n'ai qu'un tee-shirt. Elle me donne deux ou trois bons coups sur les fesses. Parfois il y une raison, mais souvent c'est parce qu'il y a des spectateurs dans la cuisine et que ça amuse tout le monde! Pour elle, c'est la routine… Même pour Hassan qui n'intervient pas, bien sûr, et rigole. Son seul commentaire quand je pleurniche, c'est, "Mais, c'est rien ça, la cuiller en bois."

Mais oui bien sûr, c'est rien! N'empêche que j'ai des marques rondes et rouges sur les fesses qui restent des heures. "Cette petite a la rougeole!", dit Fatima en riant quand elle me trousse et que j'ai encore les marques de la précédente correction.

 

Ici, il ne s'agit pas de me prendre sous son bras pour me donner quelques claques. Fatima me montre une chaise et dit, "mia, en position!!"

Quand elle ne me prend pas contre sa hanche, elle me passe "à la chaise" comme elle dit, c'est le cas aujourd'hui.

Ça veut dire que je dois mettre mes avant-bras et mon front sur la partie où on s'assied. Les jambes droites et un peu écartées. Inutile de dire que la famille a une vue imprenable sur ma chatte.

Elle dit à sa nièce, "Tu frappes avec la partie plate de la cuiller bien à plat, c'est ce qui fait le plus d'effet."

À moi, "mia, tu comptes et tu remercies."

Putain!! La totale, quoi!!

"Sors bien tes fesses, mia!"

Avant que sa nièce ne commence, Fatima montre la marque au fer rouge que j'ai sur la fesse,  "C'est la marque des esclaves." On vient voir.

"Ça doit pas faire du bien!", dit une femme.

La nièce passe la main sur mes fesses, "Avec le cul qu'elle a on ne peut pas rater la cible!"

Tout le monde rit… sauf moi!!

"Prête, mia?"

"Ouiii... Mademoiselle…"

Elle lève la cuiller et l'abat en plein milieu de ma fesse gauche. Je fais un bond et je crie dans les aiguës, "aaaiiiii!! Un… merciii…Mademoiselle."

Qu'est-ce qu'elle frappe fort, la garce!!

Elle prend son temps vise le milieu de l'autre fesse. Je fais, "Aaaiiiiii!!! deux, merci Mademoiselle."

Puis ça continue : "aaaaiiiii 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 -10 - 11 - 12 - 13 …merciiiiiii Mademoiselle."

Elle s'arrête! Elle me fait grâce des deux derniers??

Oooh non, elle dit, "Attention, mia, les deux derniers, je vais les donner sur une marque, ça risque de… pincer!"

Murmures approbateurs de la famille… Quelle famille de…

Elle touche ma fesse avec la cuiller, je me crispe, mais elle tape légèrement un endroit sur chaque fesse en disant, "là et là!"

Puis elle lève la cuiller très haut et l'abat là où elle l'avait dit, en plein sur une marque rouge. OUCH!!! Là je crie plus fort "Aaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!"

"Tu ne comptes plus?", me dit-elle.

Meeeerde!!! Je dis très vite, "14 - merci - Mademoiselle."

"Bon allez, je suis trop bonne, on dit que ça compte!"

"Attention la dernière!" Elle attend… suspense…

Paf!!! Un bon coup sur l'autre fesse! Je fais, "aaaaaaaiiiiiiiiii - 15 – merciiii -

Maaademoiselle!"

Applaudissements de la famille!

Elle fait mine de s'essuyer le front en soufflant… "C'est fatigant… mais vraiment amusant à faire. Merci tante Fatima."

"Avec plaisir, ma chérie, la prochaine fois que tu viens tu pourras encore la punir."

"Et si elle n'a rien fait?", demande une des femmes.

"Elle a toujours fait quelque chose."

Rires.

"mia, tu n'oublies rien?"

En pleurant, je me mets à genoux devant la nièce, j'embrasse sa main en disant, "Merci, Mademoiselle."

"Mieux que ça.", dit Fatima.

Alors, je me baisse tout à fait et j'embrasse ses pieds.

poursans-titre-copie.jpg

 

"Trop cool, j'adore la voir comme ça!", dit la nièce.

"Alors, mia", dit Fatima, "tu as eu ta correction, tu es contente?"

"… euh… oui merci, Madame"

"Dis bonsoir et va montrer tes fesses à Hassan."

Je dis, "Bonsoir et pardon de vous avoir dérangé."

"Pas de problème, c'était marrant!"

Marrant!!!

Je retourne dans le jardin

Hassan est toujours couché dans le jardin. Je m'assieds sur un bout de la couverture, le plus loin possible de lui et je dis, "J'ai eu ma correction et même cinq de plus et je ne poserai plus ja-mais de questions, Maître."

Il me regarde en soupirant, "N'en fais pas tout un plat, mia. C'est rien la cuiller en bois."

Bien sûr!!!

Hassan, c'était mon amoureux et je croyais qu'il était gentil avec moi.

"Tu vas me faire la gueule??", demande Hassan.

"Non, Maître." Je réponds en faisant la gueule.

Il rigole, "Viens ici…"

J'y vais, bien sûr… une esclave a t'elle le choix??

 

À suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour le super dessin.

  pub pur erog 

   

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés