Vendredi 12 avril 2013 5 12 /04 /Avr /2013 10:46

    jen0413_481.jpg

 

Parfois, j'aime être traitée avec désinvolture… mais je n'aime pas être traitée brutalement. Aussi, je dois amadouer Fatima.

C'est pas que je sois en sucre… mais je ne suis pas comme la Princesse, qui supporte le fouet sans broncher ou presque.

Je n'ai que deux arguments pour amadouer les femmes et les hommes : mon cul et ma langue. Pas, pour parler bien sûr!

Mon cul l'intéresse, mais pour lui en faire voir de toutes les couleurs. Qu'elle se contente d'utiliser sa main, au lieu de cette satanée cuiller en bois, ou pire, sa brosse à cheveux, solide modèle en bois… C'est ce que je crains le plus. Là, j'ai carrément des bleus sur les fesses.

Elle aime montrer que c'est elle la patronne! Elle aime aussi montrer aux gens qui viennent la voir, à quel point je suis bien dressée. Mon cul, elle en dispose comme elle veut.

Des claques avec la main sur les fesses, ça ne me fait pas peur, elle peut me prendre et me trousser quand elle veut, ou elle veut et devant qui elle veut. Mais, plus la brosse!!

Pour obtenir ça, je n'ai qu'une arme : une langue... frétillante.

 

C'est pas que ça m'enchante, ce n'est pas une bimbo Fatima : plus de 60 ans et plus de 90 kg… Les cheveux teints au henné et un soupçon de moustache!

 

On va dans sa chambre. Je prends l'air le plus soumis possible. Elle enlève sa djellaba.  

Ses gros seins sont comme posés sur son ventre qui cache en partie son pubis.

Sa graisse forme des étages de chair molle qui reposent les uns sur les autres.

Elle me prend par le cou, m'attire à elle et m'embrasse… Sa langue force ma bouche… c'est plutôt agréable, car elle a bu du raki et son haleine est alcoolisée…

Je me colle contre son corps, elle est molle, élastique et moite…

 

img039.jpg

 

Elle quitte ma bouche, "Montre-moi ce que tu sais faire, petit singe!"

Petit singe, c'est un mot gentil dans sa bouche, je suis habituée à bien pire!

Elle sent fort la transpiration, mais bon, je ne m'attendais pas à ce qu'elle sente le jasmin. Je tète d'abord les longs bouts de ses seins.

Elle se laisse tomber sur le lit et m'entraîne sur elle.

On forme un couple pas très assorti. Un peu comme si, une sardine – moi – frétillait sur un... thon – elle.

Enfin, c'est une image car une sardine de 48 kg, ça doit être rare!

Ses seins s'étalent sur son torse, comme d'énormes méduses sur la grève...

Son ventre aussi est tout étalé quand elle est couchée... je descends vers son sexe.

Elle a des poils clairsemés et les lèvres de son sexe pendent, entr'ouvertes. Je me glisse entre ses cuisses. Elle sent : la sueur, la pisse, la chatte négligée… et la friture, mais… modérément. Et, que ne ferais-je pas pour éloigner cette satanée cuiller en bois de mon  cul de sardine… callipyge. 

J'embrasse, je lèche et je prends ses grandes lèvres en bouche. Elle dit un truc en berbère, genre, "Ah oui, ah oui, lèches moi, bien!" Enfin, j'espère que c'est ça et pas "Tu lèches mal, tu vas voir ton cul!!"

Non,  non, elle aime bien… ses cuises tressaillent et ses mouvements de bassins pour venir au-devant de ma langue, sont des signes que je reconnais.

Je me concentre sur le clito, elle doit être près de jouir et veut retarder ce moment. Elle me repousse, "Il paraît que tu es la championne de la feuille de rose?"

Aaaaahh? Euh…oui. Avec Djamila ou Hassan, c'est vrai…

Je fais un grand sourire, "Oui, Madame".

Euh… vous savez tous ce que c'est une feuille de rose?? C'est une manière poétique et délicate pour dire lécher un cul, même un trou du cul. Elle se met à quatre pattes et je suis nez à nez avec son énorme postérieur. J'écarte ses fesses, et plonge la langue, la première… Ouf, ça va, les odeurs sont fortes, mais dans une gamme pas trop désagréable. Je lèche, je suce, j'enfonce ma langue… Elle remue son gros cul, elle pousse des grognements. Elle aime…

Au bout d'un moment, elle me dit, "Maintenant retourne à ma chatte."

Elle se retourne et écarte les cuisses. Elle est toute mouillée, preuve de l'efficacité de ma feuille de rose.

 

img030-copie-1.jpg

 

Je suce et je lèche son clito. Ses grosses cuisses tressaillent de plus en plus… Et puis elle se cambre et fait un mouvement de va-et-vient comme si ma bouche la baisait… et enfin elle me caresse la tète…  

Elle jouit en pressant mon visage contre sa chatte.    

 

Dans la catégorie "Meilleure lécheuse", la gagnante est : MIIIAAAAA!!!

Ouuuuaaaaais, Vive mia!!!

Merci, merci, je voudrais d'abord remercier toute mon équipe et…

 

*** MIA!!!

- oui, oui, la Voix, on peut jouer, non?!?

*** Continue!

 

Bon, je retourne à sa chatte. Elle a joui, mais je la lèche soigneusement : mia lèche pour faire jouir et lèche pour tout nettoyer!

Je me redresse un peu et je la regarde, "ça vous a plu, Madame?"

Elle rit… "Oui, petit singe! On m'avait dit que tu étais douée."

Qui lui a dit, Hassan?? La Princesse?? Les deux??

On reste un moment comme ça, c'est-à-dire moi à genoux entre ses cuisses.

Elle s'assied. Là, je me jette à l'eau, ou ça passe ou ça casse. Je joins les mains comme si je priais et je la regarde avec mon air le plus soumis possible, ça, je le fais bien, comme vous savez, "Maîtresse, votre petit singe est maladroit et vous devez le punir, mais il vous supplie à genoux d'employer votre main, pour le punir." Je joue tellement bien que j'en ai les larmes aux yeux.

Je lui ai léché la chatte et le cul et je la supplie à genoux.

Elle sourit, "Peut-être…"

Je me jette à son cou, l'étreint, l'embrasse, "Merci, merci, Maîtresse."

"J'ai dit, peut-être."

"Oui, Maîtresse."

On se rhabille, c'est vite fait, et on retourne à la cuisine.

 

Hassan est là et bois du thé…

Il dit à Fatima, "Alors?"

Elle sourit, "Elle est douée!"

Tu parles que je suis douée, j'ai même reçu un Oscar… Oui, bon, j'arrête!

Hassan me prend contre lui et me caresse les fesses… Mmmhh, je ronronne!!

Il entame une discussion avec Fatima, en Arabe, je comprends qu'il s'agit d'un truc avec la Princesse. Sans doute, est-ce secret car ils se mettent à parler en Berbère, là je ne comprends plus rien. Je suis debout appuyée contre lui et sa main glisse entre mes cuisses… Je les écarte un peu... Tout en discutant avec animation, il me caresse avec désinvolture… J'aime ça, comme je vous l'avouais au début! Je commence à me tortiller et à gémir, sans qu'il y prête attention…  Fatima dit tout à coup, "Qu'est-ce qu'elle a à se tortiller comme ça?"

Hassan fait la bête et retire sa main, "C'est vrai qu'est-ce que tu as à te tortiller comme ça?"

Je lui dis, "Tu le sais…"

"Dis, ce que tu veux."

"Caresse-moi, je t'en prie."

"Dis le mieux que ça,

"Caressez-moi, Maître, je vous en prie, j'ai envie de jouir"

Il me montre son doigt, le médius "Avec celui-là?"

"Oui!!"

Il rit, "Bon... Penche-toi en avant."

Il ajoute, "Tu permets, Fatima?"

"Mais oui branle-la, qu'elle arrête de tortiller son cul comme une chienne en chaleur!"

Je tends mes fesses et il enfonce son médius dans ma chatte.

"OOOhhh!!! ouiiii, merci... Maître... encore..."

 Il me  baise d'un doigt... désinvolte, et comme vous savez...

"Oooohhh ouiiiiiii...".

Enfin, à mon tour de prendre mon pied!!!

"Ça va mieux, mia? "

"Oh oui, merci Maître"

Fatima intervient,  "La vaisselle ne va pas se faire toute seule, mia."

"Je la fais tout de suite, Madame."

Ils continuent à discuter pendant que, les jambes flageolantes, je remplis une bassine d'eau chaude…

 

À partir de ce moment-là, Fatima n'a plus employé la cuiller en bois ou un autre instrument. Quand elle veut me punir, sans raison, en général, elle claque mes fesses avec la main. Bon, une grande main, d'accord, mais ça fait beaucoup, beaucoup moins mal! Généralement, elle me cale contre sa hanche, pas besoin de relever mon tee-shirt de travail ultra court et elle me donne quelques bonnes claques sur les fesses. Je piaille, "Pardon, pardon, Madame", et elle me lâche. Ça fait rire les gens qui sont dans la cuisine, car elle aime particulièrement me fesser, quand elle y a du monde.

Genre, mia passe à portée de main, on lui claque les fesses… ça détends l'atmosphère.

Fatima, à peu près amadouée, je vais passer à l'étape suivante : jouer la fille de l'air. J'ai déjà une qualité pour ça : je suis une fille légère!!

 

À suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan, pour les super dessins.

pub pur erog

   

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés