Vendredi 7 juin 2013 5 07 /06 /Juin /2013 11:17

Ils s'éloignent en ricanant...
Quand on se retourne la fille et moi, Lisa est sur le pas de la porte et nous fait signe de revenir.
Heureusement, elle n'a rien remarqué.
On entre et elle nous dit, "Déshabillez-vous!"
Puis à moi, "Tu as mouillé ton jean??"
J'explique maladroitement, "On... euh... je faisais pipi... quand des jeunes sont arrivés et... j'ai remonté mon jean trop vite."
Elle soupire... "Pisser dans ton jean, on dirait que tu as cinq ans!"
Ahmed vient nous regarder. Il nous caresse les fesses, on lui fait de grands sourires.
Lisa nous dit, "On attend deux personnes. Vous servirez à boire et des trucs à manger. Avec classe.  Machine fait ça bien et toi tu as déjà été serveuse?"
"Oui, Maîtresse."

"Où?"
"... euh... dans le Bario Chino de Barcelone."

Elle lève les yeux au ciel, "Un bar à matelots??"
"Oui, Maîtresse"


zjen-et-a-et-clo-481.jpg

 


Les visiteurs arrivent. Ce sont des Occidentaux. Pas mal physiquement, la quarantaine. Ils ont des sacs, une caméra, un appareil-photo.
Ils embrassent Lisa et la fille sans nom et saluent Ahmed...
Je dis, "Bonjour". Il m'examine, tâte mes seins, touche la marque sur ma fesse.
Un des deux demande, "Elle l'a fait avec Bob??"
Lisa se marre, "Oui et elle a pris un de ces pieds!!"
Du coup tout le monde me regarde. Je deviens toute rouge...

La suite, je la devine, ils ont déjà fait un film avec Bob et la fille sans nom. Demain ça va être à mon tour... Bah, Bob est... gentil avec moi... et viril... je veux dire canin!
C'est toujours mieux que d'être rattrapée par les gens de la Red Dragoon et envoyée dans un camp disciplinaire.
Et puis arrive encore une personne. Je plisse les yeux (je suis un peu myope), c'est une fille, jeune...
Oooh non!! Seigneur!! C'est la fille avec qui je viens de m'engueuler!!
Elle a l'air ravie de me voir. Elle vient tout près de moi et me caresse la joue avec deux doigts, "Je t'ai dit qu'on se retrouverait!"
En panne de répartie, mia! Je baisse la tête!
"Bonjour ma chérie", dit Ahmed en l'embrassant.
"Bonjour, Tonton."
Il la présente, "Ma nièce, Souad qui a 19 ans. Elle est très habile comme je vous l'ai dit."
Elle explique à son oncle, ce qui s'est passé. Elle montre l'endroit où on était et m'imite disant d'un air pincé, "Vous allez prendre du plomb dans les fesses!!"
Lisa rigole, "Elle s'appelle Hélas, comme dans, "Hélas, j'ai encore fait dit une connerie!"
Ils rient tous.
Ahmed dit à sa nièce, "Sois quand même prudente, les voitures sont instables."
"On a pas été dedans." Elle dit ça en me regardant, genre, ose dire le contraire.
Non, je n'ose pas.
Ils parlent du film de demain.
Lisa me fait de nouveau un signe du doigt vers la porte, "Va attendre dehors."
Quelques minutes après Souad sort aussi... avec un fouet!!!
"Ici, c'est le fouet, quand on montre ses fesses en public."
Elle ajoute, "Il paraît que tu n'aimes pas ça?"
La seule chose qui me permettrait d'éviter d'être fouettée, c'est que cette fille aime parler...
Alors, je me mets à genoux, nue, devant elle, comme...

*** ***    
*** Ça va mia, tu l'as déjà faite celle-là!
- Ben non, la Voix! Bernadette Soubirous n'était pas nue, que je sache!

*** ***
Je me mets à genoux devant elle, comme une stagiaire devant un PDG et je la supplie... "Si vous voulez me fouetter, Maîtresse, je le mérite. Mais vous pourriez aussi me pardonner... je vous en prie..."
J'embrasse sa main qui tient le fouet.

D'accord, d'accord, je n'ai aucune fierté, mais, j'ai peur du fouet.
Elle réfléchit et dit, "Bon d'accord, oublions, ça."
Elle se fout de moi???
J'embrasse ses orteils nus dans des tongs... "Merci, Maîtresse..."
"Hélas, c'est ça ton nom??"
"Oui, Maîtresse!"
"Tu l'as cru que je n'allais pas te punir??"
"Oui, Maîtresse.".
Elle me regarde. Elle a un joli visage juvénile, mais un sourire méchant.
"J'aime donner de faux espoirs, Hélas... Tu t'es humiliée pour rien... va chercher les autres. Le cameraman veut filmer ta punition.
Elle secoue la tête, l'air faussement attristé, "Hélas pour toi!"

Je vais à la cabane et je vais trouver Lisa, "Maîtresse, la jeune fille veut me punir et..."
Elle dit aux autres, "Venez, on va voir Hélas se tortiller sous le fouet. Elle fait ça très bien."
Ahmed explique, "Ma nièce est très douée. Son père a un gros faible pour elle et la laisse corriger ses deux épouses et la servante."
Quand ils sont tous là, Souad  me dit, "Tu te mets là, les bras levé et les jambes écartées, comme un X. Si tu ne tiens pas la position, tu auras le double de coups de fouet."
Le cameraman a déjà commencé à filmer et son copain à faire des photos.
     

Elle explique à la caméra, "Une bonne punition doit faire mal, mais ne doit pas blesser. De cette façon, elle peut durer plus longtemps et on peut recommencer rapidement."

Le fouet qu'elle a en main est long, genre fouet de dompteur, il me fait vraiment peur. Je prie pour qu'elle sache l'utiliser.

Elle se tient à environ deux mètres de distance et tourne autour de moi. Elle fait claquer quelques fois son fouet, je serre les dents et les fesses. Elle le lève et dit, "Base des seins!" Le fouet vient me mordre à cet endroit-là. Je crie, "Aaaiiie!!!".

"Milieu des fesses!!" "Aiiie!!". "Pliure des genoux!" "Aiiiee!!"

"Aisselles.". Le fouet vient juste au-dessus des seins et dans le creux des aisselles. "Aiiieee!!" J'ai une folle envie de baisser les bras.

Si... ça ne faisait pas aussi mal, j'admirerais son habileté!! 

"La chatte". "Aaaaiiiiiiiieee!!"



img136.jpg

 

Le gars avec la camera et le photographe, tournent autour de moi aussi.

Elle continue, "Mollets!", "Dos",  "Base des fesses". Je crie chaque fois et je bouge le moins possible dans mes liens imaginaires. Mes épaules commencent à me faire souffrir.

Elle demande au cameraman, "Tu as assez d'images?"

"Encore quelques coups sur les fesses."

Aaah!!! Le sale rat puant!!!

Elle me dit, "Encore cinq... a condition que tu gardes bien la position. Fesses, de haut en bas", et je reçois quatre coups depuis le haut des fesses jusqu'à la base.

Puis, elle m'envoie un coup de fouet entre les fesses, qui vient me frapper la chatte. La mèche du fouet ondule sur mon pubis, "Aaaiiiiiiaiiee!!"

"Ne bouge surtout pas!", dit-elle.

Je suis couverte de sueur et mon visage est plein de larmes.

Le cameraman vient me filmer en gros plan.

Souad vient près de moi et me caresse le visage, "Tu as envie de baisser les bras??"

"Oh oui, Maîtresse."

"Tu as compris la leçon? Tu seras plus polie à l'avenir???"

"Oui, je serai polie, Maîtresse."

"Tu peux bouger."

Ouch!! Je baisse les bras et me masse les épaules, elles me font vraiment mal.

Elle me dit, "N'exagère pas, c'est une petite punition."

C'est vrai! "J'ai vraiment mal, Maîtresse."

"C'est le but!!"

Quand je me déplace, j'ai l'impression que ma chatte a doublée de volume.

Les deux gars viennent  regarder mes marques, passer le doigt dessus. Quand ils constatent que ma chatte est rouge et gonflée, ils me font pencher en avant pour faire quelques images supplémentaires. Commentaire désopilant, "Sa chatte est tellement gonflée qu'on ne saurait pas y enfoncer une allumette!"

Rires...

"En tout cas, bravo!", dit le cameraman à Souad, "Tu fouettes souvent?"

"Une des deux femmes de mon père, presque tous les jours! Elle, qui était si arrogante, elle rampe devant moi, comme celle-ci!" Elle me désigne, évidemment!

Ils discutent fouet, vidéos... Je crois que le gars veut l'engager.

M'en fous! La fille sans nom vient près de moi. Elle me touche doucement le bras...

Un peu de douceur dans ce monde de brutes!!

 

Quand ils sont sur le point de partir Souad vient nous dire, "Vous allez nettoyer une parcelle de terrain pour demain. Faites ce que mon oncle vous dit... sinon...." Elle pince le bout d'un de mes seins, "Il y a encore beaucoup de place sur tes seins et tes fesses pour le fouet."

"Oui,  Maîtresse."

Elle regarde la fille sans nom qui dit, elle aussi, "Oui Maîtresse."

 

Ils s'en vont.

On suit Ahmed à l'intérieur. Il nous donne à manger et à boire. Il est beaucoup plus gentil que sa saleté de nièce!

L'après-midi, on nettoie un bout de terrain. Il faut enlever tous les détritus, les ferrailles et les pierres. On est nues au soleil... trempées de sueur.

 

Ahmed nous surveille. On travaille bien, la peur du fouet, c'est efficace.

Il nous fait un peu aller et venir... ça lui plaît ces blondes nues à sa disposition.

On a de plus en plus chaud. Heureusement, Ahmed est dans le même cas, je veux dire il devient de plus en plus chaud en nous regardant.

Je me mets à genoux devant lui pour ramasser le mégot qu'il vient de jeter.

Je le regarde... comme ça, vous voyez?? Mais non, c'est impossible, j'suis conne!

*** *** 

*** mia a enfin un éclair de lucidité!!  

- C'était du 2e degré la Voix.

*** Moi aussi!

*** ***     

Je passe la langue sur mes lèvres et je lui demande, "On a bien travaillé Maître??"

"Pas mal... d'ailleurs vous pourrez terminer ce soir quand il fait moins chaud...

Maintenant, c'est l'heure de la sieste."

Chouette!! Enfin pour ce qui est de travailler nues, en plein soleil, pour le reste on verra!

 

 A suivre...

  

 Un tout grand merci à Bruce Morgan pour le super dessin.  

     pub pur erog     

Par miasansdessous - Publié dans : BDSM - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés