Vendredi 6 septembre 2013 5 06 /09 /Sep /2013 10:19

0807jenophain0708DSC_0144.jpg

 

Il n'y a pas de trou de souris... et s'il y en avait, je crois que mes fesses ne passeraient pas!

Une infirmière murmure quelque chose à Azbia, si ça se trouve, c'est un ministre que je viens d'avoir et il ne paye pas. Ppppff,  j'ai eu chaud... Elle a l'air pressée de partir.

On se retrouve devant les ascenseurs. "Demain, 7 h, sois prête."

"Oui, Maîtresse... et maintenant qu'est ce que je peux faire??"

"Tu peux circuler dans l'hôpital. C'est une bonne chose que les gens te voient avec ton petit foulard jaune..." Sourire moqueur!

Heureusement, elle ajoute, "Tu dormiras au 7e, chambre 712."

Ouf, j'avais peur de me retrouver dans le local poubelle!

J'ai quartier libre. Je visite l'hôpital sauf la maternité et la pédiatrie où je suis interdite de séjour!

 

Je mange seule à une table. Il y a beaucoup moins de monde que le midi. Ensuite, je vais regarder la TV dans une salle avec des patients, c'est Dallas. J'aime le côté macho de JR, mais je préfère Bobby, sauf le brushing! Je me fais petite dans un coin. On chuchote sur mon passage, le bruit a couru, au sujet de la fille au foulard jaune...

 

Le lendemain à 7 h la porte s'ouvre et quelqu'un gueule, "T'es encore dans au lit toi!"

Il y a mieux comme réveil!!

Je bondis du lit, "J'ai pas de réveil, Maîtresse."

"Je t'en foutrai, moi des réveils!! À genoux!!"

"Oui, Maîtresse... pardon,  demain je serai prête."

"T'as intérêt! Aujourd'hui, tu te passeras de petit déjeuner, ça t'apprendra à être prête quand je te le dis."

 

Elle me donne un uniforme sale et des baskets qui ont fait la guerre!

"Tu vas nettoyer les chiottes, je veux que ce soit impeccable! S'il reste un endroit sale, je te le ferai lécher!!". Ah, si les Ewing pouvaient être là pour me défendre!

Azbia me montre où se trouve le matériel de nettoyage, genre, seau, savon, brosse... On commence par les toilettes du rez-de-chaussée.

Nettoyer des chiottes, c'est quand même un sale boulot, au sens propre, mais je sais que j'ai intérêt à satisfaire cette fille-là.

Au rez-de-chaussée, il y a deux wc hommes et un urinoir, très sales. Bèrke!!

Les hommes ont pissé autant à côté que dedans.

Je nettoie d'abord à l'eau, puis je me mets à quatre pattes pour nettoyer les urinoirs avec une brosse et du savon.

Azbia reste un moment à me surveiller, puis s'en va.

Pour que ce soit impeccable, ça me prend du temps bien sûr.

Quand elle revient d'avoir pris son petit-déjeuner, elle, je n'ai pas encore fini.

Elle me regarde de haut, fatalement, je suis à quatre pattes, "Tu crois que tu as toute la matinée pour faire ça?? Dépêche-toi!! Il y a des chiottes à tous les étages.""

J'ai essayé de faire aussi vite que je pouvais, alors je lui dis, "Mais..."

Elle me coupe, "Pas de mais! Tu as le droit de dire, "Oui Maîtresse", c'est tout! Compris??"

"Oui, Maîtresse."

Je termine le plus vite possible.

On passe au premier étage, les wc sont moins sales... sauf que... quelqu'un a dégueulé presque tout son repas, à moitié, à côté de la cuvette. Bèrke - bèrke - bèrke!!!. C'est le genre de truc qui me ferait vomir, si j'avais quelque chose dans l'estomac.  

Je prends du papier pour ramasser... le plus gros.

Ça ne plait pas à Azbia, "On ne gaspille pas, ici. Prends ça avec les mains."

Oh non! Je lui dis, "Mais..."

"Ça fait deux "mais" on réglera ça tout à l'heure."

"Pardon, Maîtresse."

"Tu as un quart d'heure!"

Alors,  je fais le travail avec les mains!! C'est vraiment dégoûtant!! Il y a même des morceaux pas mâchés!! Celui qui a vomi a bu du vin, l'odeur est acide.

Je ramasse le plus possible entre mes mains et puis, puis je les rince dans l'eau de la cuvette. Au point où j'en suis!

J'essaye de faire vite...

Ça va un peu mieux quand tout le vomi est dans les chiottes. J'ai dû tirer la chasse souvent, pourvu que ça ne les bouche pas. J'ai bien récuré à l'eau savonneuse et rincé abondamment... Ouf!

Azbia revient, "C'est fini??"

"Oui, Maîtresse."

Elle soulève la planche! Oooh, putain!! Je n'ai pas pensé à la soulever. Elle me regarde méchamment, "Et ça??"

Qu'est-ce que je peux répondre????

Elle me prend par la nuque et frotte mon nez dans le vomi!!! Elle a une force dingue. Je crois que je vais m'évanouir de dégoût!!

"Je t'avais prévenue, souillon!!"

"Ouiiiii, Maîtresse."

Elle me lâche et je frotte mon nez et mon visage avec ma manche. Ça pue, une odeur acide de vinasse et de sucs gastriques!! C'est horrible!! Je me dépêche de nettoyer le bord de la cuvette avec les mains et les rince dans l'eau.

Je lui jette un coup d'œil. Ça a l'air de beaucoup lui plaire de m'obliger à faire un truc aussi répugnant.

Sa main descend vers son bas-ventre... Elle retrousse sa jupe d'uniforme et enlève sa culotte. Son sexe est épilé. Elle le caresse.

Elle me dit, "Lave toi, le visage et la bouche."

 

OK, message reçu. Je me lave soigneusement le visage et les mains, me rince la bouche.  Ensuite, je me mets à genoux devant elle et je colle ma bouche à sa fente mouillée. Je suce les lèvres de son sexe. Elle a bien mouillé de me voir nettoyer ce vomi, mais bon, après ce que je viens de faire une chatte même négligée, c'est le paradis...

Elle met un pied sur la cuvette.

 

img308.jpg

 

Je suce son clito... et en peu de temps, elle jouit sous ma langue...

Voilà, mission accomplie! Pas de merci? Non! Même pas un grognement!

La pause est déjà finie! Elle n'a même pas la reconnaissance de la chatte!

"Tu vas terminer les chiottes aux étages suivants...  et que tout soit impeccable, sinon..."

Pas besoin d'en dire plus, je sais.

"Et, quand c'est fini, tu viens dans le local du nettoyage."

"Oui, Maîtresse. "

 

Une heure plus tard, j'ai fini. Je suis en sueur. Elle n'est pas venue vérifier ce que je faisais. Je vais dans le local où Azbia se trouve avec d'autres filles du nettoyage.

Elles rigolent en me voyant, "Alors, ça t'a plus de nettoyer le vomi?"

"J'obéis à ma Maîtresse, mais c'était vraiment dégoûtant."

Ça plait à Azbia, "Allez va prendre une douche, tu pues!"

 

Mmmmhh, quand on est bien sale, de l'eau qui vous ruisselle sur le corps, c'est vraiment bon.

Quand je suis savonnée, rincée et séchée, je sors de la douche

 

Elle me renifle et ma propreté doit lui convenir, car elle me tend un uniforme d'infirmière, des sandales et un foulard jaune. Je le mets autour du cou, nœud sur le côté.

 

On va manger à la cafet'.

On est le point de mire de tous les regards. Ça n'a pas l'air de la déranger, au contraire.

On va s'installer à une table avec les filles en bleu.

Elles discutent entre elles... et parlent de moi, comme si je n'étais pas là.

Quand on a fini de manger, Azbia me montre une feuille avec le tarif.

 

C'est bilingue arabe/français.

Le texte est le suivant :

-------------------------------------------------------------

 

 

Nom de la prostituée :

Nom du patient :

 

Tarif :

Avec la main 500 diram.

Avec la bouche 1000 diram

Penetration 1000 diram

Sodomie 2000 diram

 

Que pensez-vous de la prestation de la fille, êtes-vous :

(barrez les mentions inutiles)    

-satisfait

-à moitié satisfait

-pas satisfait du tout (dans ce cas la fille sera punie)

   

----------------------------------------------------------------------------

 

Azbia me dit, "Tu donnes cette feuille en arrivant à celui que tu rencontres et tu la reprends en partant. Il faut qu'il donne un indice de satisfaction."

"Oui, Maîtresse."

"Tu te fais payer et tu me donnes chaque fois, l'argent et le pourboire, si tu en reçois un. Si jamais je trouve un billet ou une pièce que tu as dissimulé, je te les fais bouffer."

Sympa!! "Oui, Maîtresse."

Elle me donne la liste des clients/patients du jour et les heures des rendez-vous.

 

Je suis plus ou moins bien accueillie, par les infirmières.

Par contre, ça se passe plutôt bien dans les chambres. Je fais deux fellations. Une à un  jeune homme qui a une jambe dans le plâtre, l'autre à un homme qui a été opéré. 

Azbia vient à la fin des 20 minutes, c'est le temps auquel ils ont droit ou alors il y a un supplément. Elle encaisse la monnaie.

J'attends qu'il soit 18 h avec impatience. C'est l'heure des visites. Azbia rentre chez elle et j'ai quartier libre... enfin.

 

Le lendemain matin, je suis prête à 7 h et montre à Azbia toutes les marques de soumission possible. J'ai droit au petit déjeuner avec elle.

La corvée des chiottes se passe mieux. Rien de trop dégoûtant...

 

L'après midi tout se passe bien, sauf... mon patient de 16 h. C'est un homme d'une quarantaine d'années avec des dents brunes et l'air pas gentil du tout!  Il est dans une chambre de quatre. Ils me regardent arriver en ricanant. Il y en un qui dit, "Pas mal, la petite pute."

Pas très gentil! Bon d'un autre côté, c'est pas faux, je suis pas mal!!

 

A suivre

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour le super dessin.

 

pub pur erog  

   

Par miasansdessous - Publié dans : scato - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés