Vendredi 18 octobre 2013 5 18 /10 /Oct /2013 10:54

La maison où habite Ahn est plutôt délabrée.
Quand on descend de voiture, son père, le magicien, vient à notre rencontre. Il m'embrasse. Il est gentil... On parle... Il s'appelle Shour, enfin c'est son nom de scène, mais c'est comme ça qu'on l'appelle. Un shour, c'est un sort, un envoûtement.

Il y a aussi une fille, Nour, mais elle est en voyage pour quelques jours... Elle est la partenaire du magicien dans le spectacle.

Il y a une affiche où ils sont tous les deux : "Shour et Nour, Magic Show."

 

Elle m'a  laissé une liste de tout ce que je dois faire. Longue, la liste. Elle doit se rendre quelque part et ne reviendra que dans quelques jours...

 

P1080484-copie-1.jpg

 

Le ménage, j'en ai fait suffisamment à l'hôpital. Je ne fais que le strict nécessaire.  

 

Le magicien est un grand amateur de fellation. Il me demande ça, souvent en fin d'après-midi, quand on a répété notre numéro.

Son fils Ahn est plus compliqué, ça, je l'avais remarqué. Le sexe avec lui, c'est pas souvent, mais spécial, très spécial...

C'est même tellement peu convenable, que je préfère ne pas en parler, c'est trop...

*** *** 

*** Arrête de faire l'intéressante, mia. Tout le monde sait que tu vas le dire.

- Oui, ben, peut-être pas, la Voix! Imagine que ce blog soit publié (enfin, on fait semblant, hein!). Il fait un carton, bien sûr et je suis invitée chez Ruquier pour en parler. On me pose des questions, certaines faciles, genre, "Et ce soir vous êtes sans dessous, mia".

"Bien sûr."

"On voudrait vérifier!"

"Fastoche!" Je lève ma jupe découvrant un pubis plus lisse et plus chaud qu'un œuf frais pondu. Une jolie fente bien nette, un sexe presque... virginal! Enfin c'est une image!

Par contre, si un chroniqueur, genre Eric Zemmour ou Naulleau, me demande, "Ne trouvez-vous pas que votre relation sexuelle avec le nommé Ahn - décidément vous aimez les animaux - et le chien Zaïm, dépasse les limites de la pornographie la plus crapuleuse?"

Tête de mia, "... euh... merci... de me poser la question... mais euh... un besoin urgent, désolée!" Et je m'enfuis en courant.       

*** Du coup, buzz sur internet, explosion des ventes!!!

- Ah ben, oui, la Voix, tu as raison! J'avais pas pensé au buzz. Donc, je vais parler des goûts de Ahn... en rougissant...

*** J'imagine... tu es vite gênée, comme fille...

*** *** 

Oui, bon... Les séances d'hypnose de l'après-midi se passent très bien, il paraît même que je suis spécialement douée, mais ça, j'en parle plus bas.

Une fin d'après-midi, Ahn, me dit, "J'ai envie de baiser, mia".

Aaah? Bon... C'est la première fois depuis le voyage.

Moi, je suis partante. Avec le père et le fils, c'est cool, pas d'ordres, ni de punitions... ça me change!

Comme, je sais qu'il aime les choses compliquées, je lui demande, "Tous les deux?"

"Et Zaïm."

Ah oui, d'accord. Ce n'est pas un problème, d'autant que Shour m'a dit, "Tu dois te faire baiser par Zaïm, ce serait bien que vous ayez l'habitude, l'un de l'autre."

Moi, si je peux rendre service... Alors Zaïm et moi, ben, on se fait des câlins.

Quand il me voit arriver, il remue la queue, même si je suis suivi d'Ahn cette fois-ci.

Ahn me dit, "Montre moi comment tu fais."

Je me déshabille. Zaïm vient me renifler le cul... Puis, on se fait des bisous, suivi des préliminaires, genre ma langue, sa bite... enfin vous voyez... Tout normal quoi, enfin, presque normal.

Ça plait à Ahn. Au bout d'un moment, il se déshabille, se couche sur le dos et me dit, "Met toi sur moi en 69."

Bon, ok. Je me couche sur lui, ma chatte sur son visage. "Ne me lèche pas.", dit-il?" Pas de problème... Zaïm tourne autour de nous, surpris par la drôle de bête que nous formons. Ahn l'appelle, "Zaïm, ici! Monte-la."

Pas besoin de lui faire un dessin! Je sens aussitôt ses pattes qui enserrent ma taille et son sexe gonflé le long de ma fente. Ahn le prend en main et l'enfonce en moi.

"Ouiiii..."

J'imagine les couilles du chien sur le visage de mon partenaire. Avec Zaïm, pas besoin de participer activement, c'est lui qui donne le rythme et c'est un rythme rapide, très rapide...

Quand son sexe gonfle en moi... c'est irrésistible! Je commence à jouir. Je sens son sperme envahir mon vagin et pénétrer dans mon utérus par le col de la matrice... qui s'offre à lui. Ses spermatozoïdes ignorant la supercherie (lui chien, moi fille, je vous rappelle!) font une course effrénée pour pénétrer par la force dans un ovule, qui ne doit pas être très farouche, puisque c'est un des miens!

Voilà, il a lâché son sperme au plus profond de sa... super chérie!!

Quand il se retire, ça fait "PLOPP" comme un bouchon qui saute d'une bouteille de champagne rose et tiède, bien secouée. Zaïm est satisfait! Il m'a bien montée, il m'a fait gémir et jouir.

Je me redresse. Ah, oui, là, je me retrouve assise sur le visage d'Ahn. Il me prend par les hanches et me déplace, de façon à avoir son nez dans mon cul et sa bouche sous ma chatte.

C'est cool... Je veux dire, ça coule! À défaut de champagne tiède, il absorbe quelques décilitres de sperme de chien mélangé aux secrétions de sa femelle. Zaïm, qui ne s'endort pas comme un mec, après avoir baisé, vient m'embrasser. On mélange 20 cm de langue rouge, la sienne,  avec 8 cm de langue rose, la mienne... Nos salives se mêlent, du coup on connaît les pensées l'un de l'autre. Il pense, "J'adore monter cette petite femelle sans poils". Moi, je pense, "Je ne lirai jamais un passage de ce genre chez Ruquier." A la suite de ça, Zaïm, un peu vexé, pense, "Et alors, tu as honte de moi?? Je sens le poney??"

"Mais non, mon chéri, tu sens le chien."

Bon, on arrête de lire les pensées.

Je vais sans doute supprimer le passage ci-dessus.

À moins que... Vous préférez que je le laisse??? Vous me défendrez si on m'attaque??

Bon, alors d'accord, je le laisse.

 

Quand Ahn s'est désaltéré à... ma source, il me donne une claque sur les fesses pour  que je me relève.

Il me dit, "On va faire un super numéro avec toi."

 

 

Vendredi matin, Shour me dit, "Écoute, mia, Nour arrive demain et si elle voit que tu n'as rien fait dans la maison, elle risque de ne pas être contente du tout..."

Bon, ok... Je range... mollement, je l'avoue. Ahn me donne un coup de main... mais il a autre chose en tête. Il dit, "Je ne suis pas sûr que le numéro avec Zaïm soit vraiment au point. On devrait encore le faire à trois."

Moi, je suis plus partante pour baiser que pour faire le ménage. On remet le couvert avec Zaïm, ravi...

Tout se passe comme la veille... Sauf qu'il met le sexe de Zaïm dans mon cul!  Et quand c'est fini, je m'accroupis au-dessus de sa bouche... Oh non! Définitivement, je ne le lirai jamais ce passage à la TV!

Bref, après ça, on est fatigués et on fait la sieste.

Shour a beau dire, "Ça va pas être facile avec Nour demain!"

Bah, Ahn me défendra. Il m'a léché le cul, ça créé des liens, non? Pas sûr!

 

Le lendemain, je ne suis pas très à l'aise.

Je range un peu, les hommes m'aident, mais bon, c'est toujours le bordel.

À midi Nour arrive. Elle est plus jolie que sur l'affiche. Grande mince, beaucoup d'allure. Elle est vêtue d'un jean troué et d'un tee-shirt ACDC avec des auréoles de sueur sous les bras.

Elle ressemble à Cléopâtre avec un petit nez, enfin c'est l'idée, que je me fais de Cléopâtre.

"Voici mia."

Et à moi, "C'est Nour."

 

Elle n'a pas l'air commode du tout!

Ils discutent... boulot...

Et puis, fatalement, elle leur dit, "Elle n'a rien foutu!"

"Si, le numéro avance très bien, elle est super pour l'hypnose", dit Shour.

Son fils ajoute, "Et on a répété avec Zaïm, ça se passe super bien aussi."

Elle s'adresse enfin à moi, "On ta donné la liste de choses à faire."

"... euh... oui..."

"Tu n'as rien foutu."

"... euh...."

Elle s'adresse aux hommes, "Vous vous rendez compte que cette fille est une esclave, c'est marqué au fer rouge sur son cul et vous l'avez laissé faire ce qu'elle voulait. Ça promet, pour la faire obéir!"

Les hommes vont me défendre, c'est sûr!

Aah non! Ils s'en vont en disant, "Bon on vous laisse, régler ça, entre filles!"

"C'est ça", dit Nour, "Tirez-vous!"

Elle s'adresse à moi calmement - j'aime pas ça - "Tu n'aimes pas trop travailler, on dirait..."

"Si, Maîtresse," ça m'est sorti comme ça. "... mais, je pensais que...que..."

"Je vais te montrer que ne rien faire, c'est très pénible."

"Pardon, je ferai ce que vous voudrez, Maîtresse."

"Oui, j'en suis sûre."

Elle me prend par le bras et on va dans une sorte d'appentis qui est contre la maison. Un toit en tôle ondulé et de solides poteaux.

Elle prend de la corde et me dit, "Je vais te punir. Si tu résistes, ce sera beaucoup plus pénible."

J'essaye, "Pardon, Maî..."

J'ai juste droit à un, "Ferme-la!!"

Elle m'attache debout, les bras derrière le dos à un poteau.

"Si je t'entends demander quelque chose, je viens et je te fouette, compris?"

"Oui, Maîtresse!"

"Tu vas voir comme c'est pénible de ne rien faire."

"Oui, Maîtresse."

 

img533.jpg

 

Il doit être 13 h... Il fait chaud... Il y a des mouches... J'ai vite mal aux épaules...

A 6 h du soir je fais pipi dans mon short en jean....

Je sais que si j'appelle, ça va mal se passer... alors... je la ferme!

A 8 h, Shour arrive... Il met un doigt sur sa bouche, "chuttt." Il me fait boire de l'eau d'une bouteille...

C'est la nuit, il ne fait plus chaud du tout. Il  y a des bruits bizarres, des cris de chouettes ou de... revenants!! Il y a des moustiques, aussi... Un animal frôle ma jambe!!  Peut-être un rat ou un serpent. Je me mords les lèvres pour ne pas crier. Une longue nuit!!

A 8 h le lendemain matin, Nour vient et me détache. Je tombe à genoux dans le sable et je me masse les épaules en gémissant.

"Tu as compris la leçon??"

"Oui, Maîtresse."

"Viens déjeuner."

Les hommes sont autour de la table. Ils évitent de me regarder.

Mon short a séché, mais je ne suis pas fraîche... Je mange et je bois du thé...

Personne ne parle.

Quand on a fini, Nour me donne la liste des choses à faire.

Elle a raison, l'inactivité, attachée à un poteau, c'est pas agréable du tout.

Les hommes m'aident efficacement à faire les travaux, visiblement ils veulent se racheter.   

A la fin de la journée, je suis épuisée, mais tout est fait! Nettoyage, lessive, rangement... tout! Les hommes viennent ensemble me tendre la paume de la main, genre, on oublie ce qui vient de se passer? D'accord, je tape dans leurs paumes. 

 

Je vais dire à Nour, "Je crois que j'ai fait ce qu'il y avait sur la liste Maîtresse." Elle inspecte tout...."

"Bien", dit-elle. "Tu as quelque chose à me dire???"

Elle est assise sur une chaise. Je me mets à genoux devant elle et je commence  à pleurer... d'épuisement et puis, c'est son "Bien.", qui a déclenché les grandes eaux...

"C'est bon, je te pardonne.", Je prends sa main et l'embrasse, "Merci, Maîtresse."

 

 

A suivre.

 

Un tout grand merci à Bruce Morgan pour le dessin.

 

pub pur erog 

Par miasansdessous - Publié dans : bestialité - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Novembre 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés