Vendredi 9 novembre 2012 5 09 /11 /Nov /2012 10:41
jenniferathome1DSC_0066.jpg
Yazid n'est pas un maître difficile, à condition de faire preuve de suffisamment de soumission.
C'est comme dans une meute de loups, il y le mâle alpha, dominant, Yazid, un mâle subalterne, Henri, et puis un femelle oméga, bibi. Je veux dire mia, moi, quoi.
Il suffit que je me couche sur le dos les pattes en l'air devant le mâle alpha, pour qu'il soit satisfait.
La comparaison avec des loups est judicieuse, vous verrez plus loin pourquoi.
Vous allez me dire, ce n'est pas glorieux de se retrouver en position de soumission présentant son ventre ou le plus souvent, sa croupe au mâle dominant. Assurément, mais... j'ai été dessinée comme ça!
 
On passe encore deux jours à Djerba, puis on part pour Casablanca.
C'est une grande ville de 3.000.000 d'habitants, mais, comme je l'ai déjà dit, je ne veux pas écrire un guide, genre "A travers le Maghreb sans un rond… mais en suçant…", quoique… ça puisse être intéressant… ce sera pour une prochaine fois.
Alors, nous voici à Casablanca. On va dans un hôtel du quartier Mars Sultan. Yazid a des projets. Il en parle à Henri, mais pas à moi. Il me dit, "Va dans la salle de bains, on doit parler entre hommes". Il n'y a pas à discuter, pourtant ça me concerne sûrement aussi.
Pour bien in indiquer nos places respectives, le matin, quand il se lève, il dit, "mia! Aux pieds!"
Je vais me mettre à genoux devant lui, puis je me baisse et j'embrasse ses pieds. Il est content comme ça et moi ça ne me dérange pas… Il continue, "N'oublie pas que c'est ta place!"
"Non, non… Maître, je n'oublierai pas".
Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je suis soumise, pas maso, soumise. Alors embrasser ses pieds, lécher ses orteils… bah, je le fais....
 
Au marché, Yazid m'achète une tunique Berbère fendue sur les côtés. Elle est faite d'un tissu léger bleu. Normalement on la porte au dessus d'un pantalon bouffant et d'une chemise, mais moi je suis nue et épilée, en dessous… Les femmes Berbères ne portent pas le voile.
Je me change dans le fond de l'échoppe sous les yeux intéressés de Yazid et du marchand.
Quand je marche, la brise de l'Atlantique colle le tissu léger sur mes fesses que j'ai rebondies, comme vous le savez. C'est très sexy.
"Comme ça, tu ne ressembles plus à une pute occidentale…", dit Yazid, puis en riant.
 En tout cas, ça lui plait, car dès qu'on est à l'hôtel, il trousse la tunique et me prend en levrette sur le lit. Henri attend son tour, ravi de plonger son sexe dans mon vagin plein du sperme du maître…  
C'est pas mal les tuniques Berbères pour chauffer les mâles.
 
L'après-midi du 3e jour, on va acheter une caméra.
"C'est pour te filmer", dit Yazid.
Aah? Bon…
On prend la voiture de location et on va dans un quartier populaire de la périphérie de la ville.
Je demanderais bien, "C'est où qu'on va?", mais les gifles de Lassie m'ont fait passer l'envie de poser des questions… au mâle ou à la femelle alpha.
On se gare devant une grande maison un peu délabrée.
"C'est un riad.", dit Yazid.
Heureusement, Henri demande ce que c'est.
Yazid explique, "C'est une maison fermée vers l'extérieur. Il y a une cour intérieure, souvent avec une fontaine, comme dans les villas romaines."
On se dirige vers le riad. D'abord, Yazid, beau et sûr de lui en jean et polo, suivi d'Henri, blond, dégarni et bedonnant, vêtu d'un pantalon de flanelle trop grand et d'une chemise à manches courtes, trop étroite qui tire sur son ventre et enfin, nue sous une tunique légère, la princesse     Berbère, bibi! Je veux dire mia… Enfin, princesse faut le dire vite, plutôt une… esclave qu'on vient d'acheter au marché, ça conviendrait mieux.
"Sois très polie avec la maîtresse de maison!", me dit Yazid.
"… euh… oui…"
Nous sommes accueillis par une femme d'une trentaine d'années, assez belle, les cheveux courts, les yeux très noirs. Elle est en jean troué, tee-shirt pas très propre et boots…
Yazid et elle se salue en arabe, genre "Salam aleikoum", "Aleikoum salam".
Avec Henri c'est enchantée, bienvenue dans ma maison.
À moi, "Bonjour petite…", et euh… je fais une révérence,"Bonjour Madame."
Oui, mais moi je ne sais pas quoi faire, on vient de m'acheter au marché, alors, c'est normal que j'ai pas de manières, hein, ouais?
La jeune femme rigole, "Tu es bien stylée, toi!"
Je rougis bêtement.
On va dans le patio au centre de la maison. Il y a des plantes, pas très bien entretenues. Par contre, la pièce d'eau est jolie et il y pousse des fleurs, genre lotus.
La jeune femme s'appelle Norah. Elle leur propose de s'asseoir et va chercher des bières.
"Enlève ta tunique", me dit Yazid.
Ouf! Tant mieux, il fait chaud… 
Norah revient, elle dit en me détaillant, "Mignonne…"
Je lui souris… timidement, pas facile de savoir quelle contenance prendre…
 
Ils discutent et boivent la bière à la bouteille. Moi, je suis nue, debout… comme une statue de Vénus dans une villa romaine…
 
"Tu as soif?", me demande Norah.
 
"Oh, oui, Madame."
 
Elle me tend sa bouteille où il reste un tiers.
 
"Merci, Madame."         
 
"Alors, il paraît que tu as déjà fait ça avec un chien?", me demande-t-elle.
 
Je rougis, "…euh…oui, Madame…"
 
"Et ça t'a plu?"
 
Là je deviens aussi rouge que les pavots qui poussent autour de la fontaine.
 
Norah ne me laisse pas répondre, "On dirait… eh bien, on va voir ça."
 
Elle se lève, va ouvrir une porte et siffle. Deux grands chiens noirs accourent. Genre berger malinois, peut-être. Elle dit à l'un d'eux, "Toi, tu restes là.", et n'en fait rentrer qu'un. Vachement bien dressés, les chiens.    
 
"Croise les mains dans la nuque et écarte les jambes.", me dit Norah et à son chien, "Va dire bonjour."
 
On obéit tous les deux, le chien et moi. Il a chaud et il halète. Je regarde sa langue, longue et brillante de salive… Il s'approche de moi et vient me renifler la chatte… Comme quoi, chien et chatte, ça peut très bien s'entendre! Je me cambre vers lui.
 
Henri a pris sa caméra et filme.
 
Rex vient me sentir… ça me rappelle le chien d'un ami qui était très, très familier et avec lequel j'ai un peu… joué.
 
"Couche toi.", dit Norah et au chien, "Tu peux lécher, Rex".
 
Rex? Bon, ce n'est pas confondant d'originalité, mais ça lui va bien.
 
Je me couche sur le dos,  les jambes bien écartées et Rex, me lèche de l'anus au clito… mmmmhhhhh. Sorry, Messieurs, impossible de rivaliser. Il a une langue un peu râpeuse et lèche très vite… c'est magique. Je me tortille et mes hanches vont et viennent au rythme de la langue. Henri, pourtant le roi du cuni, peut retourner au vestiaire face à un champion comme Rex… Impossible de résister… un orgasme me prend par surprise et je jouis…
 
"Elle est très sensible...", dit Norah, puis à moi, "Met toi à quatre pattes, les bras bien tendus, tu dois connaître cette position!"
 
Franchement, non. Le chien que j'ai connu se contentait de me lécher. Il faut dire que ça excitait mon ami et qu'il le chassait pour prendre sa place… pas avec sa langue, bien sûr!     
  
Le chien me monte et ses pattes viennent encercler ma taille. Son sexe mouillé est contre ma… vulve…
 
Norah vient derrière nous, je sens qu'elle prend le sexe de son chien et le place à l'entrée de mon vagin, "Allez!", dit-elle.
 
Aaaah!!! Il y va!!! Heureusement, que je suis très mouillée et que j'ai déjà souvent vu le loup! Il s'enfonce en moi complètement et sa fourrure vient me chatouiller les cuisses.
 
Son sexe grossit en moi. Il est bien monté… enfin, moi aussi, je suis bien montée… A vu de nez, il doit avoir un sexe de 20 bons cm…
 
Il me baise, comme le font les chiens, c'est-à-dire très, très vite.
 
Oooohhhh, c'est bon,  je gémis et pour une fois de plaisir.
 
Je suis coincée entre ses pattes et totalement remplie par son sexe…
 
Il accélère encore le rythme… il me… pilonne…
 
Impossible de résister : un nouvel orgasme très fort me submerge…
 
Je crie, tellement c'est fort…
 
comme-chien-et-chatte--1-.jpg
 
Voilà, on arrête, Rex… Ah non, s'en fout, lui, il continue…
 
Je sens la bosse qui est à la base de son sexe
 
Norah vient derrière lui et lui dit à nouveau, "Allez Rex!!",  en même temps elle lui donne une bonne poussée…
 
"Aaaaiiiiii!!", je suis envahie, violée par le nœud qui s'est formé à la base du sexe.
 
Ça fait mal, mais les sensations sont tellement fortes que je jouis à nouveau…
 
Heureusement, je sens son sexe se gonfler encore et il éjacule en m'inondant de sperme par saccades…
 
Le noeud en moi est énorme et mon vagin doit être complètement distendu.
 
Il essaye de sortir, mais je pousse un cri de douleur… "Ils sont collés", dit Norah… et à Rex, "Calme…"
 
Rex bouge un peu, lève une patte, je crie à nouveau… "Aaaaiiiii", mais il se retourne simplement.
 
On est maintenant cul à cul.
 
"On pourrait essayer un seau d'eau froide", dit Norah. Ils rigolent.
 
Je gémis, "Vous ne pourriez pas faire quelque chose, Madame, ça fait mal."
 
"Il faut attendre…"
 
Henri a arrêté de filmer.
 
Norah va rechercher des bières… ils discutent…
 
Le chien et moi on patiente que la nature veuille bien nous libérer. C'est douloureux, bien sûr, ce nœud énorme, mais qu'est-ce que c'est bon aussi…
 
Au bout d'un moment, je sens que la base du sexe diminue de volume.
 
Je dis, "…euh… Madame, ça dégonfle…" J'aurais mieux fait d'attendre encore un peu.
 
Henri filme à nouveau.
 
Elle dit, "Viens ici Rex". Il obéit et ça fait "POP", comme quelque chose qu'on débouche. Je crie de nouveau quand ça passe "Aaaaiiiiii!!!!!"
 
Je sens du sperme qui sort de mon vagin.
 
"Pousse!!", dit Norah.
 
Je pousse, Henri filme.
 
Rex vient devant moi et me fait une grosse lèche sur la bouche. Il est gentil… Il ne va tout de suite pisser comme certains mecs.
 
comme-chien-et-chatte--2-.jpg
 
Je me lève, j'ai les jambes qui tremblent…
 
"Demain, on filmera les préliminaires…".
 
Quoi!?! Me faire monter, à la limite je veux bien, mais pas plus. Je demande, "Quels préliminaires, Madame??"
 
"Tu verras! Maintenant, suis-moi,", dit Norah, "tu vas prendre une douche, tu sens le chien."
 
Ben oui, on se demande pourquoi…
  
 
A suivre.
Un tout grand merci à Bruce morgan, pour les supers dessins.
pub pur erog
 
Par miasansdessous - Publié dans : bestialité - Communauté : blog sexe des amis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés